L’âme de Louis XVI embrase le cœur des Français

L'église Saint Bruno de Bordeaux, ce 21 janvier 2014, est pleine à craquer. Cela montre un tournant dans la vie politique actuelle, et ce projet familial instauré par Louis XVI renaît de ses cendres. Ce projet accepté par tout un peuple se retrouve ici. Une messe tout en latin reprise en choeur par une assemblée digne et fière de dialoguer avec son Roi.

Sa présence ce soir ne fait aucun doute, et on ne peut dès lors échapper à la certitude que la France est capétienne de tout son être. Cette rupture républicaine a voulu le nier et en subira les conséquences. Cette célébration pour le repos de l'âme du Roi Louis XVI mort en martyr est aujourd’hui un exutoire et redonne à la France l'élan de son génie.

Car le principal reproche qu'on ait élevé contre lui, portait sur l'inaltérable fermeté avec laquelle il refusa d'approuver et de sanctionner le décret de déportation des prêtres, et la lettre qu'il écrivit à l'Evêque de Clermont pour lui annoncer qu'il était bien résolu de rétablir en France, dès qu'il le pourrait, le culte catholique.

Alors qui pourra jamais douter que ce monarque n'ait été principalement immolé en haine de la foi et par un esprit de fureur contre les dogmes catholiques ? Le Roi très chrétien Louis XVI a été condamné au dernier supplice par une conjuration impie et ce jugement s'est exécuté. Ce comportement qui tend à corrompre les esprits, à dépraver les moeurs, à renverser toutes les lois et toutes les institutions reçues par des lois funestes, nous le vivons  actuellement.

Encore une fois France, réveille-toi, tu demandais même auparavant un Roi catholique. Tu disais que les lois fondamentales du Royaume ne permettaient point de reconnaître un Roi qui ne fût pas catholique, et c'est précisément parce qu'il était catholique que tu viens de l'assassiner.

                                                  Eric Muth

 

Commentaires  

#3 Pellier Dominique 29-01-2014 10:18
Il s'agit vraiement que les Français réagissent, se lèvent et réclament un changement radical que le Roi peut apporter.Hélas, beaucoup considèrent la royauté encore sous son jour le moins beau, ils voient l"ancien régime", d'un oeil républicain. Qui dit que le Roi ne sera pas un bon chef d'état ? Un roi qui gouverne et règne sur ses sujets, son pays, encore une fois aidé, conseillé de Dieu ?
Citer
#2 lauranceau 28-01-2014 10:00
Le Roi Louis XVI, seul chef d'Etat démocrate de son temps a été assassiné par les Terroristes ennemis de la Démocratie et de la République.Le Roi catholique qu'il soit romain ou orthodoxe de la Gaule, est d'abord un Fils, c'est-à-dire un Homme libre qui tend librement à retrouver son Créateur. C'est le but de son action sur la terre, et il ne peut accomplir ce but qu'en respectant ce que le Roi Louis XVI écrivait:la Liberté, la Sécurité et la Propriété entant que Lois légitimes et naturelles données par Dieu ,librement à Sa Création.
Citer
#1 Pere certin 27-01-2014 22:12
Je m'en réjouis , mais toute les région ne sont égales ! J ai célèbré également le 21janvier l église etait comble , mais le journal la charente libre s y était invité malgré moi ! Il ont publié le 23 janvier un article inognoble et honteux faisant de cette messe un lieu de divisions. Hors que cela était tout le contraire ! C est je blessure pour le prêtre que je suis et pour ceux qui étaient présent . Allez voir le site du journal. 24 janvier sous le titre le roi et mort vive le roi . A roullet St Estephe 16440
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement