CONFERENCE SUR LOUIS XVI A CHOLET

Le musée d'Art et d'Histoire de Cholet met régulièrement en lumière une œuvre issue de ses collections, au moyen de conférences organisées sur le lieu même où celle-ci est exposée. Samedi dernier Louis XVI a été mis à l'honneur à travers le tableau inspiré du portrait peint par J.S. Duplessis en 1776 ; une visite commentée autour de ce grand roi, de son histoire, de sa personnalité, et des différents événements auxquels il a été confronté.

Une autre vision de Louis XVI ? Pour Duplessis, cette œuvre est considérée comme la plus célèbre qu'il ait réalisée. Mais qui est vraiment Joseph-Siffred Duplessis ? Né à Carpentras en 1725, et mort à Versailles en 1802. Ce fut le peintre du roi et portraitiste de la Cour de France dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.  Ce n'est qu'en 1764 qu'il expose pour la première fois en public cinq portraits, à l'exposition de l'Académie de Saint-Luc, à Paris. Puis, agréé en 1769 par l'Académie royale de peinture et de sculpture, plus prestigieuse, il exposera presque sans interruption à ses salons bisannuels, de 1769 à 1791, et une dernière fois en 1801.

Et sa présence au salon de 1769 est une révélation pour le public et un éclatant succès pour lui, dont les critiques du salon se font l'écho, notamment Diderot qui écrit : « Voici un artiste appelé Duplessis, qui s'est tenu caché pendant une dizaine d'années et qui se montre tout à coup avec trois ou quatre portraits vraiment beaux (…). A partir de ce salon, sa renommée est faite. Il reçoit des commandes officielles, comme le portrait de la dauphine Marie-Antoinette en 1771 et le portrait en pied de Louis XVI, roi de France en 1774.

Mais revenons au tableau du sacre de Louis XVI par Duplessis, la cérémonie est une coutume ancienne qui remonte aux premiers jours de la monarchie. Les rois de France sont sacrés à la cathédrale de Reims et cela remonte à Pépin le Bref (754). Sur le tableau de Duplessis on peut voir que les habits traditionnels et les accessoires sont bien présents. On voit que Louis XVI porte un grand manteau bleu en velours couvert de fleurs de lys et d'hermine. Ce portrait fait penser au portrait officiel de Louis XIV. On peut supposer que l'intention de Duplessis est de faire de Louis XVI un monarque aussi prestigieux que le roi soleil et destiné à un règne aussi long que ce dernier « Le fait que Louis XVI tienne le sceptre dans la main gauche et Louis XIV de la main droite fait penser à un effet miroir produit par Duplessis qui montre que le règne de Louis XVI souhaite être le reflet de celui de Louis XIV ». 

Même si le concert de louanges et d'hommages se tarit progressivement au cours des siècles, le personnage de Louis XVI continuera d'inspirer nombre d'écrivains, d'hommes politiques. Aujourd'hui encore et plus que jamais, résonne en nous la manière dont il concevait le pouvoir : « Il y a quatre droits naturels que le prince est obligé de conserver à chacun de ses sujets ; ils ne les tiennent que de Dieu et ils sont antérieurs à toute la politique et civile : La vie, l'honneur, la liberté et la propriété. »  

 

                                                                                     Eric MUTH

Commentaires  

#1 barbanzed 21-01-2017 13:58
Et la sécurité , résistance à l'oppression. Intérieure et extérieure.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement