Merci Monsieur Peillon !

Enfin ! Après tant d’attente, la fameuse « Charte de la Laïcité » (avec un grand L s’il vous plait) a été dévoilée par M. Peillon, ministre de l’Endoctrinement National. Elle sera affichée dans toutes les « Ecoles de la République TM » avec, je cite, « une certaine solennité ».

Bien. Enfin la France sera définitivement fondue  dans la République grâce à l’article 1 qui affirme non pas que la France EST EN république mais que la France EST UNE République. Enfin nos enfants vont être libérés de l’obscurantisme religieux grâce aux articles 6 et 7 qui libèrent l’intelligence et garantissent un cordon sanitaire vis-à-vis des élucubrations d’un autre âge. Enfin l’opposition au gender, à la promotion de l’homosexualité, à l’avortement, etc., autant d’avancées sociales, sera bannie grâce à l’article 12.

Mais...

Mais surtout, merci M. Peillon pour votre article 3. Merci de me laisser « libre de croire ou de ne pas croire »... à vos sornettes ! Merci de m’autoriser à ne pas croire à votre Endoctrinement National Franc-maçon, à votre République Révolutionnaire, héritée des terroristes de 1789. Merci de me laisser choisir la lumière plutôt que votre obscure idéologie, la vitalité de mes convictions plutôt que vos théories mortifères. Car c’est bien de mort qu’il s’agit ; mort spirituelle et culturelle que vous recherchez ardemment.

Votre laïcité combattante n’a pas pour objet la libération de la pensée mais l’asservissement de l’intelligence. Vous êtes animé d’un idéal de destruction proprement stupéfiant. Dieu seul sait ce qui vous motive (quoique, le Diable doit aussi avoir son idée...) mais sachez, on vous combattra et on ne lâchera jamais !

Pierre Ardent

Commentaires  

#1 GAVAT 12-11-2013 17:17
La nation, monsieur Peillon, ne confie à l'Ecole qu'une seule mission : celle d'enseigner les petits français, de donner à chacun la formation qui lui permettra de faire fructifier ses talents, et la culture qui lui permettra de reconnaître et d'apprécier l'héritage qu'il a reçu de ses anciens. Et dans ce dernier il n'y a pas, tant s'en faut, que les valeurs de la république. Il y a aussi toute l'histoire de la France, qui a commencé, ne vous en déplaise, bien avant 1789
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 14 mai 2017
« La République, ça s'hérite ! »

26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan