Fin de règne pour Monsieur Hollande

Notre République a toujours eu des allures de monarchie. Avec le temps, elle prend la silhouette d'une satrapie…

Le Président de la République, François Hollande, recevait récemment le roi et la reine de… Hollande ou des Pays-Bas et, en un temps où sa cote de popularité est inférieure… au niveau de la mer, il n'a pas trouvé mieux à faire que de donner à cette visite d’État l'ampleur paranoïaque qu'aurait pu revêtir celle du président des Etats-Unis, ou de la Fédération de Russie, en faisant boucler tout l'ouest parisien à l'heure de pointe matinale, quand chacun se rend au travail ou à l'école, au risque de se mettre un peu plus les Français à dos.

Ce n'est pas faire injure aux souverains de la famille d'Orange que d'estimer, même en temps d'état d'urgence, que leur importance politique ne suscitera pas un risque terroriste tel qu'il faille boucler la place de l'Etoile, les échangeurs routiers, les bouches de métro et ainsi de suite.

Mais en République, on ne lésine pas sur la dépense lorsqu'il faut impressionner les visiteurs étrangers. Le Président Hollande nous a servi une belle pagaille, payée avec les impôts des citoyens qui, heureusement pour lui n'ont trouvé à râler que contre le couple royal, bien innocent dans cette affaire.

Le protocole de l'Elysée n'est jamais à court d'idées, décidemment. Lui qui, il y a quelques temps, supprimait un dîner avec le président iranien car il y avait de l'alcool à table… De l'art de faire la carpette, sans doute pour espérer en vendre quelques-unes de plus.

Un bel exemple d'honneur et de mesure nous est venu du nord, au même moment, lorsque la reine du Danemark, en visite en Arabie Saoudite, tint à conserver la tête nue devant les princes séouds, alors que tant et tant de politiques occidentaux voilèrent leurs femmes pour rencontrer ces marchands de pétrole.

De la même manière, lorsque les souverains européens se rendent visite les uns aux autres, si bien sûr la sécurité et le protocole sont de mise, les polices des Etats ne se croient pas obligées de bloquer des quartiers entiers. Sans doute parce qu'elles ont mieux à faire.

A méditer, Monsieur le Président…

Charles

 

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

11/05 | 3ème Pèlerinage légitimiste au Puy