Le Figaro reconnaît Louis XX !

Dans son numéro du vendredi 17 et samedi 18 juillet 2015, LE FIGARO magazine publie, en première de couverture pleine page, une photographie de Louis de Bourbon, pour nous royalistes : Louis XX, Roi de France ! Cette photographie illustre la présentation d’un article de Stéphane Bern intitulé : « Rois sans couronne » et annoncé page 24 dans le sommaire de la page 3.

Louis XX en première de couverture du FIGARO magazine en début d’été est déjà une magnifique surprise, mais l’essentiel est dans le cartel de présentation de la photographie sur le côté gauche en bas : « Louis de Bourbon, aîné des Capétiens ». Aîné des Capétiens, tout est dit ! La Couronne de France, indisponible, revenant exclusivement en droit monarchique français, selon les lois fondamentales du Royaume nées de mille ans d’expérience politique nationale, à l’aîné des descendants d’Hugues Capet, LE FIGARO magazine reconnaît donc par ce cartel laconique Louis de Bourbon comme seul et unique Roi de France de jure !

Page 3 : l’article qui parle de Louis XX de France, de Jean d’Orléans… (j’y reviendrai), de Michel Ier de Roumanie, de Siméon II de Bulgarie, de Leka II d’Albanie, de Karl d’Autriche, d’Emmanuel-Philibert de Savoie et de dom Duarte de Portugal est annoncé en page 24 sous la photographie une nouvelle fois de Louis XX ! Ayant eu les honneurs de la première de couverture qui est « le graal » pour un magazine, on eut compris qu’ils eussent choisi un autre « Roi sans couronne » pour l’illustration de la page d’annonce. Louis XX à nouveau !

Page 24 : début de l’article : colonne de texte serrée à gauche pour laisser les trois-quarts de la double page à la magnifique photographie de Louis XX, le regard décidé sous les brocards de l’embrasure d’une porte d’un palais madrilène ! Si ce n’est pas une présentation photographique exclusive du Roi de France Louis XX, je ne sais pas ce que c’est et n’ai pas de mots pour la décrire !

Or, dans cette presse à grand tirage de début d’été où l’image prime sur le texte en ce sens qu’elle sert d’accroche à l’intérêt très sollicité des vacanciers, le traitement réservé par LE FIGARO magazine à Louis XX est véritablement princier ! L’image prime sur le texte et quelles images ont été choisies : celles du Roi dans un décor royal (très « Grande Galerie des Glaces » à Versailles). L’analogie visuelle est immédiate et je pense qu’il ne s’agit pas d’un hasard ! Louis XX, assis, presqu’à l’écoute du lecteur sur la couverture, ou debout, le regard décidé d’un Roi volontaire sur fond d’enfilade de salons à miroirs en début d’article… Elles le placent d’emblée dans une aura royale, à la fois proche du peuple et maître de la plus ancienne, noble et sainte maison royale de l’univers, ayant inscrit sa gloire dans les murs de ses palais. C’est de cette aura prodigieuse dont use encore aujourd’hui la république quand elle reçoit ses invités dans les ors des anciens palais royaux ou princiers (Palais du Luxembourg, palais Bourbon…).   

Que dire, sinon remercier LE FIGARO magazine et Stéphane Bern qui viennent d’apporter à notre juste cause le relai sensationnel d’un magazine de très grande diffusion ! La dernière couverture du FIGARO évoquant un Roi de France était celle de  février 1989 ! Triste souvenir… 

Louis XX, par cette tribune, vient de faire une très grande avancée dans la connaissance de son peuple. Je vous l’ai déjà dit, d’abord faire connaître le Roi, pour le faire ensuite reconnaître ! Le Roi vient de faire un pas de géant !

Saisissons l’occasion que nous offre la Providence, ne la laissons pas passer : nous avons la rentrée à préparer pour le Roi : La cérémonie des Invalides (fondé par Louis XIV) en septembre, les cérémonies du tricentenaire de la mort de Louis XIV, du cinquième centenaire de l’avènement de François Ier… Il faut que Louis XX soit partout, sinon physiquement, en tous cas représenté par des royalistes fidèles ! Vexilla Galliae sera là, évidemment, pour vous transmettre tous les événements à venir, mais l’I.M.B., l’institut du Roi (Institut de la Maison de Bourbon) a un grand rôle à jouer dans cette fin d’année. Il doit représenter le Roi où il ne pourra être ou le seconder où il sera !

Je reviens, presque malgré moi tant je suis content de la place d’honneur réservée au Roi dans cet article, sur les erreurs récurrentes, qui m’écorchent toujours les yeux, des dénominations du prince Henri d’Orléans, duc d’Orléans, en tant que « comte de Paris » titre usurpé qui n’a jamais fait partie de l’apanage d’Orléans et surtout  de la titulature de « Dauphin de France » accordée au prince Jean d’Orléans, frère cadet du prince François d’Orléans, duc de Chartres, qui, lui, a été frauduleusement titré « Dauphin de France » par son père en 1999 ; Jean d’Orléans, titré « duc de Vendôme » par son grand-père en 1987, fut titré « Régent du Dauphin » par son père en 1999… titulatures fantaisistes dont j’ai déjà parlé (cf. Incorrigibles Orléans !).

Il est regrettable que Monsieur Bern, que je sais si averti des titulatures et généalogies royales et princières d’Europe, se laisse aller à relayer ces fantaisies orléanistes et dénomme Louis XX comme le « challenger » de Jean d’Orléans…

Mais j’arrête là mes remarques, nécessaires pour toujours préserver le socle de la Légitimité intact de toute approximation, mais qui ne saurait aujourd’hui porter une ombre à l’éclatante lumière dans laquelle LE FIGARO magazine vient de placer notre Roi, le très haut, très puissant et très excellent prince Son Altesse Royale Louis de Bourbon, par la grâce de Dieu Louis XX, Roi de France !

Vive la France ! Vive le Roi ! Vive Louis XX !

Franz de Burgos

 

Commentaires  

#18 Florian Sauvigny 04-09-2015 19:52
Citation en provenance du commentaire précédent de TRACY :
Citation en provenance du commentaire précédent de ALLEGROVIVACE :
.... aller à l'essentiel, se former pour agir, connaître pour transmettre...

http://www.viveleroy.fr
contact :

TIENS ! VOILA DE LA RECLAME...


Ceci n'est pas de la réclame mais le site de la bibliothèque en ligne de l'Union des Cercles légitimistes de France, seul organe politique légitimiste reconnu par le Prince.
Citer
#17 Florian Sauvigny 04-09-2015 19:51
Citation en provenance du commentaire précédent de Benoît Legendre :
Je souhaiterais répondre à Louis : croyez-vous que la société française actuelle est prête, que dis-je, est-elle seulement consciente de ce qu'est l'onction sainte du sacre ? Nos français sont à des années-lumières d'un tel évènement ! Le sacre avait un sens autrefois, mais hélas, trois fois hélas, il n'en a plus aujourd'hui ! Rappelez-vous que Louis XVIII y avait renoncé, mais pas Charles X...
J'aimerai beaucoup vivre un sacre d'un roi de France, mon cœur de chrétien le souhaite ardemment, mais je crois qu'il faut être réaliste, si un jour (que je souhaite de tout mon être) Mgr Louis d'Anjou (ou son fils aîné Louis) remontait sur le trône de ses ancêtres, cela aura la forme d' une "inauguration" comme disent les belges lors de la prestation de serment de leur roi... Et à propos de prestation de serment, je verrais plutôt d'un bon œil une prestation de la part des élus (comme aux Pays-Bas) envers leur nouveau souverain, par ces mots :"Avec l'aide de Dieu" ou bien "En mon âme et conscience"... Qu'en pensez-vous ?
Vive le roi !


On voit que certains "légitimistes" sont totalement imbus de libéralisme et n'ont rien à envier de ce côté là aux orléanistes... La monarchie traditionnelle capétienne n'a pas pour objectif premier de plaire aux gens mais à Dieu. Le sacre est absolument nécessaire. Nous n'avons pas à prendre exemple sur les républiques couronnées européennes. De toute façon, si la monarchie revient en France, ce sera pour un changement radical, car les français auront compris que la République les a trompé avec sa démocratie, son parlement, sa laïcité et toutes ses erreurs !
Citer
#16 Florian Sauvigny 04-09-2015 19:48
Citation en provenance du commentaire précédent de Louis :
Roi de France, oui, mais après le sacre à Reims dans la plus pure tradition royale, pas de cérémonie d'opérette pour faire beau avec un clergé socialo-dhimmi.
Un SACRE, UN VRAI ! Il s'agit d'une alliance avec le Roi du Ciel, ce n'est qu'à ce moment que la France recevra des grâces particulières pour son redressement. N'oublions pas que le Christ est Roi de France et que sa Divine Mère en est la Reine. Dans le cas contraire, Louis XX ne serait pas le Roi de France attendu.... et ne serait qu'un Roi félon...


Le sacre sera en effet indispensable, car, qu'est ce que la monarchie traditionnelle capétienne si ce n'est l'alliance du Trône et de l'Autel ? Cependant, dire que le sacre fait le Roi est une erreur. Le successeur devient roi dès la mort du précédent. Voilà pourquoi le Roi ne meurt jamais en France et pourquoi nous pouvons appeler Louis de Bourbon "Louis XX". Louis XVIII qui n'avait pas eu le temps d'être sacré fut tout de même Roi.
Citer
#15 TRACY 27-07-2015 16:11
Citation en provenance du commentaire précédent de ALLEGROVIVACE :
.... aller à l'essentiel, se former pour agir, connaître pour transmettre...

http://www.viveleroy.fr
contact :

TIENS ! VOILA DE LA RECLAME...
Citer
#14 ALLEGROVIVACE 27-07-2015 07:43
.... aller à l'essentiel, se former pour agir, connaître pour transmettre...

http://www.viveleroy.fr
contact :
Citer
#13 Lecteur Hartgeld.com 26-07-2015 19:59
Chers lecteurs:
Rendez-vous à la page => hartgeld.com
(Autriche - le chef: Walter K. Eichelburg)
Traduisez alors (avec google-trducteur)
mais seulement le peu qu'il écrit en BLEU & signe WE.
Vous allez voir et peut-être comprendre
ce que vous n'êtes pas capable de croire.
Stephane Bern fait de la "Propagande monarchique"
sûrment sans savoir qu'il y a derrière...
=> On va laisser CREVER 100-% le socialisme
Tous les pays d'Europe vont être monarchique...
(même la SUISSE... ça au moins et le Plan-Chef!
on* veut changer aussi des maison monarchique
comme p.ex: les Windsor ()
*ceux qui on des milliers de tonnes d'or dans les caves!
La Russie reçoit un tzar à nouveau
la Chine un empereur aussi ...
Citer
#12 Benoît Legendre 22-07-2015 17:51
Je souhaiterais répondre à Louis : croyez-vous que la société française actuelle est prête, que dis-je, est-elle seulement consciente de ce qu'est l'onction sainte du sacre ? Nos français sont à des années-lumières d'un tel évènement ! Le sacre avait un sens autrefois, mais hélas, trois fois hélas, il n'en a plus aujourd'hui ! Rappelez-vous que Louis XVIII y avait renoncé, mais pas Charles X...
J'aimerai beaucoup vivre un sacre d'un roi de France, mon cœur de chrétien le souhaite ardemment, mais je crois qu'il faut être réaliste, si un jour (que je souhaite de tout mon être) Mgr Louis d'Anjou (ou son fils aîné Louis) remontait sur le trône de ses ancêtres, cela aura la forme d' une "inauguration" comme disent les belges lors de la prestation de serment de leur roi... Et à propos de prestation de serment, je verrais plutôt d'un bon œil une prestation de la part des élus (comme aux Pays-Bas) envers leur nouveau souverain, par ces mots :"Avec l'aide de Dieu" ou bien "En mon âme et conscience"... Qu'en pensez-vous ?
Vive le roi !
Citer
#11 Ventrachoux 21-07-2015 19:48
D'autant plus que légalement la famille Orléans s'appelle Egalité à la demande expresse du régicide !

Un descendant de chouans qui emmm.... les descendants de Philippe Egalité et qui aimerait d'ailleurs que cette famille rende les armes d'honneur qui ont été donné par sa majesté Louis XVIII aux combattants fidèles et qui ensuite ont été volé par l'usurpateur Louis-Philippe !

Vive Louis XX
Citer
#10 PELLIER Dominique 21-07-2015 08:17
Nous n'avons que faire de nous attarder à reprocher encore à nos cousins orléanistes la félonnie passée. Seule la successions au trône de FRANCE revient à la maison de Bourbon et est un fait établi, m^me par la république! Cherchons les moyens de faire régner notre ROY à commencer par de petits gestes comme chômer le 25 avril!!!!!!
Citer
#9 Louis 20-07-2015 13:05
Roi de France, oui, mais après le sacre à Reims dans la plus pure tradition royale, pas de cérémonie d'opérette pour faire beau avec un clergé socialo-dhimmi.
Un SACRE, UN VRAI ! Il s'agit d'une alliance avec le Roi du Ciel, ce n'est qu'à ce moment que la France recevra des grâces particulières pour son redressement. N'oublions pas que le Christ est Roi de France et que sa Divine Mère en est la Reine. Dans le cas contraire, Louis XX ne serait pas le Roi de France attendu.... et ne serait qu'un Roi félon...
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement