Un prince en Morbihan

Passionnés par les sagas de Kate et William, d'Albert et de Charlène... les Français savent-ils qu'ils ont, eux aussi, un prince et une princesse ? Louis et Marie-Marguerite de Bourbon.  Ainsi, trois cents ans après la mort de Louis XIV, fondateur de la ville de Lorient, son descendant direct, Louis de Bourbon, se rendait en Bretagne, en compagnie de sa délicieuse épouse, à la rencontre des élus républicains et des acteurs économiques.

Le samedi 30 mai, la visite de la citadelle de Port-Louis et du musée de la Compagnie des Indes fut l'occasion de rappeler combien étaient florissants les arts de la France du XVIIe siècle. L'expansion urbaine et économique suscitée par une ouverture au monde voulue par Louis XIV, fondateur de la ville de Lorient, fut aussi un sujet de réflexions passionnées pour les visiteurs. Plus tard, au diner de gala, Louis et Marie–Marguerite confiaient leur joie de se trouver sur cette terre bretonne où se mêlent modernité et fidélité aux traditions.

Le dimanche 31 mai 2015, le ciel d’albâtre, la pluie drue et les bourrasques de vent semblaient pleurer les combattants de Quiberon, de la chouannerie et ceux morts pour la France. Indifférents aux conditions climatiques, les Bretons honoraient la mémoire de leurs aïeux. La présence de Louis et de Marie-Marguerite illuminaient de leur présence ces commémorations. La visite se poursuivit au Champ des Martyrs, sur la commune de Brec’h où Monseigneur Louis de Bourbon et la Princesse Marie-Marguerite ne manquèrent pas de rendre un vibrant hommage à la chouannerie, invitant leurs descendants à rester les artisans de leur avenir. Se recueillant ensuite au Mémorial des Bretons morts pour la France, le Prince et la Princesse purent exprimer leur reconnaissance aux combattants tombés au cours des siècles, des Champs Catalauniques aux actuels théâtres d'opérations extérieures. A l’issue de la Grand-messe Pontificale à la basilique de Sainte-Anne d’Auray célébrée par Mgr Centène, le Prince et la Princesse se sont mêlés avec bonheur et simplicité à la foule venue les saluer chaleureusement. Dans l’après-midi, au monument du Comte de Chambord, le Prince invitait à apprécier le progrès industriel et les innovations technologiques tout en se préoccupant des questions sociales dans un monde en pleine mutation institutionnelle et économique.  Enfin, Le Prince et la Princesse purent alors déguster de gourmandes crêpes, avec les différentes associations et les personnes venues participer à cette journée.

Ces trois belles journées permirent aux élus locaux, aux acteurs économiques et au Prince Louis de Bourbon, ambassadeur de notre Histoire de France, de se rencontrer et de célébrer la Bretagne.  A l’instar des Princesses européennes, la Princesse Marie-Marguerite ajoutait charme et élégance à l’éclat de ces journées de commémoration.

Il est certain que les Français n’ont rien à envier à leurs voisins européens !

Stéphanie de la Ronde

Photographies : Jean-François Trichilo

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement