Disparaissez des écrans M. Hollande…

… et occupez-vous de l’emploi, de la croissance, de la dette publique, de l’image de la France, de ce pourquoi vous avez été élu. Vous ne cessez de parler de nouveaux dispositifs (la plupart existe déjà) destinés à moraliser ou à faire diversion : pour nous détourner de l’affaire Cahuzac et plus ?

Toutes les mesures que vous annoncez ne sont qu’écrans de fumée, de la poudre de perlimpinpin, alors que les Français attendent de vrais plans pour redresser l’économie de la France et rétablir la confiance. Votre incapacité à proposer de vraies solutions s’accentue de jour en jour et ce n’est pas en jetant l’opprobre et la suspicion sur les entrepreneurs qui réussissent que vous allez leur donner l’envie de rester en France. Vous avez fait occuper le terrain avec « Le mariage pour tous » et pour l’heure, vous avez réussi votre coup en divisant tous les Français. Vous devriez être excommunié, vous et votre complice Mme Taubira pour détruire les valeurs de la famille, les fondations de notre culture, l’histoire de notre beau pays offert en pâture au monde entier. Lisez-vous les comptes-rendus des journalistes étrangers ? Ne souffrez-vous d’insomnies ?  

Plus personne ne croit un mot qui sort de votre bouche. Dans un conte de fée, vos paroles deviendraient des crapauds. Vous nous faites honte quand vous travestissez autant la vérité. Votre exigence de transparence concernant le patrimoine de chacun : de la démagogie ! Vous allez encore créer une haute autorité pour contrôler les élus ? De nouveaux fonctionnaires, de nouveaux frais … sachez que l’étalage du patrimoine de vos ministres ne présente qu’un risque – et pas des moindres – accentuer le décalage existant entre les Français d’en haut et ceux d’en bas créant de l’envie, de la jalousie, des soupçons. Rien de tout ce qui vous allez mettre en place ne réglera le problème de confiance qui doit exister entre tous. La création d’un parquet financier et d’un office central de lutte contre la fraude ne feront qu’alourdir l’administratif. Vous vous en prenez aux paradis fiscaux, aux secrets bancaires pour les particuliers : il était temps que vous arriviez ! Comment le monde a-t-il pu tourner sans vous ? Une parenthèse pour dire que le Luxembourg ne vous a pas attendu.

Tout est factice dans vos discours, vos fausses-vraies mesures pour clarifier, vos apparitions si nombreuses à la télévision qu’on en a la nausée. Laissez-nous vivre sans vos mascarades, vos dissimulations, vos mensonges (sauf que chez vous, le mensonge n’est que la réalité déguisée) et donnez-nous de l’espérance et surtout du travail pour tous. Une brebis galeuse dans un troupeau ? Une seule ? Une de trop certes, mais pourquoi tant de précipitation, de fébrilité à vouloir tout revoir tout de suite ? Ô la bonne aubaine, qui vous permet de passer au second plan les vrais problèmes d’une France exsangue, désespérée. Ne connaissez-vous déjà tout sur nous, grâce aux impôts, à la sécurité sociale, aux assurances, etc. ?

Et pendant que vous vous agitez tous azimuts dans votre aquarium, Bruxelles fait entendre sa voix. Nous n’aurions qu’une faible profitabilité des entreprises, en particulier dans le secteur industriel, couplée à leur endettement, ce qui est une menace pour la compétitivité de l'économie française tout entière ? François Hollande, si vous êtes le Président de la France, et non son clone, assumez-en les responsabilités et rendez nous notre fierté, notre joie de vivre, nos raisons de croire en la France.

Solange Strimon

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement