A quitte ou double

Nous avons tous ressenti, quels que soient les défauts et imperfections du mouvement, qu'une grande force s'était levée lors des manifestations contre la Loi Taubira.

La Manif Pour Tous, sous ses allures de Kermesse Pride, portait en fait un message bien plus subversif que ses gentillets ballons bleus et roses.

Le Système, lui, l'a bien compris. Jamais nous n'avons vu ce gouvernement agir avec tant de fermeté et de mépris pour ce mouvement de masse, alors que quelques paysans, fausse réfugiée Kosovare ou chefs d'entreprise l'ont fait fléchir en moins d'une semaine.

La fermeté du gouvernement contre La Manif Pour Tous a donc payé. Quelques mois après le passage de la Loi Taubira, le mouvement s'essouffle, revenant au combat plus conventionnel de la formation, des conférences et autres Grenelle de la Famille. Retombant ainsi dans la tranquillité et le légalisme de mouvement associatif type AFC. Rendu inoffensif.

Ce mouvement sait pourtant que son existence et sa raison d'être sont les manifestations de rue. Quel sujet autour de l'enfant et de la famille pourrait relever les foules et faire réellement vaciller l'édifice ? Aucun. Que pourraient espérer les Français d'une manifestation nécessairement moins nombreuse et superbement méprisée ? Rien non plus.

Pourtant, nous n'avons jamais vu les Français rejeter si fermement le Système : noyés de taxe, frappés par le chômage, moqués par l'oligarchie culturelle Parisienne, ignorés par la nouvelle aristocratie élective des grands partis nationaux, remplacés par des populations nouvelles venues des quatre coins du Monde, et enfin régentés par une Europe toujours plus technocratique.

La Manif Pour Tous s'étiole, elle est en train de se perdre dans l'inaction. Elle pourrait décider, à très court-terme, de se perdre dans l'action. A mettre ses réseaux et son organisation au service d'une cause plus large, unissant les bonnets rouges, les Français en Colère, les mécontents de tout poils. Appeler à une grande manifestation nationale sans poussette ni enfants. Pour mettre un grand coup de pied dans la fourmilière.

Et après ? Seuls les réseaux organisés, avec un chef à leur tête, pourront profiter d'un tel mouvement. Et ce chef, nous l’avons en la personne du prince Louis de Bourbon. Nous aurons l'honneur de constituer sa garde. Et de montrer que les Français sont toujours dévoués à leur Roi.

François d’Agos


NB : Article déjà publié le 03 novembre 2013

Commentaires  

#6 AudeLys 29-08-2014 18:00
Excellente idée de "ressortir" cet article aujourd'hui, à la veille de la reprise de La Manif Pour Tous. Ce test de la rentrée permettra de se faire une bonne idée de la tenue dans le temps du "Sursaut Français". Si tel est le cas, alors oui, nous pourrons commencer à espérer.
Il restera alors à s'organiser pour confirmer le retour de "l'idée du Roi", mais surtout du "comment faire". Car si prier est important, ce ne sera malheureusement pas suffisant, je le crains.
Citer
#5 PELLIER Dominique 29-08-2014 08:55
Je ne suis pas trop d'accord d'attendre; la situation actuelle, dans sa confusion est l'occasion. Reste que sa Majesté Louis XX, tout prêt qu'Il se dit être à prendre notre tête, me semble un peu tarder. Cest le seul reproche à lui faire. Pour ce qui est de notre soutienet de notre allégeance, elle Lui est toute acquise.
Citer
#4 vitte kevin 24-11-2013 06:58
Super cet article, comme tous ceux que je lis sur ce site que je viens de découvrir.

Pourquoi Sa Majesté ( veuillez m'excusez, j'ai pas l'habitude des titres) Louis XX ne se met il pas en avant dans les merdias franco-israelie ns?

Quelques apparitions par ci par là et il est quasi certain que cela suffirait pour lancer de nombreux débats.

La France a besoin de son Roy,et pas dans 5 ou 10 ans, c'est maintenant que les choses doivent s'inverser...
Citer
#3 LAUGIER Sylvie 07-11-2013 20:06
Je me rangerai derrière notre Roi Louis XX. Je lui serai dévoué antièrement. Pour chaque action qu'il demandera, je le ferai. Même si il est pas très connu, croyez-moi à mon travail (certains collègues) j'en parle. Et je peux vous dire qu'il y en a qu'ils sont pour le retour du Roi et je parle de lui.

Vive notre Roi Louis XX !
Citer
#2 vincent 07-11-2013 19:16
laissons du temps au temps, prions et sautons sur l'occasion dès qu'elle se présentera
Citer
#1 Audelys 04-11-2013 14:55
Tout à fait d'accord. Nous aurions là ce que l'on pourrait appeler "une révolution à l'envers". C'est tant mieux et vive Louis XX.
Mais je ne sais pas si cela pourrait fonctionner en l'état actuel des choses. Je veux dire par là que notre Roi n'est encore pas suffisamment connu pour que les Français se rangent derrière lui. Et cela même si 47% des Français ne sont pas contre l'idée d'avoir un Roi. Ce n'est pas suffisant.
J'appartiens à ce que l'on appelle la "France d'en bas", et lors de chaque discussion en famille ou entre amis, pour peu qu'elle glisse vers la politique, je saute sur l'occasion, surtout si des "inconnus" sont présents, pour placer mes idées royalistes et parler de Louis XX. Mais force est de constater que je me retrouve alors face des bouches bées et yeux écarquillés. C'est un peu comme vouloir enfoncer un gros clou avec un tout petit marteau.
Il appartient avant tout à chacun d'entre nous, et c'est urgent, de faire connaître notre Chef : notre Roi. Son retour indispensable et tant espéré pourra être envisagé plus sereinement.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan