20.11.2015 : Succès de la première Soirée Bourbon-Club au Concorde-Atlantique

Hier soir avait lieu la première soirée Bourbon-Club dont je vous avais annoncé le 4 novembre la tenue. J’arrive avec un peu d’avance au 23, Quai Anatole France et me retrouve devant cette grande péniche amarrée, éclairée et découvrant, dans l’obscurité extérieure, la salle de danse du sous-sol par les hublots à fleur d’eau, la grande salle du rez-de-chaussée, ses buffets et son coin salon et le vaste pont supérieur mi couvert abritant tables et chaises pliantes, mi découvert à la proue et à la poupe.

Je comprends alors mieux pourquoi environ six-cents jeunes étaient attendus à la soirée cocktail-dinatoire (20h00-23h00) et à la soirée club (23h00-5h00), les uns succédant aux autres durant toute la nuit. Environ cinq-cents jeunes viendront effectivement !

J’y restais pour ma part de 20h00 à 1h30. En arrivant, un magnifique buffet nous attendait devant les vitres de tribord qui donnaient sur la Seine et sur lesquelles étaient fixées de grands portraits du Roi Louis XX et de la Reine Marie-Marguerite. Accueillis par Stéphanie de Tournon et les jeunes organisateurs de la soirée, Dominique Hamel et votre serviteur représentaient Vexilla Galliae, partenaire de cette excellente initiative du Bourbon-Club.

Un cours de rock avait lieu au sous-sol de 20h00 à 23h00 tandis que le cocktail se tenait au rez-de-chaussée. Vers 22h00, arrivèrent monseigneur le prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme et sa fille, la princesse Zita. Très entourés, ils se dirigèrent vers le coin salon et tous les jeunes du sous-sol remontèrent pour entendre la courte allocution que fit le prince Charles-Emmanuel qui leur souhaita, en premier lieu, la bienvenue à cette « première soirée Royaliste et Légitimiste ! », les remerciant ensuite de leur continuel esprit de résistance aux lois injustes, et, après les évènements tragiques de la semaine dernière, de leur volonté, affirmée par leur présence, de ne pas se soumettre à la terreur que veulent nous imposer nos ennemis. Leur souhaitant alors une très agréable soirée. Des applaudissements nourris répondirent à ces propos et la soirée reprit son cours.

Plusieurs jeunes ayant défendus la Famille et le Sacrement du mariage lors de cette grande mobilisation contre le « mariage pour tous » vinrent me voir, sans doute attirés par la fleur de lys que j’arbore à la boutonnière de mon veston, pour me demander qui était Louis XX dont ils voyaient le portrait sur les vitres. Je leur fis naturellement, comptez sur moi, un cours complet de la Légitimité du Roi, aîné des Capétiens, descendant aîné direct de Louis XIV ; des Lois Fondamentales du Royaume de France établies au fur et à mesure de la survenance de blocages dynastiques depuis le XIVème siècle et de la dimension naturelle du Roi Très Chrétien à être le premier protecteur des Traditions chrétiennes, de la Famille, des Sacrements… Leur attention me fit plaisir et ils retournèrent danser des rocks échevelés, oubliant peut-être pour l’instant le Roi, la Reine et la Famille Royale… mais « la graine de légitimité » a été semée… Sur les six jeunes qui m’écoutèrent, combien placeront leur vie au service d’une fidélité indéfectible à un principe royal venant de Dieu et à ses représentants successifs qui l’incarnent et qui sont nos Rois ?

Nul ne le sait, moi le dernier, mais le semeur sait-il où le grain est tombé ? Dans la bonne terre, les ronces ou les cailloux ? L’important est qu’il sème inlassablement, chaque grain tombé en bonne terre donnant au centuple ! C’est en cela que je considère que ces soirées sont une excellente idée : les jeunes se divertissent, dans une soirée clairement annoncée Royaliste et Légitimiste, sous les portraits du Roi et de la Reine. Ainsi associe-t-on au plaisir de la soirée entre amis, deux visages entrevus peut-être, mais qui impriment en leur esprit une présence : celle de la Légitimité actuelle !

Vive la France ! Vive le Roi ! Vive Louis XX !

Franz de Burgos

Crédit photographique : Nicolas Chotard

 

Le buffet

Le prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme et sa fille, la princesse Zita entourés de Stéphanie de Tournon et Dominique Hamel

Le Bourbon-Club, sans aucun doute...

Le discours du prince Charles-Emmanuel. A ses côtés les deux jeunes organisateurs, Dominique Hamel et Stéphanie de Tournon.

jusqu'au bout de la nuit.

Commentaires  

#5 PELLIER Dominique 23-11-2015 08:14
C'est à tout le monde, peut-être plus à la jeunesse de porter notre Roy jusqu'à Son trône. Les "moins jeunes "sont bien venus comme moi et bien d'autres, à mettre la main à la pâte. Mais gloire à Dieu s'il existe de jeunes royalistes, légitimistes, c'et notre force.
Citer
#4 Charles Vollet 23-11-2015 00:01
S.A.R. la princesse Zita est la filleule de Mgr Louis duc d'Anjou, aîné des Capétiens.
Citer
#3 Chris 21-11-2015 17:34
Un grand regret de n'avoir pu assister à cette magnifique soirée !
Bravo à Stéphanie et à Dominique Hamel pour cette initiative qui fut une belle réussite.
Nous attendons tous la deuxième soirée Bourbon-Club qui verra d'autres participants encore plus nombreux.
Vive Louis de Bourbon et son épouse Marie-Marguerit e !
Citer
#2 Marc 21-11-2015 15:29
Vraiment très jolie la princesse Zita !
Citer
#1 AudeLys 21-11-2015 15:15
Un seul mot : BRAVO ! Mais aussi "Vive les jeunes" car vous êtes l'avenir de notre royaume.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 14 mai 2017
« La République, ça s'hérite ! »

26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan