Messe anniversaire à la mémoire de la Reine Marie-Antoinette dans toute la France en 2015

Le 16 octobre 1793, à midi et quart, la reine déchue est décapitée, discrètement, pourtant la mémoire de Marie-Antoinette est, depuis lors, régulièrement honorée, comme si son âme hantait nos mémoires.

Jamais souveraine ne fut autant calomniée, salie, jusqu'à l'ignominie. Pour atteindre la Royauté, la Révolution devait attaquer la reine, et dans la reine la Femme. Or la vérité et la politique habitent rarement sous le même toit, et là où l'on veut dessiner une figure avec l'intention de plaire à la multitude, il y a peu de justice à attendre des serviteurs complaisants de l'opinion publique. On n'épargnera à Marie-Antoinette aucune calomnie, on usa de tous les moyens pour la conduire à la guillotine.

De toutes ces accusations, et toutes infondées, et après un procès bâclé, on admire encore aujourd'hui son esprit de sacrifice, sa grandeur d'âme et son pur héroïsme. C'est bien une reine assassinée et morte en martyre. Femme, reine et mère, Marie-Antoinette ne cesse de déranger nos consciences. Cet acte commis à son égard par la Révolution est d'une barbarie sans nom. Après un procès en sorcellerie, elle meurt comme une Sainte, parfaitement innocente des crimes dont on l'accuse.

Le 16 Octobre 1793 à 4H30 du matin elle écrit : " C'est à vous, ma sœur,  que j'écris pour la dernière fois : je viens d'être condamnée non pas à une mort honteuse, elle ne l'est que pour les criminels, mais à aller rejoindre votre frère, comme lui, innocente, j'espère montrer la même fermeté que lui dans ces derniers moments...Je meurs dans la religion catholique, apostolique et romaine, dans celle de mes pères, dans celle où j'ai été élevée, et que j'ai toujours professée. N'ayant aucune consolation spirituelle à attendre, ne sachant pas s'il existe encore ici des prêtres de cette religion, et même le lieu où je suis les exposeraient trop, s'ils y entraient une fois, je demande sincèrement pardon à Dieu de toutes les fautes que j'ai pu connaître depuis que j'existe. J'espère dans sa bonté qu'il voudra bien recevoir mes derniers vœux..."

C'est justement par la souffrance que sa pauvre vie restera en exemple à la postérité. Et grâce à cette conscience d'un devoir supérieur à remplir son caractère grandit au-delà de lui-même. Marie-Antoinette le dit elle-même : " C'est dans le malheur qu'on sent davantage ce qu'on est ". Et comme l'exprime très justement l'écrivain Stefan Zweig dans son livre sur la reine : " Peu avant que la forme humaine ne se brise, le chef-d’œuvre impérissable est achevé, car à la dernière heure de sa vie, à la toute dernière heure, Marie-Antoinette, nature moyenne, atteint au tragique et devient égale à son destin ".

Reine de France, âme bouleversée par les évènements, qui, sous le poids du malheur et de l'histoire, se révèle à elle-même et se rachète, passant de l'ombre de la puissance à la lumière de la souffrance. Saint Cyprien, mort décapité à Carthage au début du IIIème siècle disait déjà : " Comment se fait-il que les Chrétiens soient jugés par des hérétiques, les Hommes Saints par des malades, les juges par des coupables, les prêtres par des sacrilèges ? "

Eric Muth

Selon nos informations à ce jour, ci-dessous les jours et horaires de quelques messes à la mémoire de la Reine Marie-Antoinette :

Vendredi 16 octobre 2015 

1) Célébrée en la Basilique Royale de Saint-Denys à midi très précise. Organisée par les Membres du comité du Mémorial de France à Saint-Denys.www.memorialdefrance.org

2) Messe à l'oratoire Saint-Joseph, 18, rue Sainte-Catherine Ségurasse à Nice. Renseignements : M. Jean-Pierre Thouvenin : 0493812227 ou 0634476703. 18H30

3) Messe de requiem en l'Eglise Notre-Dame du Bout du Pont de Jurançon à Pau, célébrée par Mgr André Dupleix. Organisée par le Cercle Henri IV. 19H00

4) A l'initiative de M. Alexandre de la Cerda, Messe à l'Eglise Saint-Martin à 19H00. Biarritz. Suivra une réunion amicale autour d'un verre. Renseignements: 0662725649.

Samedi 17 octobre 2015

Messe à 11H30 à l'Eglise Saint-Georges. Quai Fulchiron à Lyon 5ème. Cette messe sera précédée du renouvellement de la consécration de la Présence du Souvenir Bourbonien à 11H15.

Commentaires  

#3 Desvernay 11-10-2015 10:43
On parle de bien d'autres en tant que martyrs, mais peu souvent en ces termes de ce couple royal. Pourtant, notre défunt Roi Louis le 16ème et notre défunte Reine Marie Antoinette sont bien morts assassinés afin de laisser "place libre" pour d'autres... Quelle tragédie et quelle tristesse! L'homme est ainsi fait qu'il se pare d'intentions fort louables, s'arme de prétextes divers et multiples pour accomplir et excuser ses plus sordides méfaits. Que ce couple repose en toute sérénité et que la paix règne sur notre douce France.
Citer
#2 Ferrand 10-10-2015 21:09
Il est dommage que cet hommage a la reine martyre soit si minoritaire .Que font les royalistes partout en France ? Il est nécessaire de se souvenir une fois l'an de cet assassinat .
Citer
#1 PELLIER Dominique 08-10-2015 08:09
Le martyr de notre Reine est d'autant plus odieux qu'il a été préparé par un procès à charge, allant, on se souvient jusqu'à accuser la Souveraine d'actes honteux envers le Dauphin, Son propre fils.
Majesté, comme le Roy Votre époux, ne tenez pas rigueur de vos nombreux bourreaux, mais prenz soin de prier Dieu Notre Père pour le salut de notre France
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement