Louis XX et la légitimité présentés pour la première fois au Japon

Louis XX, la légitimité française et les lois fondamentales du Royaume ont été présentés pour la première fois au centre de recherche Satomi à Tokyo par votre serviteur Paul de Lacvivier, dans une communication visant à présenter l’objet de sa thèse.

Le public modeste d’une vingtaine de personnes, mais composé de professeurs, chercheurs et étudiants sur les sujets de la royauté, témoigna un enthousiasme réel à ce qui s’apparente pour eux à une découverte : la France au Japon est en effet équivalente à la Révolution. Tout ce qui touche, ou presque, à la France dans le monde universitaire japonais est révolutionnaire, quelle que soit la discipline, à commencer par l’histoire et la philosophie. Cet état de fait devait être corrigé, cette communication est le premier pas pour présenter la véritable richesse française dans ce pays à la royauté la plus ancienne du monde.

Ce fut une première pour ces experts de la royauté nipponne, et une grande ouverture de découvrir une légitimité qui leur ressemble à l’autre bout du monde, malgré les différences de religion et de culture. Certains auditeurs réalisent des travaux sur la France, tel cet expert de Joseph de Maistre, le seul du Japon pour présenter un auteur largement méconnu, ou cette autre personne qui a publié un livre sur le procureur français qui plaida pendant le procès de Tokyo, procureur fervent catholique qui défendit la loi naturelle, chose exceptionnelle et rare pour ce genre de procès tout à fait révolutionnaire.

L’étendard fleurdelisé trônait au côté de l’étendard royal nippon avec la fleur de chrysanthème pour une communication de votre serviteur qui dura 2 h, puis 30 minutes de questions, sans compter les trois heures de repas où les questions continuèrent joyeusement.

Furent présentés dans leur traduction intégrale le discours de Louis XX lors de la dernière Saint-Louis, ainsi que le testament de Louis XVI, le discours de la flagellation de Louis XV et un passage des mémoires pour l’éducation du Dauphin de Louis XIV, sans compter les lois fondamentales et les principaux aspects de la pensée de la légitimité française.

Cette occasion est une première pierre pour le développement de rapports et de recherches entre nos deux pays que nous espérons fructueuses.

Que toute personne qui serait intéressée de participer à ce projet de collaboration de nos deux pays pour nos légitimités respectives me contacte, de nombreuses initiatives sont en cours de formation.

En priant pour que cette occasion soit une occasion pour encourager et renforcer la légitimité au Japon comme en France, avec, espérons-le, une collaboration fructueuse entre deux royautés éloignées géographiquement et historiquement, mais si proches spirituellement.

Paul de Lacvivier

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement