Joyeux anniversaire Monsieur Raspail !

En ce samedi 5 juillet, l’écrivain Jean Raspail fête ses 89 ans. Toute l’équipe de Vexilla Galliae tient à souhaiter un très joyeux anniversaire à ce grand homme de la littérature française !

Né le 5 juillet 1925,  à Chemillé-sur-Dême, Raspail sera tout à la fois écrivain, journaliste, et un grand voyageur et explorateur français. Officier de la Légion d’Honneur, ce Patagon de toujours parcourut le monde en quête de populations reculées et traversa l’Amérique de la Terre de Feu jusqu’en Alaska. Il nous retraça ses aventures au travers de livres envoutants, souvent teintés d’une certaine nostalgie qui caractérise cet idéaliste, sans jamais rien enlever au souffle épique de ses romans.

Pour Raspail, rien n’est plus beau qu’une cause perdue. Raspail, c’est l’ultime sortie, le panache, le symbole du geste qui parait inutile mais qui tire précisément sa gloire de son inutilité. Qui n’a pas vibré un lisant « Le Roi au-delà de la Mer » et le sacrifice tout en panache de ces jeunes royalistes ? Qui n’a pas eu les yeux humides à la lecture de « Sire » et du sacre insignifiant de ce jeune Philippe dans la froide nuit de 1999 ?

Raspail est un écrivain de génie qui, dans ses romans, nous fait naviguer à la frontière du réel et de la fiction. L’Histoire et son histoire se croisent, se tutoient, et le lecteur n’a qu’une envie à la fin de « L’Anneau du Pêcheur » : aller voir si derrière le pilier de telle église se trouve bien l’inscription citée dans le roman... Et soyez-en sûrs : elle y sera !

Profondément royaliste, il déclara après avoir rencontré Alphonse de Bourbon (Alphonse II), père de Louis XX :

« Dès que j’ai eu l’honneur et le bonheur de faire la connaissance de Mgr le duc d’Anjou, puis de l’approcher et de m’entretenir longuement avec lui en différentes circonstances, j’ai immédiatement su et compris qu’il existait quelque chose de sacré dans sa personne, toute de lumineuse simplicité. »1

 Pierre Ardent

« L’idée royaliste ne sera jamais ringarde car elle est permanente. Aujourd’hui, en France, personne n’incarne la continuité de la nation. Je pense qu’on peut aimer un Roi, être fidèle à un Roi… mais pas à un président de la République ! » - Jean Raspail

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui. Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables. Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le Roi est le Roi » - Jean Raspail


1 : Jean Raspail à propos d’Alphonse de Bourbon : ici

Commentaires  

#2 KILIAN Gérard 09-07-2015 12:24
Un bon anniversaire Jean, quoiqu'avec quatre jours de retard.
Surtout un grand merci pour tes magnifiques romans et les superbes voyages que j'ai effectués en les lisant.

Avec mes plus sincères salutations,

Gérad KILIAN
Citer
#1 Montplaisir 07-07-2014 07:47
Merci de cet hommage mérité à l'un de nos plus grands écrivains vivants,et pas seulement parce qu'il est royaliste. A cet égard, ma phrase préférée de Raspail est celle-ci, à méditer longuement :
" nous n'avons pas besoin d'un roi de magazine, nous avons besoin d'un roi de vitrail."
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement