22.04.2016 : Nuit Royale pour l’anniversaire de Sa Majesté Louis XX !

Je me rends, vers 18h00, accompagné de Solange Strimon, rédactrice de nos excellentes Chroniques Dominicales et nous rejoignons Dominique Hamel, Rédacteur en Chef de Vexilla Galliae, à bord du Concorde Atlantique où nous attendent l’équipe du bateau, dirigée par François-Xavier Benet, celle des organisateurs de la soirée rock Bourbon-Club, Stanislas du Chassin et Médéric Bourbon et celle de la soirée Nuit Royale en l’honneur de l’anniversaire du Roi, animée par Stéphanie de Tournon. Toutes équipes, et je le précise car ce me semble être vraiment remarquable, BENEVOLES !

Nous répandons sur les murs de la salle, magnifiquement décorée de bouquets de lys blancs et de buis taillés en hautes torsades par l’excellente décoratrice Béatrice de Monteville, les affiches à l’effigie du Roi, arrêtons les derniers préparatifs de la soirée avec François-Xavier, peaufinons les dernières mises au point de sonorisation et Sa Majesté le Roi arrive, vers 21h15, par la passerelle de proue du bateau, ce qui le fait immédiatement accéder à la partie « salon » de ce pont de réception. Le suivent le comte Thierry de Beaumont-Beynac, Président de l’ordre de Malte en France, au profit duquel est organisée cette soirée, la baronne Bernard Hüe, le colonel Hogard et Monsieur Philippe Montillet, … Le Roi est littéralement assaillis, dès son entrée, par les flashs des photographes qui le mitraillent pendant plusieurs minutes !

Stéphanie de Tournon prononce un mot d’accueil très touchant remerciant Sa Majesté de nous faire l’honneur de sa présence à cette soirée donnée à l’occasion de son anniversaire. Louis XX la remercie.

Puis, les cent-vingt personnes présentes au cocktail, parmi lesquelles l’on distingue Madame Marie-Dominique de Robillard, du Figaro (Trophée de Lancôme, Trophée Polignac), Monsieur Jean-François de Hauteville (Communication, Relations Publiques), Marie-Charlotte du Bourgblanc, des « Gavroche » révoltés contre la GPA, la PMA et autres manipulations monstrueuses, le fameux Nicolas, « Libérez Nicolas ! », qui connut les geôles républicaines pendant trois semaines pour avoir exprimé son refus de l’aberration, le non moins fameux David, vous rappelez-vous de l’avion tirant la banderole « Hollande Dégage ! » qui, une fois saisi au mépris de toute légalité, fut remplacé par une 2CV « Hollande Dégage ! » que la république fleurant bon la dictature saisira également… ? Ou Madame « Frigide Bargeot », qui participa si vaillamment à l’essor des Manifestations pour Tous avant d’être pulvérisée par les récupérateurs de la vingt-cinquième heure, comme cela arrive souvent…, viennent présenter leurs hommages au Roi. Beaucoup de jeunes, une centaine, remontant du sous-sol où avait lieu un cours de rock, veulent également rencontrer Louis XX et lui demandent souvent de déposer un autographe sur une carte présentant son portrait !

Les échanges avec le Roi se font ainsi sans discontinuer quand, vers 22h30, a alors lieu une petite cérémonie : Stéphanie de Tournon remet un chèque surdimensionné à Sa Majesté, Bailli Grand-Croix de l’Ordre souverain, hospitalier et militaire de Malte, au profit de cet ordre.

Ce chèque représente le bénéfice dégagé des quatre soirées Bourbon-Club réalisées à ce jour. Ainsi, les organisateurs, issus de cette formidable jeunesse française qui se leva contre l’aberration contre-nature de la loi Taubira en étant Veilleurs et Sentinelles, savent-ils allier les franches réjouissances de soirées rock de bonne tenue au souci chrétien (« Dieu premier servi ! », disait notre Sainte Jeanne d’Arc !) d’en offrir les fruits aux plus nécessiteux… Honneur leur soit rendu pour cette belle attention, digne de l’esprit chevaleresque, épris du monde et de Dieu, de nos ancêtres !

Sa Majesté Louis XX remet le chèque au comte de Beaumont-Beynac, Président de l’ordre de Malte en France, qui remercie chaleureusement les organisateurs.

Nous approchons de 23h00 lorsque commence le temps de la remise des cadeaux  apportés pour Sa Majesté. L’on se réunit devant la table où chacun avait pu déposer le présent qu’il offrait au Roi et une soprano entame le grand air des esclaves de Nabucco de Verdi. Puis, Stéphanie de Tournon apporte le gâteau d’anniversaire.

C’est alors que Stanislas du Chassin prononce un très émouvant et pertinent discours, plusieurs fois interrompu par les applaudissements, à l’attention du Roi qui est à ses côtés, lui exprimant toute la considération que la jeunesse française à laquelle il appartient porte à la Famille de Bourbon et à son Aîné qui est notre Roi de France !

Le Roi, très touché, prononce un magnifique discours en réponse. La voix est claire, les arguments portés par une vigueur bien sentie de l’intonation, le Roi vit ce qu’il dit et emporte l’auditoire qui l’interrompt plusieurs fois par des applaudissements et des « Vive le Roi ! » d’exaltation !

Louis XX s’adresse à cette jeunesse admirable, qui, consciente qu’elle est l’avenir de la France, n’a pas hésité à se lever avec courage contre l’infamie faite à la cellule primordiale que représente la Famille. Son discours sera publié prochainement.

Vers 23h30, alors que le Roi s’exprime, se présente Son Altesse Royale le prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme, venu spécialement, sortant d’un autre dîner, pour saluer son cher cousin. Le prince embrassa le Roi enchanté de cette belle surprise. Voyez-vous, quelque-soit le niveau social où vous vous situiez, honorer avec grandeur la place que vous a dévolue Dieu pour cette vie, est être un prince en ce monde ! Son Altesse Royale le prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme, si haut placé en ce monde par la Providence, connaît ses droits de haut prince du Sang Capétien et remplit ses devoirs envers son Aîné et Chef de Famille. Chacun sut apprécier cette droiture et salua chaleureusement ce bon prince.  

Beaucoup de jeunes rencontrent le Roi et échangent avec lui quelques-unes de leurs impressions ou lui expriment certaines de leurs attentes…

Sa Majesté, comme toujours, reçoit absolument tout le monde et ne s’en est allée qu’après avoir attentivement écouté chacun.

Cette rencontre est une bénédiction pour le Roi, qui a pu écouter la jeunesse de son Royaume et ses échanges avec elle enrichiront assurément sa réflexion.

Cette rencontre est une bénédiction pour la jeunesse présente, qui put aborder son Roi, qu’elle y songeât ou pas quelques heures avant. Le Roi de France étant le Roi de tous ses sujets, et le Royaume de France étant partout suscité par la seule présence du Roi, et quelle présence que celle de Louis XX ! Je n’y reviens pas…, les jeunes présents à cette Nuit Royale ont eu le rare privilège de respirer l’air du Royaume de France auprès de leur Roi et de parler à leur Roi !

Venus se divertir, ils repartent transformés d’avoir rencontré, salué et discuté avec le Lieutenant de Dieu sur Terre pour le Royaume de France ! Réalisent-ils seulement qu’ils rencontrèrent, saluèrent et discutèrent en lui avec Saint Louis, Charles VII, François Ier, Henri IV, Louis XIV et notre Roi-Martyr Louis XVI, qui furent ses prédécesseurs dans l’incarnation du Principe Royal divin qu’il incarne aujourd’hui ?

Rencontrer Louis XX, c’est rencontrer notre histoire millénaire, c’est aborder au symbole intemporel de la France royale éternelle ! Il est peut-être heureux qu’ils ne s’en rendent pas tout à fait compte, comme nous tous d’ailleurs, quand ils rencontrent ou que nous rencontrons Louis XX, car je crains que, si nous avions pleinement conscience de l’ampleur de l’incarnation en présence de laquelle nous sommes, notre esprit impressionné nous fasse perdre toute capacité d’articuler un seul mot ! Ce qui serait, à tout le moins, plus qu’incommodant pour notre pauvre Roi… N’avoir que des transis muets d’émotion à saluer…

Jeunesse de France ! Le Roi de France est disponible, il est le gardien des traditions françaises qui ont édifié la France, il est le protecteur des familles de France, socle fondamental de la Nation, pour la défense desquelles vous vous êtes tant battus et vous battez encore, et le protecteur des droits de Dieu sur notre admirable France, Fille Aînée de l’Eglise du Christ !

En somme, Louis XX est votre protecteur naturel ! Vous savez maintenant sous quelle bannière vous placer, celle du Roi de France !

Vive le Roi ! Vive Louis XX et vive notre belle jeunesse de France !

Franz de Burgos   

Commentaires  

#4 monteiro 06-12-2016 17:44
« Pour plus grande stabilité et sûreté de ce qui est contenu en cette renonciation, et de ce qui est statué et promis de ma part, j’engage de nouveau ma foi et parole royale, et je jure solennellement sur les Évangiles contenus en ce missel, sur lequel je pose la main droite, que j’observerai, maintiendrai et accomplirai le présent écrit et acte de renonciation, tant pour moi que pour mes successeurs, héritiers et descendants, dans toutes les clauses qui y sont contenues suivant le sens le plus naturel, le plus littéral et le plus évident ; — que je n’ai pas demandé et ne demanderai pas à être relevé de ce serment, et que, si quelque personne le demandait, ou que si cette dispense m’était donnée, motu proprio, je ne m’en servirai ni ne m’en prévaudrai,.. et je passe cet acte devant le présent secrétaire de ce royaume, et je le signe . » Philippe V d’Espagne
Citer
#3 Sainte-Marie 08-11-2016 02:29
Vive le Roi Louis XX !
Vive la grande Europe des Royaumes !

Bonne journée à tous et à toutes
ESM
.
Citer
#2 Lizot 25-04-2016 17:22
Joyeux anniversaire à notre Roi en espérant vous voir sur le trône de France

Vive Louis XX
Citer
#1 PELLIER Dominique 25-04-2016 08:10
Puisse Dieu faire bien vite que notre Roi soit assis sur le trône de France afin de l'emmener vers une prospérité et une gloire qu'Elle a perdu depuis au moins deux siècles. Non il ne s'agit pas de peur de notre part, mais la tristesse de voir la FRANCE dans l'état où Elle est, et surtout les Français. Le retour de la France à la royauté doit, je le maintiens, se faire sans violence contre quiconque. Dieu sauve et bénit la FRANCE
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement