Laurence Rossignol, Secrétaire d'Etat à la destruction de la Famille Française

La nomination de Laurence Rossignol au poste de Secrétaire d'Etat à la Famille est naturellement, de la part de Manuel Valls, une provocation de plus, et un mépris affiché envers les chrétiens de France et de la famille. D'après la Secrétaire d'Etat, l'Ecole publique protège les enfants contre l'influence de leur foyer familial en matière de questions religieuses. C'est bien à la République que les enfants appartiennent : "La laïcité c'est ce qui protège l'enfant et garantit aux enfants les mêmes droits et l'accès aux mêmes valeurs. Les enfants n'appartiennent pas à leurs parents... Chaque enfant doit pouvoir accéder à des lieux qui lui permettront lui-même, ensuite, de faire son choix. C'est le cadre de l'Ecole publique. C'est ce dont la France a besoin aujourd'hui".

Cette conception aberrante et totalitaire est partagée par l'ensemble du gouvernement, marchandisation de l'être humain, destruction programmée de la famille française. On veut absolument nous imposer une fausse religion républicaine qui s'appelle laïcité et serait la nouvelle base de notre civilisation. La gauche au pouvoir nous invente des lois qui seront abrogées parce que même la nature est en danger. L'Etat franc-maçon complote contre la vie sous le masque de l'humanisme et de la tolérance. Combien de temps encore accepterons-nous l'anti-France, celle qui a joué un rôle principal dans la Révolution Française ? N'oublions pas que les Franc-Maçons sont des hommes qui emploient un langage mensonger pour se faire des disciples.

La loi Taubira est un défi dirigé contre les valeurs chrétiennes. Les petits terroristes LGBT veulent dicter leurs pratiques malsaines à la terre entière, et ils ne supportent aucune opposition parce qu'ils savent qu'ils ont tort. Ce n'est pas sans raison que l'Eglise catholique n'approuve pas ce retour à la barbarie prôné par Laurence Rossignol : le mariage gay, l'euthanasie, l'utilisation des embryons et l'avortement à outrance...
           Eric Muth
 

Commentaires  

#2 Pellier Dominique 06-05-2014 08:45
Nos amis les Grecs de l'antiquité, pourtant républicains avant l'âge, ne garantisssaient -ils pas l'éducation de leurs enfants dans le respect des valeurs qu'ils pônent eux-mêmes? Mais là, c'est l'horreur, on se veut tolérer les autres courants spirituels mais on travaille sournoisement à leur extinction. Nos abbés formateurs avaient leurs abus, mais nous avons reçu d'eux une culture, un savoir être et penser en hommes et femmes libres. On crucifie la royauté, la taxant d'"ancien régime", il est fort à croire que les Français d'alors étaient beaucoup plus libres. Rossignol, cesse de chanter aussi mal !!!!!
Citer
#1 Benoît LEGENDRE 05-05-2014 23:08
Je serais curieux de connaître le parcours "professionnel" de cette dame, ou plutôt son parcours "politique"... Nous payons très cher aujourd'hui cette incroyable mollesse qui a frappé notre société dans les années 60 et 70 ; les arbres plantés en ces temps-là ont porté leurs fruits... Nous, chrétiens, devons sans crainte, sans relâche, rester des témoins d'humanité au milieu de cette société déshumanisée ! A l'exemple du Christ, soyons dans le monde mais ne soyons pas du monde !
Vive le roi !
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement