[Parole d’un militant] L’hérésie a baissé le masque !

Ce mardi 26 juillet 2016, une nouvelle étape vient d’être franchie par l’armée invisible de tous les fantassins auto-suscités de l’hérésie qui a engagé contre la Chrétienté une guerre à mort qui ne s’achèvera que par l’extermination de l’une ou de l’autre. Enfin, elle a baissé le masque !

            Le martyr du père Jacques HAMEL, égorgé dans ses vêtements sacerdotaux, agenouillé par ses bourreaux devant l’Autel sur lequel il venait de célébrer la Sainte Messe, n’est que le premier exemple de ce que nous avait prédit Monseigneur Amel Shimoun Nona, archevêque de Mossoul, le 19 août 2014 :

« Notre souffrance est un prélude à ce que vous-mêmes, Chrétiens européens et occidentaux, souffrirez dans un futur proche. S’il vous plaît, il faut que vous compreniez. Vos principes libéraux et démocratiques n’ont aucune valeur ici. Vous devez reconsidérer la réalité du Moyen-Orient, car vous accueillez un nombre croissant de musulmans. Vous aussi, vous êtes en danger. Il vous faut prendre des décisions courageuses et dures, y compris en allant à l’encontre de vos principes. Vous croyez que tous les êtres humains sont égaux, mais ce n’est pas une chose certaine. L’Islam ne dit pas que tous les êtres humains sont égaux. Vos valeurs ne sont pas leurs valeurs. Si vous ne comprenez pas cela rapidement, vous tomberez victime d’un ennemi que vous aurez accueilli dans votre maison ! »

Que n’avons-nous mieux entendu l’avertissement de Monseigneur Nona ! La Providence nous avertit régulièrement, par le biais de serviteurs qu’Elle éclaire, pour nous permettre, par l’ajustement de nos comportements à ces avertissements, d’en éviter les funestes effets. Nous n’avons pas voulu entendre, nous voilà face aux effets !

L’Hydre de l’hérésie, aux mille têtes et dix mille bras armés, voit une tête décapitée ici, un bras tranché là-bas, mais toujours elle se reforme, suscite de nouvelles têtes, de nouveaux bras, car elle a pour elle de se battre pour une idéologie et contre un ennemi divisé et dépourvu de la puissante force de la FOI ! Et tandis que l’hérésie nourrit ses combattants de la force inépuisable et mobilisatrice que le Diable met toujours à la disposition de ses suppôts, la Chrétienté, atteinte du cancer de la pensée anti-Dieu élaborée par l’ « Esprit des Lumières » au XVIIIème siècle et que la révolution française a métastasé dans tous ses membres, tente, affaiblie car dépourvue de la force bien plus considérable encore que Dieu prodigue à ses serviteurs, de répondre à une foi, même diabolique, par les armes… Comme si la matière pouvait attenter jamais à la pensée…

La guerre que nous livrons actuellement, par la faute de l’inadéquation fondamentale de la riposte donnée par nos démocraties sans Dieu face à une dictature théocratique, nous ne pouvons que la perdre ! Car nous pensons éteindre le gigantesque incendie et l’embrasement mondial qu’a allumé une foi hérétique en agitant les éventails de concepts républicains visant à émanciper l’homme de son Créateur ! Plus nous pensons éteindre l’incendie, plus nous l’activons ! Une dictature théocratique, qui prône que le meurtre de l’infidèle est une action sanctificatrice et que la haine de l’insoumis est le premier des devoirs, voit naturellement dans une Chrétienté des « droits de l’homme » presque complètement déchristianisée une proie enfin accessible qu’elle pourra vaincre, réalisant ainsi l’hégémonie mondiale à laquelle elle aspire.

Plus que jamais, en ce qui concerne ma patrie, la terre de mes pères, ma nation, la terre sur laquelle je suis né, je suis persuadé qu’un seul régime pourra sauver la France que j’aime de la soumission en la dotant des armes adéquates pour lutter contre cette peste diabolique : la royauté capétienne millénaire, qui, rétablissant l’incarnation actuelle de notre grand Roi Saint Louis, sera seule capable de lutter à armes égales, si j’ose dire, car comment comparer la Vérité à l’hérésie…, en mobilisant enfin la Foi Chrétienne en Dieu pour orchestrer la grande bataille salvatrice !

Hélas, l’usurpation républicaine actuelle n’a aucune intention de lâcher les privilèges et jouissances du pouvoir auxquels elle a elle-même accédé par le meurtre, pour le salut de la France. Et il faudra sans doute que la catastrophe soit bien avancée pour qu’enfin, les Français, décillés de l’erreur par trop de malheurs, rappellent le Roi ! La seule chose qui me rassure, c’est que l’Histoire poussant inexorablement les processus engagés jusqu’à leur terme en l’absence de réaction adéquate de l’esprit humain, le Roi de France et la Foi Chrétienne reviendront sauver la France et ses peuples d’une destruction presque certaine.

Toutes les prophéties, ces avertissements de la Providence, annoncent cette grande catastrophe à laquelle nous abordons aujourd’hui, mais toutes annoncent également le retour d’un grand monarque, lieutenant de Dieu, qui vaincra l’ennemi mortel. Comptant assez peu sur l’intelligence de nos hommes politiques actuels et de leurs successeurs, qui ne pourraient nous épargner la coupe de cigüe qu’en rappelant le Roi…, je m’en remets à Dieu, auquel je crois de toute mon âme, pour imposer ce que la faiblesse des hommes aura été incapable de faire : la restauration du Royaume de France !

Que Dieu protège la France, notre roi Louis XX et ses successeurs ! Ils nous sauveront de la destruction !

Franz de Burgos

Commentaires  

#3 Cadoudal 04-09-2016 13:49
L'islam comme fausse religion inspirée par Satan, tient les musulmans eux-mêmes en esclavage. La charité catholique nous oblige à désirer pour notre prochain le même Bien que pour nous, c'est à dire le seul vrai Dieu. De plus l'islam blasphème Notre Seigneur Jésus-Christ, la Très Sainte Vierge Marie et la Sainte Trinité, il est donc plus que légitime de le combattre.
Citer
#2 Benoît Legendre 03-08-2016 00:06
Non, Dominique Pellier, il ne s'agit pas de tomber dans la haine, mais de réagir avec vigueur face aux assauts d'un ennemi qui veut nous détruire et qui ne s'en cache pas !

L'Histoire le prouve, malheureusement : l'islam ne se tient à carreaux que lorsqu'il a pris une dérouillée... Et puis il repart à l'assaut de notre monde judéo-chrétien qu'il abomine par dessus tout ! A nous de faire en sorte de donner un coup d'arrêt à l'expansion de l'islam, sinistre cortège de haine, de violence et de meurtre ! Rappelons nous de Charles Martel, du Cid, des sièges de Budapest et de Vienne, de la bataille navale de Lépante ! Et du fait que la côte algérienne fut pendant des siècles le repaire des pirates barbaresques !

Sans haine oui, mais avec résolution et détermination.. . Nous en sommes hélas très loin...
Citer
#1 PELLIER Dominique 28-07-2016 08:22
Que la royauté soit le seul régime qui convienne à la FRANCE, je le veux. Mais surtout, devant ce danger même, PAS DE HAINE NI D'AMALGAME. Les Musulmans ne sont pas tous dégénérés comme ces démons. Ne sombrons pas dans cette haine qu'ils veulent provoquer chez nous! Soyons plus intelligents, plus civilisés que ces démons, NE LES IMITONS SURTOUT PAS. Je ne veux surtout pas dire qu'il faut tendre l'autre joue, mais qu'il faut les attendre , prêts à une riposte de légitime défense, MAIS SANS HAINE. Voulons-nous donc massacrer tous les musulmans de FRANCE? SOMMES NOUS AUSSI BARBARES QUE CES GENS ? FRANCE, TU AS DEJA VAINCU ET TU VAINCRAS, AVEC DIEU
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement