La vie des Royalistes

Les Royalistes ont-ils une vie ? Une vie à part ? Une vie tout court ? Une vie différente de celles des autres ?

Il faut bien reconnaître que la vie du Royaliste ne diffère en rien, en apparence, de celles du commun des mortels. L’Égalité « ayant coupé toutes les têtes qui dépassent » et surtout confisqué tous ses biens, le Royaliste est soumis au quotidien de tout un chacun : travail et imposition lourde. Comme le peuple, il connait les épreuves du commun des mortels ; chômage, souci de santé, rupture ou deuil.  Il convient de préciser que le Royaliste n’appartient pas nécessairement à la noblesse. Déchéance ou grâce ? Le Royaliste partage de fait l’humble condition du peuple qui le servait et qu’il servait dans une solidarité très intime.

 Toutefois, la vie du Royaliste semble s’émailler d’un nombre certains de commémorations et de pèlerinages : Soirée en hommage à Sa Majesté le Roi Louis XIV à l’Aéroclub le 23 novembre ; Commémoration place Louis XV et Messe en mémoire de la mort du Roi Louis XVI en la Basilique Royale de Saint-Denys, le 21 janvier ; Messe à la Chapelle Expiatoire à la mémoire du roi Louis XVI pour le 223ème anniversaire de son assassinat le 24 janvier. Passéisme fétide et poussiéreux ? Non, le Royaliste est fidèle. Il n’oublie rien de l’Histoire de cette France qu’il aime. Nostalgie vaine d’un passé révolu ? Non. D’une fidélité absolue, il garde la Foi envers et contre tout, envers toutes les vicissitudes de son époque. Sa Foi repose dans le sang de ses martyrs. Aucun sacrifice d’innocent n’est perdu et la France refleurira. Sous l’autorité bienveillante de Monseigneur Louis de Bourbon, qui incarne notre Espérance, c’est un avenir pour la France que nous voulons construire.

Par ailleurs, la vie du Royaliste semble s’émailler de quelques événements mondains. Superficialité festive, reste d’un éclat indécent, dans un monde qui s’effondre ?

Le samedi 23 janvier, nous réunissions aussi autour de La galette des Rois de Vexilla Galliae à l’église Sainte Rita, devenue depuis peu catholique, menacée par l’appétit vorace des promoteurs immobiliers.  Scène surréaliste où les Royalistes passaient un à un la barricade taguée pour rejoindre une église glacée et vidée de tous ces ornements, rejoints sans faillir par le Prince Charles Emmanuel de Bourbon Parme. Scène baroque où les royalistes et les zadites partageaient non seulement la Galette des Rois mais aussi la défense de l’église Sainte Rita, sous le portait de Monseigneur Louis de Bourbon, Chef de la Maison de France. « Lui, Louis de Bourbon, représente au moins un espoir pour le peuple ».

Le 18 mars aura lieu la 3ème soirée du Bourbon Club. Jamais la main de l’autorité, si puissante soit-elle, ne peut établir ces groupes harmonieux formés autour d’un centre et d’une pensée commune… et ni même les détruire ! Il convient donc de cultiver ses précieux liens sociaux. Cette soirée sera unique puisque le 18 mars est un vendredi de Carême. Les bénéfices du cocktail, dont le menu sera « cathocompatible » seront versés au profit de l’Ordre de Malte et nous mettrons en valeur « les talents » que Dieu donne.

Ainsi, même si la vie sociale du Royaliste est riche d'événements il partage la même noble et humble condition du peuple de France. Mais, elle se différencie spécifiquement. Dans un monde qui s’effondre, notre joie est profonde. Notre joie est profonde car ultimement, nous n’appartenons pas à ce monde. Nous appartenons à Dieu et au Roi.

A Dieu. Au Roi.

Stéphanie de Tournon

Commentaires  

#8 jacqueline vidal 06-02-2016 12:00
Le Christ est la tête de l'Eglise, le Roi "était" la tête de la France. La tête du Roi tombée, le royaume s'effondra...La Royauté reviendra car elle n'est pas morte, elle est issue du Royaume éternel, source de toute vie. Les royalistes sont les véritables gardiens de la Tradition française," inscrite " dans leurs gènes. Même des républicains et athées se posent des questions aujourd'hui...C 'est aussi pour cela que la nationalité française ne peut être bradée...à n'importe qui...
Vivat Rex in aeternum !
Citer
#7 de Tournon 04-02-2016 19:22
Citation en provenance du commentaire précédent de Frederic Fachon :
Un petit truc pour les vendredi soir ,pour les cathos pratiquants la journée chrétienne commencant aux premières vepres on peut veiller a faire une collation frugale le jeudi soir et le vendredi soir après le coucher du soleil en fait c est déjà Samedi amitié Il ne me semble pas que ça soit hérétique :-)
A+

Merci pour cette précision sympathique
Citer
#6 Frederic Fachon 04-02-2016 18:30
Un petit truc pour les vendredi soir ,pour les cathos pratiquants la journée chrétienne commencant aux premières vepres on peut veiller a faire une collation frugale le jeudi soir et le vendredi soir après le coucher du soleil en fait c est déjà Samedi amitié Il ne me semble pas que ça soit hérétique :-)
A+
Citer
#5 Christian AUDIC 02-02-2016 20:25
Effectivement, une superbe conclusion. Merci !
Citer
#4 de Tournon 02-02-2016 19:17
Merci Renaud de votre aimable et indéfectible soutien
Citer
#3 de Tournon 02-02-2016 18:04
Leon Si le République était celle des mérites elle serait très proche de la Noblesse féodale et sa vertu la ferait accepter...
Le système des partis ne sert pas le Peuple . C'est un parti qui se sert sur le dos de tous
Citer
#2 Renaud, Serv du Roy 02-02-2016 15:45
Bravo, chère Stéphanie,

Votre conclusion est admirable !

Et c'est sous l'autorité bienveillante de "Sa Majesté le Roi", sous le portrait de "Louis XX", Chef de la Maison de France, et parce que lui, "Louis XX, Roi de France", représente un espoir pour le peuple,que nous attendons avec impatience la soirée Bourbon-Club du 18 mars !

Nous y serons nombreux !
Citer
#1 leon barbanzed 02-02-2016 11:34
La Démocratie n'est plus représentée, en France, que par les Royalistes Légitimistes , alors un Roi , pourquoi pas ?
Un authentique Républicain "historique ".
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 22 avril 2017
« Présidentielle : l'impossible choix »

02/05 | [Conférence à Paris] "Il y a quelque chose de pourri au royaume de France"
04/05 | [Conférence à Paris] "Les grands dîners qui ont fait l'Histoire de France"
26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan