Mars 1185 - Mars 2015 : la France honore Baudouin IV de Jérusalem

L'Association Oriflamme fête le 830ème anniversaire du rappel à Dieu du Roi Baudouin IV de Jérusalem (1161-1185), surnommé "le Roi lépreux", par une messe de Requiem qui aura lieu samedi 14 mars 2015 à 10h en l'église Saint Eugène à Paris, 4 rue Sainte-Cécile dans le 9ème arrondissement.

Messe solennelle avec la participation de la Schola Sainte-Cécile, à l'initiative de l'association Oriflamme en partenariat avec la paroisse Saint-Eugène. "Cet événement s'adresse à toute les personnes désireuses de perpétuer la mémoire des grandes figures de notre histoire et de s'approprier leur témoignage spirituel" précise Guillaume Durant, le président de l'association.

Baudouin IV est un modèle de courage et de dévouement. Roi de terre Sainte frappé par l'épreuve de la maladie, il nous rappelle, par l'exemple de sa vie, les vertus de dévouement pour le bien commun et de courage face aux épreuves. Le souvenir de son oeuvre, loin de constituer une nostalgie désuète, est un témoignage vivant d'espérance et de volonté face aux défis de notre temps.

Et Guillaume Durant d'ajouter : "ce Roi lépreux qui a combattu en terre Sainte au temps des Croisades a immédiatement été propulsé dans la tourmente des combats dés l'âge de 13 ans, dans un royaume en perdition. Baudouin IV était affligé du plus terrifiant des fléaux : la lèpre. Il fit face jusqu'au bout à cette terrible maladie soutenu par une foi inébranlable en Dieu.

Alors cette douloureuse figure de l'histoire des croisades devait renaître automatiquement avec l'Association Oriflamme dont le but principal est d'affirmer une volonté de transmission, être le témoin actuel d'un passé toujours vivant. Ainsi avec le Roi Baudouin IV, c'est toute la dynastie de la Maison de Gâtinais-Anjou qui est honorée.

L'association Oriflamme, née en 2012, met en place des commémorations et conférences portant sur les grands personnages qui ont fait notre histoire chrétienne, en se référant essentiellement à la période du Moyen Age. Exemple : la procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de Saint Louis a ainsi réuni, de l'église Saint-Eugène à la cathédrale Notre-Dame de Paris, près de 2000 personnes. Attestant ainsi sa raison d'être.

Eric Muth

                                                                             

Commentaires  

#1 vidal jacqueline 11-03-2015 20:49
Le Roi Lépreux était un saint et un héros! Honneur à lui ! Il est la plus pure figure des croisades. Il me semble bien que Saladin lui-même avait dit, à son sujet (il lui avait fait envoyer de la neige pour rafraîchir ses fruits):
"s'il n'était marqué du signe de la Croix, j'aurais aimé l'avoir pour fils ". C.Q.F.D. Ce jeune Roi fut admirable, en effet, merci à l'association Oriflamme qui a pensé à l'honorer!
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 14 mai 2017
« La République, ça s'hérite ! »

26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan