Inauguration de la Statue restaurée de Saint Louis, le 8 mai 2016, à Poissy, en présence de Louis XX

A L'occasion de la restauration de la statue de Saint Louis de la collégiale de Poissy, très abimée il y a un an par un acte de vandalisme, une cérémonie aura lieu le dimanche 8 mai prochain à Poissy, honorée par la présence de Monseigneur le Prince Louis de Bourbon, duc d'Anjou.

La collégiale de Poissy est un haut lieu de l'histoire de France. On y fête depuis 2014 les 800 ans de la naissance de Saint Louis. Il fut baptisé dans la collégiale le jour de la Saint-Marc, selon Joinville, le 25 avril 1214. Le 8 novembre 1226 Louis VIII meurt et c'est Louis qui devient roi à 12 ans. Blanche de Castille obtient la régence. Le 29 novembre 1226 Louis devient Louis IX en étant sacré à la Cathédrale de Reims.

En inaugurant la statue restaurée de Saint Louis, Monseigneur le Duc d'Anjou reconnaît que Louis IX est l'ancêtre de tous les rois de France " Un monarque moderne, héraut de la chrétienté et serviteur de la justice, dont le destin embrasse celui d'une nation toute entière sans passer sous silence le mysticisme exacerbé du seul roi de France canonisé..." constate le journaliste Louis Bériot dans un ouvrage consacré à Saint Louis.

Alors sort cruel réservé à la statue de Saint Louis, endommagé volontairement, parce qu'elle représente toujours l'avenir d'une France chrétienne, riche, morale ? Mais le destin en a voulu autrement, et la métamorphose est à la hauteur d'une ambition royale, c'est même une véritable résurrection pour cette statue que l'on croyait finie.

D'après Pierre-Charles Mouterde, le restaurateur : " La statue se trouvait sur un socle à un ou deux mètres de haut dans la collégiale de Poissy, et a été poussée à terre. Je pense que l'on peut dire qu'elle a littéralement éclaté. En effet, lorsque je suis arrivé à la collégiale pour évaluer les dégâts, il ne me restait que les pieds et la tête en à peu près bon état. Les différents morceaux étaient rassemblés dans un sac, je ne peux pas dire combien il y en avait.

Dans mon métier, on appelle restauration, une remise en état d'objet endommagé, de façon à obtenir un résultat invisible, quelque soit l'ampleur des dégâts. C'est exactement ce que j'ai réalisé ici en effet, après avoir remonté la statue en collant les différents morceaux entre eux, il a fallu combler tous les manques avec une résine, puis les sculpter, les poncer et les lisser. Enfin, j'ai recherché toutes les différentes couleurs que j'ai ensuite appliquées sur la pièce afin de masquer les assures. Techniquement parlant, c'est effectivement une restauration, mais je pense que l'on peut aussi parler de résurrection. "

En venant se recueillir devant la statue de Saint Louis à la collégiale de Poissy, le prince Louis de Bourbon réaffirme avant tout que la France est une terre chrétienne. Et qu'en ce dernier s'incarnent les principes de la monarchie traditionnelle voulue par Dieu pour la France.

Pour les amateurs de restauration, la remise en état a posé quelques petites difficultés : " Les difficultés rencontrées ont été au niveau de la taille de la pièce, qui complique beaucoup le remontage et le collage, car on ne peut pas tout coller d'un seul coup. L'idéal en restauration est de recoller les pièces en une fois, ce qui permet d'avoir un collage parfait. Dans un cas comme celui-ci c'est impossible. Il faut donc remonter la pièce au fur et à mesure en posant les morceaux un par un. Etant donné la taille de la pièce et le nombre de morceaux le collage a été fait sur plusieurs jours.

Ce qui signifie que le collage sèche d'un jour à l'autre. Et lorsqu'il faut continuer un collage à sec, cela fausse la pose des morceaux suivants.

Une autre difficulté rencontrée se situe au niveau de la couleur du manteau. En restauration, les bleus sont particulièrement difficiles à reproduire et, ici, la grande surface uni complique encore le problème."

De nombreux adhérents de l'Institut de la Maison de Bourbon ont participé généreusement au financement de cette restauration.

Eric Muth

Voici le programme proposé pour cette inauguration :

16H00 : Départ pour Poissy devant l'Ecole Militaire, 13 Place Joffre

75007 Paris- devant la statue du Maréchal Joffre (Métro Ecole Militaire). Prévoir d'arriver plus tôt, l'autocar partira à l'heure.

17H00 : recueillement devant les fonts baptismaux où Saint Louis a

été baptisé.

17H30 : Vêpres

18H00 : Présentation de la restauration de la statue de Saint Louis

18H30 : Messe

19H45 : Retour vers Paris en autocar

Vers 20H30 : Arrivée à Paris Ecole Militaire

Contact: IMB - 81, avenue de la Bourdonnais - 75007 Paris

tél: 01 45 50 20 70

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires  

#4 Jean-Yves Pons 08-05-2016 22:07
Ne pourrait-pas espérer mieux pour notre prince que ces sempiternelles inaugurations de chrysanthèmes à la sauce IMB ?
Citer
#3 Gwenn Balafenne 02-05-2016 19:07
Il me semble à lire votre programme, que cela manque de pompes et de grandeurs. Lorsque Philippe de Villiers, convoque les Vendéens au Puy du Fou, il le fait avec faste, musique, ban et arrière-ban, nous déployons nos drapeaux frappés du double cœurs, et, lorsque je vous lis, j'ai malheureusement l'impression que c'est un sous-préfet qui se rend à Trifouillis les patates, ne faudrait il pas un peu plus de faste lors des sorties de notre roi ? Rappeler les jeunes de l'Action Française, faire venir des groupes, etc....
Citer
#2 jacqueline vidal 02-05-2016 12:26
Retour en France de l'Anneau de Jeanne. restauration de la statue de st Louis...En voilà de bonnes nouvelles ! Et la restauration du Royaume de France, c'est pour quand ? C'est long...
Citer
#1 PELLIER Dominique 02-05-2016 08:05
Si nous sommes monarchistes, légitimistes de surcroît, que font ces "Monseigneur le Duc d'Anjou", quoique justes et justifiés ? Le Duc en question, n'est-Il pas notre Roi, même s'il n'a pas reçu la sacre, sinon dans nos coeurs ? Alors disons : "Sa Majesté le Roi Louis XX inaugurera la statue reformée de Saint Louis...". Merci
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement