Niaiserie populaire

Abrutis, racistes, xénophobes, rétrogrades, voilà ce que sont les Français. Pour reprendre de Gaulle, nous sommes des veaux. On ne comprend jamais rien à rien.

En effet, le journal Le Monde (qui est pourtant exempt de tout soupçon de collusion avec la réaction) vient de publier un sondage explosif sur les opinions de la populace au sujet de l’immigration, de l’Islam, etc. Et le Français lambda ne semble pas sur les mêmes longueurs d’onde que les bourgeois bohèmes du XVIe. En effet, 7 Français sur 10 pensent qu’il y a trop d’étrangers en France, plus de la moitié pensent que les immigrés ne font pas d’efforts pour s’intégrer. Une large majorité de Français, et ce dans tous les courants d’idées sans exceptions déclarent penser que l’islam n’est pas compatible avec la république. Enfin, 74 % des Français jugent l’islam intolérant.

Évidemment, Le Monde hurle à la « crispation alarmante de la société »,  les intellectuels musulmans brandissent des phrases aux allures de menace* et le beau monde parisien pleurniche.

Deux choses sont à noter.

Tout d’abord, il est extraordinaire que les Français arrivent encore à réfléchir d’eux-mêmes dans le bombardement de propagande médiatique que nous devons absorber chaque jour.

Ensuite, 70 à 75 % des sympathisants de gauche et 95 à 99 % des sympathisants de droite admettent la nécessité d’un « vrai chef » pour redresser la France. Il faudrait leur parler d’un certain prince…

 

Julien Ferréol

 

La société française a intérêt, avec 25 millions de musulmans sur le Vieux Continent, à pacifier les choses », Youssef Seddik dans Le Figaro.

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement