Les fantasmes avoués de Christiane Taubira

Le ministre de la Justice, Christiane Taubira, a affirmé ce mardi, à la tribune de l'Assemblée, que l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe était « un acte d'égalité » et non  « un mariage au rabais ».

Ce n'est ni l'un ni l'autre, et il faut bien comprendre aujourd'hui que le projet de loi sur le pseudo  « mariage pour tous » n'est qu'un leurre, qu'une étape dans le projet totalitaire et liberticide des réseaux LGBT-OGM.

D'après Bernard Antony, président de l'Agrif : « L'histoire enseigne que la démocratie totalitaire n'admet jamais l'élection libre mais uniquement celle dûment contrôlée par sa propagande et sa police. »

Cette dernière manifestation « mariage » gay fut pitoyable, tant dans la forme que dans le fond. On observe d'ailleurs une montée d'un racisme, non seulement anti-chrétien, mais anti-humain. Une véritable désintégration familiale et sociale voulue par le gouvernement socialiste.

Et les slogans, rien que de la haine et des obscénités du genre « Si Hollande recule, on l'encule », « Jésus avait deux papas et une mère porteuse ». Et Mme Taubira cautionne toute cette haine contre l'hétérosexualité et la liberté fondamentale pour un enfant, celle d'avoir un vrai père et une vraie mère.

Non, Madame le Ministre, la « devise de la république » n'est pas, comme vous l'affirmez, « la liberté de se choisir et de vivre ensemble » , c'est au contraire de respecter la nature et ses différences.

 

                                      Éric MUTH

 

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement