Les bonnes nouvelles de février 2015

Chers amis,

Comme nous en avons pris l'habitude, j'aimerais revenir avec vous sur ce que la France a vécu ou fait de bien durant ce mois de février. Chaque nouveau mois me renforce dans ma conviction qu'il est de notre devoir de répandre cette flamme d'espérance, alors qu'il est de bon ton, dans tous les cercles, quelles que soient leurs tendances, de brocarder le pays pour toutes les raisons possibles. Du Premier ministre à ses opposants, en passant par les ordres professionnels, les médias et même les mouvements royalistes, il n'est pas un seul groupe qui épargne la France, cultivant une dangereuse sinistrose.

D'abord, j'aimerais vous parler de nos armées. On a beaucoup dit, ces dernières années, que la France laissait tomber les chrétiens d'Orient, qu'elle était sourde à leur appel. On a dit également que notre Etat faisait la politique du pire en armant en sous-main des rebelles syriens proches du djihadisme. Moi-même, j'ai combattu ce silence. Mais à tout seigneur tout honneur, il faut maintenant souligner l'engagement aérien de la France en Irak. Avec les 22 appareils du Charles de Gaulle, les 9 appareils d'Abou Dhabi et les 6 d'Aeraq, ce sont 37 avions engagés, sans oublier des troupes au sol qui, discrètement, guident les tirs. Oui, maintenant notre patrie est présente au Levant pour soutenir Kurdes et Chrétiens dans leur lutte pour la survie. Nous sommes l'un des principaux contributeurs occidentaux à la nouvelle coalition.

Dans le domaine militaire, également, nous ne pouvons que nous féliciter, non seulement du contrat de 5 milliards d'euros signé avec l'Egypte pour la vente d'une frégate, de missiles et de 24 Rafales, mais aussi de la vente de matériels militaires de tous types au Liban, pour une valeur de 3 milliards d'euros, afin de moderniser en profondeur l'appareil de défense libanais. Ces avions, ces canons, ces chars, ces véhicules blindés sont autant d'atouts pour les forces qui, en Orient, se préparent à affronter l'islamisme. Ces ventes d'armes ont également un intérêt direct pour notre pays, elles soutiennent notre industrie de défense, qui est l'un des premiers pourvoyeurs d'emplois industriels dans le pays et une pépinière d'innovation vitale. L'année 2014 fut un grand cru pour les ventes d'armes de la France. Ce n'est pas très bon signe pour le monde, et 2015 avec ces deux contrats s'annonce comme encore plus faste. Mais au moins est-ce une bonne nouvelle pour notre patrie et notre savoir-faire. C'est au moins ça.

Nous pourrions également penser à propos des socialistes et je m'en réjouis : "Il n'y que les i……… qui ne changent pas d'avis", Le Président François Mitterrand avait fait enlever l'armement lors du salon du Bourget en 1981 et le Président François Hollande est passé maître dans l'art de faire finaliser les contrats de vente d'armement!

Après ces questions de défense nationale, c'est d'économie que je souhaite vous entretenir. La nouvelle est tombée, un parc éolien sera développé en Méditerranée au large des côtes de Provence et du Languedoc. Quatre zones ont été retenues. Les fonds marins étaient trop profonds sur cette partie du littoral, pour planter des éoliennes. Mais grâce à l'expertise acquise ces dernières années, la France a gagné une nouvelle bataille technologique, et pour la première fois les éoliennes en mer seront flottantes. Comme en Normandie et en Bretagne on peut espérer que les commandes d'éoliennes créent des milliers d'emplois dans le Midi. Le projet est porté par EDF et par de nombreuses PME associées au géant français de l'électricité. J'aime rappeler, sur ce sujet, que la France, en 2009, était une nation en retard par rapport à nos voisins du Nord. On aime ou on n’aime pas les éoliennes mais aujourd'hui, nous leur vendons nos éoliennes pour les installer au large de l'Ecosse et du Danemark…

Economie, toujours, avec la chute de l'euro, notre commerce extérieur rebondit, ses produits, moins onéreux, s'exportent mieux et l'importation du pétrole nous coûte moins cher. Je l'avais déjà évoqué il y a quelques temps. Voici les chiffres de l'année écoulée : le déficit de notre balance commerciale a diminué de 32,6 % en 2014.

Enfin, notre Paris s'est affirmé, cette année, comme la troisième ville la plus attractive au monde en termes d'investissements créateurs d'emplois par des firmes étrangères innovantes, juste derrière Londres et Shanghai, d'après un classement établi par la Chambre de commerce et d'industrie de la capitale. A titre de comparaison, la ville occupait la 7e place il y a deux ans. Ce rang de 3e était celui occupé en 2007 et perdu avec la crise. Ce succès s'explique sans peine. Notre métropole occupe une place stratégique sur l'ouest du continent, grâce à notre réseau d'aéroports, d'autoroutes de voies de chemins de fer qui en font un tremplin pour les investissements dans le reste de l'Europe. On doit se réjouir de cette remontée qui fera du bien à notre économie nationale si durement éprouvée depuis ces dernières années.

Gardons l'espoir !

Charles

 

s.a.r Le Prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme
et le directoire de l'association sont heureux de vous faire part de notre prochaine réunion :

 Le Mercredi 11 Mars 2015 à 19h30 au « Cercle de l'Union Interallié »

sis au 33 de la rue du Faubourg-Saint-Honoré 75008

Métro stations : Concorde ou Madeleine   -   Parking : Concorde

(Tenue de ville et cravate exigées)

Table Ronde sur l’avenir de la Russie, la France et l’Europe

 

Le Modérateur :

Le Prince Constantin Mourousi, Président de l’association Européenne : « Saint Vladimir »  depuis 1988.

Les Intervenants :

Yvan Blot, ancien élève de l’ENA, ancien député, conseiller de « La Voix de la Russie ».

Dimitri de Kochko, Journaliste, réalisateur spécialiste de la Russie et des pays russophone.

John Laughland, Docteur en philosophie, historien britannique et spécialiste de la Russie.

Ollivier Tournafond, notre vice-président, Professeur de droit à l’université : Paris XII.

 Une participation de 30 €uros est demandée,

elle vous ouvre les portes de la conférence et au cocktail qui suivra

Le nombre de place étant limité, merci d’adresser votre bulletin participation au trésorier :

  Pr Gérard Teboul 18 Avenue de Messine, 75008 Paris

Les places réglées à l’avance feront office de réservation

Veuillez libeller vos chèques à l’ordre de « Nouveau Dialogue »

 -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 ASSOCIATION « NOUVEAU DIALOGUE »

« Nous avons tous le pouvoir de faire la différence »

 Bulletin d’adhésion 2015  /  Réservation pour la conférence

 

Nom :                                                                                    Prénom :

 

Adresse Personnel :

 

Ville :                                                                                     Code Postal :

 

Courriel :                                                                               Tel / SMS :

 

Profession :

 

Membre Adhérent : 30,00 €                       Membre Bienfaiteur :  200,00 €     Ou :  ……………...

 

Participation à la conférence :   30,00 €               Nombre de place :  ……………….

 

Total :  …………   €uros                                          Signature :

 

Commentaires  

#3 Benoît Legendre 12-03-2015 15:10
Merci Monseigneur, pour ces nobles paroles de réconfort, nous en avons bien besoin ! Je me réjouis hautement du succès (enfin !) du "Rafale" en Egypte, ce beau pays où tant de nos frères chrétiens sont tant maltraités...
Citer
#2 Pierre Guillemot 09-03-2015 18:32
Citation en provenance du commentaire précédent de PELLIER Dominique :
Sans être antimilitariste, je déplore toute vente d'arme car c'est encourager des conflits qui nous sont même étrangers. IL faut prôner la paix, partout.

Pardonnez-moi, mais je ne suis pas d'accord avec vous. La vente d'armes, est un marché comme un autre. Si nous n'occupons pas ce créneau, d'autres prendront la place. Il faut être lucide, si nous voulons que l'industrie ne recule pas plus qu'elle ne l'a déjà fait, j'en veux le déplorable état de l'industrie française de l'armement, si nous voulons préserver des milliers d'emplois, il faut vendre des armes. Dites-vous bien que nous n'encouragerons rien du tout, car ceux qui veulent se battre achèteront, quel que soit la provenance. Et pour prôner la paix, il faut être armé, je dirais même qu'il faut l'être plus sérieusement que les autres. Si vis pacem para bellum.

Pour généreuse que soit votre position, elle ne tient pas compte de la nature humaine. L'homme est un animal politique et territorial, c'est à dire que le conflit fait partie de sa nature profonde. C'est certainement regrettable, mais à un moment donné, il faut se démarquer des politocards qui prennent la pose du moraliste. La réalité finit toujours par se rappeler à nos bons souvenirs. Il fut un temps pas si lointain où par amour de la paix on a accepté tout et surtout l'inacceptable, et nous n'avons obtenu que la guerre et la honte de la défaite. Dites-vous bien qu'il en va des nations comme des hommes dans une confrontation de rue, c'est le plus calibré qui impose le calme aux autres.
Citer
#1 PELLIER Dominique 06-03-2015 08:07
Monseigneur,
Sans être antimilitariste , je déplore toute vente d'arme car c'est encourager des conflits qui nous sont m^me étranger. IL faut prôner la paix, partout. QUE NOTRE FRANCE se dote de moyens de DEFENSE à sa hauteur, très bien, mais Elle ne doit pas encourager la mort autour d'Elle. Notre industrie aéronautique est, elle à mettre en valeur, à féliciter aux vues des ventes de nos appareils civils, disons-le. Puisse Sa Majesté, votre cousin une fois sur le trône , remettre en marche l'industrie française !!!!
Respectueusement.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement