Le duc d'Anjou à Bouvines

La bataille de Bouvines, qui se termina avec la victoire du roi Philippe II de France, dit « Philippe Auguste », sur les coalisés menés par Jean sans Terre et Otton IV du Saint-Empire, est aujourd'hui considérée comme l'un des évènements ayant contribué à fonder la France et plus particulièrement, l’appartenance nationale.

Le dimanche 27 juillet 2014, à partir de 10h, se dérouleront les commémorations officielles du 800e anniversaire de la bataille, auxquelles le prince Louis de Bourbon participera.

Marc Auchenne 

Source : Institut duc d'Anjou

Programme du jour :

10h00 : Messe célébrée par Mgr Ulrich, archevêque de Lille, en l’église Saint-Pierre de Bouvines.
11h30 : Dépôt de gerbes au monument commémoratif suivi d’allocution des officiels.
12h00 : Déjeuner avec les officiels au parc du château, 770 rue Félix Dehau, à Bouvines.
14H00 : Concert de chorales autrichiennes, belges, françaises et anglaises au Parc du château.

Communiqué du Secrétariat Particulier de Monseigneur le duc d'Anjou 

 

Commentaires  

#4 Couturier Guy 08-08-2015 12:56
Est-ce que le prince Louis de Bourbon a la nationalité Française?
Si ce n'est pas le cas qu'attend-il pour la demandée?
Ensuite, il faut que vous sachiez que l'on peut souhaiter le retour du Roi sans être catholique.
On peut souhaiter le retour du Roi sans le retour de tous les nobles privilégiés..
à bientôt
Citer
#3 LAUGIER Sylvie 25-07-2014 21:25
Je serai présente. Je tiens absolument a être là à ce grand évènement. Vive notre Roi Louis XX !!!
Citer
#2 Sigismond J. 21-07-2014 12:39
Au-delà de l'immense joie toujours renouvelée de voir notre Roi EN FRANCE, à la place d'honneur (la première à droite de l'autel, vu de la nef) dans la maison de Dieu, commémorer un grand événement de notre histoire, c'est aussi la joie de cette victoire sur Jean sans Terre, cet usurpateur du trône de sa nièce Éléonore (ou Aliénor, comme on disait à l'époque) Plantagenêt, reine "de jure" d'Angleterre.
Il y eut au XXe siècle un autre Juan sin Tierra (un Bourbon celui-là) qui chercha aussi querelle à l'aîné des Capétiens, mais ce nouveau John Lackland ne réussit à usurper aucun trône, Dieu merci. Son arrière-petite- fille, une autre Leonor, naquit en notre présent siècle.
Citer
#1 LAURANCEAU 21-07-2014 10:40
N'est-il pas significatif que Monseigneur le Duc d'Anjou, héritier légitime des Rois de France, soit systématiquemen t invité par les Maires élus de la République, pour commémorer l'Histoire de la France telle qu'elle est ?
Qui pourrait croire qu'aujourd'hui le maire d'une petite ville sur le territoire français puisse encore se souvenir d'une bataille comme Bouvine, dont 99% des Français ignore s'il s'agit d'une victoire ou d'une défaite , et qui contre qui !
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 14 mai 2017
« La République, ça s'hérite ! »

26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan