L’étrange stratégie de Hollande

Nous avons perdu une bataille. Oui, nous nous sommes battus, fièrement, dignement, face à des ennemis assez malhonnêtes. Mais bon, il paraît que c’est la république.

Hollande a fait voter et a promulgué cette loi très vite, si vite qu’aujourd’hui, il est embêté. A peine la loi a-t-elle été promulguée que les pro-mariage gay ont organisé un Concert pour Tous qui a connu le même succès que la pluie en été. Deux jours plus tard, au même endroit, place de la Bastille, des associations parmi lesquelles SOS Racisme et l’Unef, syndicat étudiant du PS, organisaient un concert en faveur du droit de vote des étrangers. Droit auquel les Français seraient majoritairement favorables, selon un sondage. Mais leur a-t-on demandé s’ils préféraient l’emploi ou le droit de vote des étrangers ?

François Hollande met en place une stratégie de réformes faciles suivies de réforme. Faciles d’abord, sur le plan social, en ce que son camp ne peut être que d’accord avec lui : mariage et adoption gays, droit de vote des étrangers, ce sont des thèmes sur lesquels se retrouvent les gauches socialiste, écologiste et révolutionnaire. Difficiles ensuite, sur le plan économique, en ce que son camp aura du mal à le suivre tant ces réformes seront dures à mettre en place.

Ces réformes économiques peuvent lui faire perdre la prochaine élection présidentielle dans la mesure où leur impopularité risque de lui coûter le soutien de son camp. Les réformes sociales au contraire  lui assureraient un soutien facile en fin de mandat et permettraient de faire oublier les mesures budgétaires. Etrange stratégie donc de François Hollande. Mais peut-être ne souhaite-t-il pas se représenter ? Dans ce cas désire-t-il une défaite de la gauche ? Beaucoup parlent tout simplement d’absence de stratégie. Souvenons-nous de cette formule de Madame Aubry (oct. 2011 au sujet du candidat à la candidature Hollande) : « Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup ».

Maël Decan 

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement