[Rappel] Les Mercredis de la Légitimité : Mohammed VI, le Roi stabilisateur

Vexilla Galliae et le Centre d'Etudes Historiques sont heureux de vous convier à la conférence du

Mercredi 24 juin 2015 à 19h00

Placée sous le haut patronage de Monseigneur le prince Louis, duc d'Anjou

«Mohammed VI, le Roi stabilisateur »

avec

Jean-Claude Martinez


2035 : le dernier baril de pétrole sortira d’Algérie avec le dernier m3 de gaz. Le sort du pays basculera alors, si ce n’est fait bien avant. Pour la Libye, l ’Irak et la Syrie, c’est déjà le cas. Le Mali, lui, est en sursis, la Tunisie en répit et l’Egypte à la dérive. Quant au territoire de Gaza, il sera bombardé, comme il a toujours été bombardé.

Dans cet espace de bruit et de fureur, le seul pôle de stabilité, c’est le Maroc, avec son Roi profondément enraciné dans la nation alaouite.
On devrait s’en réjouir. Eh bien non ! Paris n’a eu de cesse de critiquer le Maroc, son patriarcat, son Roi et son Sahara, au nom évidemment des droits de l’homme et du temple européen des libertés.
Ce discours convenu sur la monarchie chérifienne qui aurait le tort de ne pas être républicaine, a été porté par une avalanche de livres.
Ici, ce n’est pas un ouvrage de plus « sur le Roi », mais un livre sur les défis que la France et l’Europe ne peuvent relever qu’ « avec le Roi ».

Pourquoi ?
Mais parce que le roi du Maroc sera toujours là quand cinq ou six présidents se seront succédé à l’Elysée. Comme il a donc ainsi la durée pour que des mutations de fond soient réalisées, l’objet de ce livre est de les lui suggérer.

Jean-Claude Martinez, professeur à l’Université Paris II, a été directeur des études à l’ENA du Maroc, conseiller particulier du ministre de l’intérieur du Maroc et coordonnateur du premier Code Marocain des impôts. 20 ans député au Parlement européen, il a une vision globale des problèmes politiques du monde.

____________________________________________

Rendez-vous :  

Maison des ingénieurs ETP - 15, Rue Cortambert - 75016 Paris

Métro : ligne 6 ou 9 Trocadéro ou Rue de la pompe

RER : Boulainvilliers

Bus: 63, 32, 22

Voiture : Parking possible au 78 rue de Passy – 75116 Paris

Participation aux frais : 8 euros ou 5 euros (ecclésiastiques, étudiants, chômeurs)

Commentaires  

#1 Benoît Legendre 18-06-2015 22:52
Le roi Mohamed VI pourrait-il avoir l'obligeance d'apporter une stabilité, disons sociale, en mettant fin à la culture du pavot qui s'étale dans son royaume, alimentant ainsi bon nombre de réseaux de trafiquants de drogue européens ? Quand je pense qu'une flotille d'hélicos épandeurs suffiraient peut-être à détruire ces satanés champs...
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan