Exclusif ! Vexilla Galliae révèle la pointure des pieds des ministres

Bien sûr, ce titre n'était qu'ironique et vous n'êtes pas intéressé, je l'espère, par la pointure des membres du gouvernement. Quant à leur carrure, il y a longtemps que vous ne vous faites plus d'illusions.

Et le problème est bien là ! Qu'est ce que la politique ? Sans avoir la prétention de répondre à cette question, on peut s'approcher de la réponse en parlant de gestion des affaires de la Cité.

Le voyeurisme n'est pas la gestion des affaires de la Cité. C'est ce que les journalistes des médias de masse font mine de ne pas savoir. Car actuellement, les rubriques politiques ne se résument qu'au commentaire des joutes républicaines, des accrochages entre les partis qui dévorent la France depuis des lustres.

Le pouvoir politique, soumis au Pouvoir journalistique, suit le mouvement. Et la laisse est courte. Qu'est ce que François Hollande propose pour répondre au scandale Cahuzac ?

La publication des patrimoines des hommes et des femmes politiques ! N'y aurait-il pas un problème de chômage en France, plus important que la marque de la voiture des secrétaires d'état ou de l'étendue des domaines des barons de l'opposition ?

Mais aussi...

Des déclarations dégoulinantes (il est "meurtri"), la création d'une haute autorité pour "étudier de manière approfondie la situation de chaque ministre" (qui existe déjà depuis 1988 et s'appelle la Commission pour la transparence financière de la vie politique, mais il faut bien multiplier les observatoires et commissions puisque le budget de l'état est largement bénéficiaire), et la création d'un parquet financier (et puisque les parquets ne sont pas exactement indépendants vis-à-vis du garde des sceaux qui siège le mercredi en conseil des ministres, il n'y a aucun problème).

Mais pas de prise de responsabilité : il avait pourtant le choix entre le remplacement du locataire de Matignon, la refonte totale du gouvernement, la dissolution de l'assemblée ou mieux, sa propre démission... Mais non, rien de tel. En nous faisant redécouvrir l'étendue de la morale républicaine (Jérôme Cahuzac ne pourrait retourner à l'Assemblée car il y a prononcé un mensonge : dans ce cas, supprimons le Parlement et toutes les institutions républicaines...), François Hollande nous fait juste rire. Jaune.

Julien Ferréol

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement