Internet et légitimisme : halte aux usurpateurs !

Un soutien clairement affiché à la république laïcarde et à ses pires lobbies mondialistes anti-familles, un appel à une monarchie constitutionnelle moderne (autrement dit : à bâillonner les poings attachés dans le dos un Prince Louis qui ne serait plus qu’un élément de décor), appel lancé sur fond d’armes royales plaquées sur le drapeau tricolore républicain, une photo de profil du Prince Louis et de son épouse Marie-Marguerite embrassant leurs enfants, juste à côté d’une caricature attaquant ouvertement ces « cons »réactionnaires « cathos-fachos » de la Manif pour Tous qui osent défier le lobby LGBT en manifestant pour la préservation de la famille. Manif pour Tous qui est pourtant officiellement soutenue par le Prince Louis lui-même, mais cela, les administrateurs de cette page Facebook très spéciale LOUIS XX*, dont vous venez d’avoir une brève mise en bouche, n’en ont cure ! Le Prince serait-il finalement, lui aussi, un « con » ?

Un très sérieux doute est en effet permis concernant leurs intentions. Cette page Facebook, qui se dit être celle « des amis de Louis de Bourbon » — ce qui implique, en principe, d’adhérer aux conceptions légitimistes incarnées par le Prince, est un constant et consternant ramassis de propos idéologiques modernistes, un déversement continuel infâme de fumier politiquement correct, tendance gauche bobo-LGBT anti-catholique assumée.

Leur dernier forfait ? Un appel à signer une pétition anti-Manif pour Tous, en déclarant « les homophobes sont de mauvais chrétiens mais de vrais sectaires. » Louis XX, soutien affirmé de cette Manif pour Tous, serait-il donc, pour les personnes derrière cette page, un « mauvais chrétien », un « vrai sectaire » ? Et d’abord, pour qui se prennent-ils pour en arriver à décider unilatéralement de qui serait un bon chrétien, eux qui publient souvent des propos anti-cléricaux ? Accuser l’adversaire de ses propres maux : méthode de diffamation digne des pires sectes, dont le parti socialiste et son lobby satellite Inter-LGBT, groupuscules sectaires apparemment fort appréciés des administrateurs de cette fausse page Louis XX, sont de parfaits exemples.

Mais là n’est pas le problème le plus grave. Ces attaques en règle contre le légitimisme et donc, a fortiori, contre le Prince lui-même, pourraient être aisément ignorées si elles ne commençaient pas, ces derniers temps, à influencer sur l’image même de Louis de Bourbon.

Cette page, malgré son anti-légitimisme assumé (et donc, son anti-ludovicisme latent), est la page Facebook Louis XX  la plus aimée : plus de 52 000 j’aime à l’heure où nous écrivons ces lignes, contre moins de 20 000 pour une autre page respectant, elle, les principes légitimistes. Cette popularité a des conséquences désastreuses pour notre cause et l’image de Louis : les internautes curieux de connaître davantage le Prince tomberont inévitablement sur cette page-cheval de Troie dans leurs résultats de recherche. S’ensuit alors, pour la plupart, une confusion navrante entre les idées défendues par les administrateurs de cette page et les opinions personnelles du Prince, confusion entretenue par le nom même de la page : « LOUIS XX », qui sous-entendrait que c’est le Prince lui-même qui s’y exprime. Les internautes auront alors deux attitudes, certes opposées, mais toutes deux largement préjudiciables. Attitudes que nous pouvons illustrer en citant deux commentaires trouvés sur ces pages :

-     soit ils adhèrent — ou plutôt, croient adhérer, à la pensée de Louis de Bourbon. Exemple avec ce commentaire à propos de leur dernier article exhortant à signer une pétition LGBT anti-Manif pour Tous : « Je suis très heureux que votre altesse royale soit enfin entrée dans le XXè siècle ! [sic] Je vous soutien[s] ! Je suis tout aussi noble que vous ! Aristocratie Austro-Hongroise ! Je vous garde dans mes prières… Rien n'est incompatible ! Vivre au grand jour sa réelle nature humaine ! Je sais que cela donne une fameuse indigestion au Français… Je remercie ma famille d'avoir choisi le saint royaume de Belgique ! »

-     soit ils rejettent avec raison cet odieux déballage de modernisme gauche boboïsant, mais en prenant à tort les idées anti-légitimistes des administrateurs de la page pour celles du Prince Louis : « Ni royal, ni divin, ce traître condamne la famille et la Manif pour tous qui elle ne cherche qu'à défendre le plus fragile et le plus innocent : l'enfant ! »

Cette page usurpatrice de l’identité de Louis XX est donc, à tous points de vue, nuisible pour nous, mais surtout pour le Prince, ce qui est le plus dramatique. Il serait plus que temps — et cet article est un appel solennel en ce sens — que les hautes instances du légitimisme, voire le Prince lui-même, en personne, s’attaquent à ce cheval de Troie et prennent les mesures nécessaires pour mettre hors d’état de nuire les administrateurs-usurpateurs de ce torchon de diffamations, avant qu’ils ne fassent encore plus de dégâts dans l’opinion publique. En effet, seule une voix supérieure et officielle semble à même de sanctionner ces fraudeurs, ces derniers n’hésitant pas à bloquer sur leur page toute personne osant critiquer leurs positions, ce qui rend la contestation extrêmement difficile. De plus, ils ont toujours jusque là refusé de changer le nom de leur page — autrement dit, de cesser l’usurpation de l’identité princière. Décidément, ils ont bien tous les traits de leurs idoles modernistes, jusque dans le refus et la répression de toute voix d’opposition !

D’autres pages Facebook de soutien au Prince existent et demeurent fidèles à la pensée de Louis de Bourbon et au légitimisme qu’il incarne. Ce n’est pas le lieu ici de faire de la publicité pour certaines pages, nous laisserons donc nos lecteurs partir d’eux-mêmes à leur découverte sur la toile, en prenant garde aux loups usurpateurs.

Philippe Cléry

https://www.facebook.com/LOUIS.XX.MONARQUE

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement