[Vidéo] Premier bilan de Vexilla Galliae

Trois mois après le lancement officiel de Vexilla Galliae, l’heure nous est parue opportune pour faire un premier bilan et vous le présenter.

Mais avant tout, il nous semble également nécessaire d’expliquer les raisons majeures ayant conduit à la création de notre agence de presse.

Les créateurs de Vexilla Gallia sont partis d’un double constat :

 

Premier constat d’abord : il nous semble impossible d’être républicain, en France, au XXIeme siècle.

La République n’est pas, n’a jamais été, et ne sera jamais au service des Français.

L’actualité ne nous offre-t-elle pas tant d’exemples à ce propos ? Corruption, dette, insécurité, immigration, chômage, europe, famille, fiscalité, démographie… Tant de sujets sur lesquels il y a tant d’enjeux… tant de chantiers dont la France a urgemment besoin.

La classe politique républicaine, pourtant, ne jouit du système que pour défendre ses intérêts personnels. Elle a abandonné depuis longtemps toute idée de politique d’intérêt général, sur le long terme, au service de tous.

Mais en revanche, ce système, profite bien à certains :

  • Aux multinationales qui dictent leurs conditions aux Etats,
  • A quelques privilégiés qui se jouent, sur les marchés financiers, des frontières et de la justice
  • Aux banques qui rackettent les familles et les petites entreprises
  • A une poignée d’oligarques qui confisquent le pouvoir 

Aujourd’hui, la conclusion s’impose à nous comme une évidence : la République n’est pas la solution, la République est le problème.

 

Le deuxième constat qui nous a animé est que, en dépit du piteux bilan de la République, les idées royalistes n’avancent pas dans l’opinion, elles stagnent voire tendent à disparaître.

Et, pourtant, le désastre républicain aurait dû être pour nous un boulevard, pour restaurer la royauté.

Si la monarchie ne semble pas près d’être restaurée, cela tient au fait que les royalistes auraient besoin pour ce faire d’un outil sérieux et crédible. Un outil qui nous permette d’être visible auprès des Français.

Mais le milieu royaliste est confronté à un double problème :

D’abord, il n’arrive pas à rayonner vers l’extérieur. Bien trop souvent, il fonctionne en vase clos.

Ensuite, lorsqu’il cherche à influer sur le cours des évènements, les résultats sont  minimes par rapport aux efforts déployés.  Pire, ils vont parfois jusqu’à dégrader l’image du royalisme.

Pourtant, la France a besoin de ce recours sérieux et crédible pour faire face à cette idée reçue que la République serait le seul régime moderne, le seul régime d’actualité, le seul régime possible pour le futur.

 

Dans ce contexte, nous avons créé le premier média royaliste et légitimiste sur le web.

D’abord  offrir cet outil sérieux et crédible dont nous avons besoin afin de diffuser la pensée royaliste dans le Pays Réel.

Ensuite, pour faire rayonner l’image du prince Louis, aîné des Capétiens et chef de la Maison Royale de France, auprès de nos compatriotes.

Les Français ont un roi, il est indispensable et urgent de le faire connaître.

Après trois mois d’existence, Vexilla Galliae a résolument suivi le cap de ces objectifs. Nos premiers résultats sont déjà très encourageants et prometteurs.

Vexilla Galliae, c’est une équipe de 21 personnes qui travaillent ensemble au service de la cause et du prince.

Vexilla Galliae, c’est un contenu exclusif et presque 20 chroniques par semaine, abordant, sans tabou et sans complaisance, des sujets nombreux et variés.

Vexilla Galliae, c’est déjà près de 20 000 visiteurs et un nombre croissant de lecteurs par jour.

Mais notre développement ne s’arrête pas là : nous n’en sommes qu’au début de notre aventure. Aussi toutes les bonnes volontés, tous les talents, pour peu qu’ils se reconnaissent dans notre combat et notre fidélité au prince Louis, sont les bienvenus.

Et, au-delà de ces résultats, rappelez-vous que Vexilla Galliae ne peut vivre sans le soutien des royalistes, sans votre aide pour en diffuser le contenu sur le Web et sur les réseaux sociaux.

Alors lisez et faites lire Vexilla Galliae.

Et, surtout, Vive le roi !

Dominique Hamel

Commentaires  

#1 OUDART 29-04-2013 09:01
Le retour de la monarchie est urgent pour la survie de notre Pays. Vive le Roi.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 22 avril 2017
« Présidentielle : l'impossible choix »

02/05 | [Conférence à Paris] "Il y a quelque chose de pourri au royaume de France"
04/05 | [Conférence à Paris] "Les grands dîners qui ont fait l'Histoire de France"
26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan