Sans Dieu la France ne se relèvera pas

Depuis que Louis XVI est mort sur l'échafaud, la France est menacée. Depuis 220 ans la France a tourné le dos à sa mission divine, a rejeté son Dieu et piétiné les promesses de son baptême. Nous en payons chèrement les conséquences aujourd'hui encore. Cécilia Attia, ex.Mme Sarkozy dans son récent ouvrage aborde la question en ces termes : " La France va mal. Elle est devenue muette et sans ambition. Vue de loin et avec le recul qui est le mien, on a vraiment l'impression actuellement, que la France, tout doucement, s'éteint, qu'elle ne défend plus ses valeurs ni son identité ".

Ce constat amer n'est plus à prendre à la légère, la France est coupable d'Apostasie et renie sa vocation. De très grands châtiments divins vont fondre sur le monde si l'on en croit certaines prophéties, et pourquoi ne pas les croire, la France va si mal. La crise morale est pire que la crise financière, l'abondance divine est la seule réalité en cette France esseulée, avide de biens éphémères et de couronnes dorées.

Le Père Padre Pio qui eut aussi des stigmates et canonisé en 2002, avait très bien compris le rôle de la France donné par Dieu : " Les républiques ont le malheur de relever de terre les esprits serpents lesquels sacrifient le peuple de Dieu, l'empêchant de s'élever vers le Dieu du Ciel...". C'est ce que fait maintenant notre gouvernement socialiste à tous les niveaux. Ce mal de la France et celui de l'Europe.

En parlant du testament de la Duchesse d'Angoulême, il était persuadé que la France cachait un pouvoir qui allait se révéler à l'heure de Dieu : " La folie des hommes a été de tenter de tuer la royauté, le monde le paye encore. Sans le véritable Roi promis parmi les descendants de David, le pouvoir de Dieu ne réside plus dans le cœur des chefs d'Etat et des ministres. Que le malheur du monde sera grand avant que les hommes puissent comprendre cette vérité ".

La vraie grandeur de la France est le pouvoir royal de David qui fut en terre de France, dans le sang du Roi Louis XVI et de Marie-Antoinette.

                                                     Eric Muth

Commentaires  

#14 marguerite 23-03-2014 21:15
Chers amis
Tout cela est très triste mais il faut que la volonté de DIEU et le destin du monde se remplit. Le gagneur sera notre Seigneur Jésus Christ.
Citer
#13 Eriana 27-12-2013 11:53
Son Excellence Eriana Elie
Je viens de lire votre article et c'est très intéressant mais je trouve un manque énorme dans l'histoire la période 620 et l'arrivé de l'islam dans le monde
Objet: TR : Pas de civilisation arabo-musulmane : civilisation syriaque plutot!



Sujet : Fw: Pas de civilisation arabo-musulmane : civilisation syriaque plutot!

Retrouvé ce texte que j’avais gardé précieusement
G
Subject: Pas de civilisation arabo-musulmane : civilisation syriaque plutot!


> Voici une lettre écrite par un Assyrien ou Syriaque (c’est-à-dire un
> chrétiens
> d’Irak, ils se considèrent comme les héritiers de l’Assyrie) en réponse à
> un
> dicours de la CEO de Hewlett Packard qui faisait l’apologie de la
> civilisation
> arabo-musulmane . C’est un excellent texte qui répond à de nombreux mythes
> défendus par les musulmans et les apologistes de l’islam, il n’avait pas
> encore
> été traduit en français à ma connaissance, je m’en charge. A faire
> circuler.

> Mes commentaires sont [entre crochets].
> Version originale : http://www.ninevehsoft.com/fiorina.htm
> 7 November, 2001
> Carly Fiorina
> Hewlett-Packard
> 3000 Hanover Street
> Palo Alto, CA 94304-1185
> Chère Madame Fiorina:

> C’est avec un grand intérêt que j’ai lu votre discours prononcé le 26
> Septembre
> 2001 et intitulé »Technologie, affaire et notre mode de vie : Ce qui
> suit ». J’ai
> été particulièremen t intéressé par l’histoire que vous avez raconté à la
> fin de
> votre discours, sur la civilisation arabe/musulmane . En tant qu’Assyrien,
> un
> habitant non-arabe, chrétien, natif du Moyen-Orient, dont les ancêtres
> remontent
> à 5000 Av JC, je voudrais clarifier certains points que vous avez évoqué
> dans
> cette petite histoire, et vous avertir du danger d’être emporté sans le
> vouloir
> dans l’idéologie arabo-islamique , qui cherche à assimiler [un peu comme
> les
> borgs de Star Trek :-) ] toutes les cultures et les religions dans la
> nasse
> arabo-islamique.

> Je sais que vous êtes une femme très occupée, mais prenez s’il vous plaît
> dix
> minutes pour lire ce qui suit, puisqu’il s’agit d’une perspective que vous
> ne
> trouverez sans doute nul part ailleurs. Je vais répondre à quelques points
> précis de votre discours, puis conclure par une brève perspective sur
> cette
> idéologie arabo-islamique.
>
> Les Arabes et les Musulmans apparaissent sur la scène mondiale en 630,
> quand
> les armées de Mohammed commencent leur conquête du Moyen-Orient. Soyons
> très
> clairs sur le fait qu’il s’agissait d’une conquête militaire et non une
> entreprise missionnaire, et par l’usage de la force, autorisé par une
> déclaration de Jihad contre les infidèles, les arabo-musulmans parvinrent
> à
> convertir et assimiler par la force les non Arabes et les non Musulmans
> dans
> leur communauté. Très peu de communautés indigènes du Moyen-Orient y
> surcévurent
> – surtout les Assyriens, les Juifs, les Arméniens et, en Egypte, les
> Coptes.
>
> Ayant conquis le Moyen-Orient, les Arabes ont placé ces communautés sous
> un
> système de gouvernance Dhimmis (voir le livre *Dhimmi*, de Bat Ye’Or), où
> les
> communautés eurent le droit de s’autogérer comme minorités religieuses
> (Chrétiens, Juifs et Zoroastriens [les 'gens du livre']). Ces communautés
> eurent
> à payer une taxe (appelée Jizzya en Arabe) qui était en fait une amende
> pour ne
> pas être musulman, et était typiquement de 80% [de quoi au juste, l'auteur
> n'est
> pas très clair ici] en temps de tolérance et jusqu’à 150% en temps
> d’oppression.
> Cette taxe a forcé beaucoup de ces communautés à se convertir à l’islam,
> ce qui
> était le but.
>
> Vous déclarez, »ses architectes ont conçus des bâtiments qui défiaient la
> gravité ». Je ne suis par sûr de voir à quoi vous faîtes allusion, mais si
> il
> s’agit des dômes et des arches, la révolution architecturale d’utiliser
> une
> forme parabolique au lieu d’une forme sphérique pour ces constructions a
> été
> fait par les Assyriens plus de 1300 ans avant, comme en atteste les traces
> archéologiques.
>
> Vous dites »ses mathématiciens ont crée l’algèbre et les algorithmes qui
> allaient permettre la fabrication des ordinateurs, et la création du
> cryptage. »
> Les bases fondamentales des mathématiques modernes ont été posées non pas
> des
> siècles, mais des millénaires avant, par les Assyriens et les Babyloniens,
> qui
> connaissaient déjà le concept de zéro, le théorème de Pythagore, et
> beaucoup,
> beaucoup d’autres développements que les arabo-musulmans se sont
> appropriés.
> (voir History of Babylonian Mathematics, Neugebauer).
>
> Vous dites, »ses docteurs examinèrent le corps humain, et trouvèrent de
> nouveaux remèdes à des maladies ». L’immense majorité de ces docteurs (99%)
> étaient assyriens.. Au quatrième, cinquième et sixième siècles les
> Assyriens ont
> commencé à traduire systématiquemen t la connaissance grecque en assyrien
> [le
> monde hellénistique était alors à l'agonie mais avait gardé ses
> connaissances].
> Au début ils se concentrèrent sur le travail religieux mais passèrent
> rapidement
> à la science, la philosophie et la médecine. Socrate, Platon, Aristote,
> Galien
> et beaucoup d’autres furent traduit en assyrien, puis de l’assyrien en
> arabe. Ce
> sont ces traductions arabes que les Maures emportèrent en Espagne, et que
> les
> Espagnols ont traduit en Latin et répandu à travers l’Europe, provoquant
> la
> renaissance Européenne [c'est un peu simpliste : on a aussi eu un apport
> de
> connaissance grecque après 1453 et la prise de Constantinople par les
> Turcs,
> beaucoup de Byzantins, gardiens du savoir grec, se réfugièrent en Europe
> occidentale pour fuir le joug turco-islamique].
>
> Au sixième siècles, les Assyriens avaient commencé à exporter à Byzance
> leur
> propres travaux sur les sciences, la philosophie et la médecine. Dans le
> domaine
> de la médecine, la famille assyrienne Bakhteesho a produit neuf génération
> de
> médecins, et fondé la grande école médicale de Gundeshapur (Iran). Aussi
> en
> médecine, le manuel d’ophtalmologie écrit par (l’Assyrien) Hunay Ibn-Ishaq
> vers
> 950, resta la source d’autorité sur le sujet jusque 1800 [Ibn-Ishaq a
> aussi
> traduit en Arabes les Eléments d'Euclide. Exemple typique des personnes
> que les
> apologistes attribuent, plus par ignorance que par volonté délibérée de
> propagande, aux arabo-musulmans , alors que c'était un assyrien chrétien
> nestorien, ni arabe ni musulman donc. C'est par la connaissance historique
> que
> l'on peut répondre à la propagande].
>
> Dans le domaine de la philosophie, le philosophe assyrien Jod d’Edesse a
> développé une théorie physique de l’Univers, en langue assyrienne, qui a
> rivalisé avec la théorie d’Aristote, et qui cherchait à remplacer la
> matière par
> les force (une théorie qui anticipait quelques idées de mécanique
> quantique,
> comme la création et la destruction spontanées de matière qui a lieu dans
> un
> vide quantique).
>
> Une des plus grandes réalisations assyriennes du quatrième siècle fut la
> création de la première université du monde, l’Ecole de Nisibis, qui avait
> trois
> départements, théologie, philosophie et médecine, et qui devint un aimant
> et un
> centre de développement au Moyen-Orient. Les statuts d’Ecole de Nisibis,
> qui ont
> été préservés, devinrent plus tard le modèle sur lequel la première
> université
> italienne fut crée (voir The Statutes of the School of Nisibis, Arthur
> Voobus).
> Quand les Arabes et les Musulmans se répandirent à travers le Moyen Orient
> en
> 630, ils rencontrèrent 600 ans de civilisation assyrienne chrétienne, avec
> un
> riche héritage, une culture très évoluée, et des institutions
> d’enseignement
> avancées. C’est cette civilisation qui devint la fondation de la
> civilisation
> arabe.
>
> Vous dites, »ses astronomes ont regardé dans les cieux, nommé les étoiles,
> et
> préparé la route pour le voyage spatial et l’exploration ». C’est un peu
> mélodramatique. En fait, les astronomes auxquels vous vous référez
> n’étaient pas
> arabes mais Chaldéens et Babyloniens (au sud de l’Iraq actuel) qui depuis
> des
> millénaires étaient connus comme astronomes et astrologues [ces deux
> domaines ne
> se séparèrent clairement que des siècles plus tard]n et qui furent
> arabisés et
> islamisés par la force – si rapidement qu’en 750 ils avaient complètement
> disparus [comme tant d'autres cultures depuis, aujourd'hui et demain].
>
> Vous dites, »ses écrivains créèrent des milliers d’histoires. Des
> histoires de
> courage, de romance et de magie. Ses poètes écrivirent sur l’amour, alors
> que
> d’autres avant eux avaient trop peur de penser à de telles choses ». Il y
> a très
> peu de littérature en langue arabe venant de la période à laquelle vous
> vous
> référez (le Coran est la seule œuvre significative), tandis que la
> production
> littéraire des Assyriens et des Juifs était vaste. Le troisième plus grand
> corpus d’écrits chrétiens [de cette époque], après le Latin et le Grec,
> est du
> aux assyriens et dans la langue assyrienne (dite aussi Syriaque, voir
> .)
>
> Vous dites, « Quand d’autres nations avaient peur des idées, cette
> civilisation
> s’en accommodait, et les gardait en vie. Quand les censeurs menacèrent de
> rayer
> les connaissances des civilisations passées, cette civilisation garda le
> savoir
> en vie, et le passa aux autres ». C’est un point très important que vous
> avez
> soulevé, et cela va au cœur de la matière de ce que la civilisation arabo-
> islamique représente. J’ai écrit une critique org/aol/peter/g reek.htm> d’un livre intitulé How Greek Science Passed to
> the
> Arabs, où l’auteur fait la liste des traducteurs et des interpréteurs de
> la
> science grecque. Sur les 22 intellectuels listés, 20 étaient Assyrien, 1
> Persan,
> et un Arabe. Je déclare à la fin de mon commentaire : « La conclusion la
> plus
> saillante qui peut être tirée du livre d’ O’Leary est que les Assyriens
> jouèrent
> un rôle significatif dans la formation de du monde islamique via le corpus
> grec
> de connaissances. Si c’est le cas, on doit se demander ce qui est arrivé
> aux
> communautés chrétiennes pour qu’elles perdent cette grande entreprisse
> intellectuelle qu’elles avaient établi. On peut se poser la même question
> sur
> les Arabes. Malheureusement , , le livre d’ O’Leary ne répond pas à la
> question,
> et nous devons chercher la réponse ailleurs. » Je n’ai pas répondu à la
> question
> que j’ai posé dans la critique parce que ce n’était pas l’endroit pour le
> faire,
> mais la réponse est claire, la communauté chrétienne syriaque a vu sa
> population
> fondre par le biais de la conversion forcée à l’Islam (pas la Jyzzia), et
> une
> fois que la communauté est tombée sous un seuil critique, elle a cessé de
> produire les intellectuels qui étaient la force entraînant la civilisation
> islamique [je mettrais bien des guillemets autour du mot, il vient de
> démontrer
> que ce n'était pas une civilisation islamique, je détaille dans ma
> conclusion],
> et c’est alors que le prétendu « âge d’or de l’islam » a pris fin (vers
> 850 AD).
>
>
> La religion musulmane elle-même a été significativeme nt modelée par les
> Assyriens et les Juifs [comme quoi on peut faire des bêtises même en étant
> une
> civilisation millénaire] (voir Nestorian Influence on Islam and Hagarism:
> the
> Making of the Islamic World).
>
> La civilisation Arabo-islamique n’est pas une force progressive, c’est une
> force régressive ; elle ne donne pas d’impulsion, elle freine. La grande
> civilisation que vous décrivez n’était une réalisation arabo-musulmane ,
> elle
> était une réalisation assyrienne dont les arabes se sont emparé et qu’ils
> ont
> ensuite perdu quand ils ont détruit, par le biais de la conversion forcée
> à
> l’Islam, la source de la vitalité intellectuelle qui les avaient fait
> avance.
> Quelle autre civilisation arabe/musulmane s’est élevée depuis ? Quels
> autres
> succès arabes/musulman s pouvez-vous citer.
>
> Vous dites ’Et nous avons peut-être une leçon à apprendre de son Exemple
> (Soliman) : c’était un leadership basé sur le mérite, et non l’héritage.
> C’était
> un leadership qui embrassait toutes les capacités d’une population très
> diverse
> qui incluait les traditions juifs, islamiques et chrétiennes. En fait, les
> Ottomans furent extrêmement oppressifs à l’égard des non-musulmans. Par
> exemple,
> de jeunes garçons chrétiens étaient retirés de force à leur famille, en
> général
> vers 8-10 ans=, et enrôlés dans les Janissaires (Yeniceri en Turc) où on
> les
> islamisait, puis les faisait combattre pour l’état ottoman. Quels
> réalisations
> littéraires, scientifiques ou artistiques des Ottomans peut-on relever?
> Nous
> pouvons, d’autre part, relever le génocide de 750 000 Syriaques, 1.5
> millions
> d’Arméniens et 400 000 Grecs durant la première guerre mondiale par les
> « jeunes
> Turcs » kémalistes [je regrette le bien que j'ai pu dire de Kemal, tout le
> monde
> peut se tromper]. C’est le vrai visage de l’Islam.
>
> Les arabo-musulmans sont engagés dans une campagne explicite de
> destruction et
> d’expropriation des cultures et des communautés, des identités et des
> idées.
> Partout où la civilisation arabo-musulmane a rencontré une civilisation
> non-
> musulmane, elle a tenté de la détruire (comme les statues bouddhistes en
> Afghanistan furent détruites, et Persépolis fut détruite par l’Ayatollah
> Khomeyni). C’est un procédé qui s’est répété depuis la naissance de
> l’islam, il
> y a 1400 ans [voir l'épisode de la destruction des « idoles » sur ordre de
> Mahomet], et qui est largement illustré par l’Histoire. Si la culture «
> étrangère » ne peut être détruite, alors elle est vampirisée, et les
> historiens
> révisionnistes disent que cette culture est et était arabe , comme c’est
> le cas
> de la plupart des « réalisations » arabes que vous avez cité dans votre
> discours.
> Par exemple, les livres d’histoire arabes du Moyen-Orient enseignent que
> les
> Assyriens étaient arabes, un fait qu’aucun chercheur sérieux ne
> soutiendrait, et
> qu’aucun Assyrien en vie n’accepterait. Les assyriens établirent Ninive,
> l’une
> des grandes villes assyriennes, en 5000 BC, soit 5630 ans avant que les
> Arabes
> ne viennent dans la région. Même le mot « arabe » est un mot assyrien,
> signifiant « gens de l’Ouest « (la première référence écrite aux Arabes
> est due
> au roi assyrien Sennachérib, 800 BC, où il parle de conquérir les
> »ma’rabayeh » –
> Occidentaux. Voir The Might That Was Assyria, by H. W. F. Saggs).
>
> Même en Amérique cette politique d’arabisation org/releases/2001/arabization.htm>
> continue. Le 27 octobre une coalition de sept de organisations ont envoyé
> une
> lettre officielle à
> l’institut arabo-américain pour lui demander d’arrêter d’identifier les
> Assyriens et les Maronites comme des Arabes, ce qu’il avait fait
> délibérément.
>
> Il y a des minorités et des nations luttant pour leur survie dans l’océan
> arabo-
> islamique du Moyen-Orient et de l’Afrique (Assyriens, Arméniens, Coptes,
> Juifs,
> Sud-Soudanais, Ethiopiens, Nigérians…), et nous devons être très
> prudents pour
> ne pas soutenir involontairemen t et imprudemment le fascisme islamique et
> l’impérialisme arabe, avec leur tentatives de rayer toutes les autres
> cultures,
> religions et civilisations. Il incombe à chacun de nous de faire nos
> devoirs et
> de nous documenter avant de faire des déclarations sur ces sujets
> sensibles.
> J’espère que vous avez trouvé ces informations intéressantes. Pour plus
> d’informations, référez-vous aux liens ci-dessous. Vous pouvez me
> contacter [en
> anglais donc] à pour les questions éventuelles.
>
> Merci de votre attention.
> Peter BetBasoo
>
> Brief History of Assyrians
> Assyrian International News Agency
> Assyrian American National Federation
> Assyrian Academic Society
> Zinda Magazine
> Beth Suryoyo
> Nineveh Online
> World Maronite Union
> Maronite Research Council
> World Lebanese Organization
> Coptic Web
>
>
> Sur le même sujet, voir : http://www.aipj.net/analyses/inter81.html
>
> Ma conclusion :
> Je n’ai pas grand-chose à ajouter à ce texte excellent, sinon pour
> demander si
> quelqu’un peut améliorer ma médiocre traduction et conseiller de diffuser
> aussi
> largement que possible ce document.
> L’Islam n’a nul part apporté la civilisation. Les Français croient
> souvent que
> les pays musulmans (à part l’Egypte) vivaient dans un état préhistorique
> avant
> l’Islam. Rien n’est plus faux. Il n’y a pas de civilisation
> arabo-musulmane , il
> y a une pléthore de civilisation du Moyen-Orient dont les meilleurs apport
> ont
> survécu, pendant quelques siècles, à leur assimilation dans l’islam, puis
> se
> sont éteint.
> Le meilleurs exemple est encore celui de l’Afghanistan. Il y a 1500 ans
> s’y
> étendait la civilisation gréco-bouddique du Gandhara, l’une des plus
> brillantes
> du monde. Au XIIIe siècle, Marco Polo dit que les cités qui s’y trouvent
> sont
> parmi les plus belles qui soient (‘alors ce fut le paradis’) mais que les
> Musulmans, depuis leur arrivée, y ont fait des dégats. Aujourd’hui, après
> 1000
> ans d’islamisation, que chacun voit à quoi ressemble ce pays.
>
>
>En FRANCE il faut des USINES de COUILLES!!! LISEZ ATTENTIVEMENT SVP!!!!! http://youtu.be/W4xCsR2gCNo A diffuser s'il vous plaît très inquiétant : mon beau-père était Robert Pesquet l'affaire de l'Observatoire contre Mitterrand 1959 front national depuis au moins 19...Encore une fois faites très ATTENTION aux MÉDIAS, il nous faut donner beaucoup plus de travail mais avec discrétion. UMPS incompétents incultes ignorants voleurs,et affamés il suffit de regarder l'état de la FRANCE aujourd'hui sur tous les niveaux.Au pouvoir la grosse Mafia UMPS décide de toutes les magouilles qui se déroule en FRANCE et à l'étranger en plus ils ont été acheté par le Qatar et l'Arabie saoudite, c'est la vérité quand ils mettent la main sur un peuple une civilisation une histoire souvent ils font l'impossible pour la détruire. L'ignorance la chose la plus horrible, la plus dévastatrice, ils sont en train d'islamiser la FRANCE et l'Europe regardez sur Google blog erianaelie MENSONGES, attention les Médias sont responsables ils sont payés par le Qatar et L'Arabie saoudite la tête du SERPENT!!! je suis ISLAMOPHOBE et fier de l'être je connais très bien leur histoire!!!1974 la turquie a envahi un pays Europeen cinquante cinq Mille greco chypriotes EGORGES, chypre est au sud de la Grèce 4heures d'avion de Paris c'est le coeur qui parle!!!! Très important il ne faut pas FUIR il faut les faire partir!!!
Citer
#12 Jean-Pierre V. 03-12-2013 15:14
Bonjour ,
Je viens de lire votre article et par là votre site pour lesquels je vous félicite. Ma lecture de l'Histoire s'est radicalement modifiée depuis que j'entrepris d'étudier la période couvrant la sombre période de la dite Révolution française et ce avec une certaine neutralité sans laquelle je n'eus pas eu les ouvertures prometteuses ultérieures. Fort heureusement j'eus immédiatement accès à des travaux d'historiens dignes de ce nom et très rapidement je m'écartai d'auteurs tels Max Gallo. L'étude approfondie de cette période me permit d'apprendre entre autres tragédies celle de Vendée et avec les travaux de Reynald Secher de comprendre ce qui s'y était passé.
Je peux tout à fait comprendre qu'un article tel que le vôtre puisse susciter les questionnements tels qu'ils apparaissent car ils furent les miens des années durant. Il n'est pas aisé à un intellect d'approcher un regard différent et nous pouvons tout à fait ne pas être surpris à constater les soubresauts d'un mental jusqu'alors cantonné en ses certitudes. Néanmoins il sied à tout esprit garantissant sa vivacité de ne point faillir à sa vocation intime et de toujours se tenir prêt à recueillir une eau nouvelle par laquelle il demeurera vivant. Je convie donc nos amis à creuser toujours plus profondément afin que soient évacuées les eaux saumâtres des obscures ignorances et de ne tendre que vers les plus hautes vérités dussent-elles chambouler un univers en lequel nous demeurions jusqu'alors...
Citer
#11 Guillaume Levillain 15-11-2013 01:56
Bonsoir,

Un ami m'a envoyé ce lien en me promettant que je ne m’ennuierais pas, et il n'a pas menti.
Nous sommes ici totalement dans l'affect, et je ne comprends pas comment concrètement vous pensez qu'un roi va nous "sauver". Ce besoin de s'abandonner à une instance supérieure et refuter toute responsabilité personnelle dans l’existence de la Souveraineté Nationale est à la limite de la pathologie tout de même.
Citer
#10 MUTH Eric 06-11-2013 00:33
En ce qui concerne Padre PIO et la royauté où il fait référence à la Duchesse d'Angoulême, c'est extrait d'un article de André Lesage paru dans Chrétiens magazine : " La providence permet que le 18 décembre 1978 on me montrât plusieurs lettres de Luigi Gaspari (1923-1995, fils spirituel et secrétaire de Padre PIO. Ces lettres remontaient à 1972 et étaient adressées à un pieux religieux. Pour répondre à Athanase, ce qui le dérange dans cet article " Pourquoi ne pas les croire, la France va mal " C'est une question de foi, pour réveiller les incrédules. Tout peut arriver à celui qui croit, ne confondons pas horoscope et prédiction divine (révélation).
Citer
#9 Alice 05-11-2013 19:28
Bonjour ! Je voudrais aussi savoir d'où provient cette citation du Padre Pio (je suis très curieuse)...

Et, puisqu'on parle de citations, laissez-moi en écrire une de Marthe Robin (Voir Wikipédia, pour ceux qui ne la connaissent pas) :

"La France tombera très bas, plus bas que les autres nations, à cause de son orgueil et des mauvais chefs (Hollande, j'parie ?!) qu'elle se sera choisis. Elle aura le nez dans la poussière. Alors elle criera vers Dieu, et c'est la Sainte Vierge qui viendra la sauver. Elle retrouvera sa mission de fille aînée de l'Église et enverra à nouveau des missionnaires dans le monde entier"

Depuis que j'en ai eu connaissance, je ne fais que méditer cela !

Alice
Citer
#8 TRACY 05-11-2013 19:00
[quote name="Athanase" ]Comme Aurel, j'aimerais beaucoup que vous indiquiez d'où provient la citation du Padre Pio. Vous auriez pu en revanche vous passer de l'analyse géopolitique de Cécilia, aussi crédible que Mme Michu pour les tendance automne-hiver.

Monsieur,
On peut s'appeler Cécilia Sarkozy et avoir, une fois de temps en temps, une analyse pertinente. Et, à titre personnel, je préfère Mme Michu à un BHL ou autre.
Et oui, moi aussi je souhaiterai connaitre la provenance de la citation du Padre Pio...
Citer
#7 Ricordeau André 05-11-2013 09:59
Bonjour Madame et Monsieur. Je partage pleinement vos avis. J' souhaiterais, dans la mesure de vos possibilités, d'être le plus souvent informé par votre journal. Je vous en remercie. Bien sincèrement et cordialement.
Citer
#6 Athanase 04-11-2013 21:33
Comme Aurel, j'aimerais beaucoup que vous indiquiez d'où provient la citation du Padre Pio. Vous auriez pu en revanche vous passer de l'analyse géopolitique de Cécilia, aussi crédible que Mme Michu pour les tendance automne-hiver.

Vous parlez de prophéties annonçant de grands châtiments pour la France. Est-il opportun de vous rappeler que ces prophéties ne sont pas de foi ? Pour le dire autrement, on peut refuser de croire à ces dernières sans être apostat.
Ce qui me dérange dans ce "Pourquoi ne pas les croire, la France va si mal.", c'est la vacuité de votre alternative. A ce tarif, ça ou l'horoscope après tout...
Citer
#5 Pellier Dominique 04-11-2013 11:33
Le Roi de France était et sera prochainement oint, ce qui veut dire, missionné par Dieu même sur notre Pays. Je ne doute pas que notre très prochain Roi Louis soit bon Chrétien. Que Dieu le garde, l'inspire pour le renouveau de la France
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement