Ce qu'est le babtou

Pour les préservés de la société d'aujourd'hui, un « babtou » est un blanc. Ce terme résulte de l'inversion (« verlan ») du mot « toubab », lui-même diminutif du mandingue « toubabou », le blanc. Le mandingue est une langue parlée en Afrique de l'Ouest par plus de 4,5 millions de personnes.

Il ne s'agit pas de retracer le charmant entrisme des langues africaines dans nos contrées françaises, il s'agit de décrire un phénomène minimisé, relativisé voire moqué : le racisme anti-blanc.

L'évocation de celui-ci apparaît comme un marqueur d'extrême droite, et traverse ainsi le rubicon de la pensée conforme.

Aujourd'hui en France, si vous insultez une personne de pigmentation arabe ou noire, vous risquez l'étiquette de raciste, une forte amende et une exécution sociale, sans aumônier ni verre de whisky. Toutefois, les intellectuels à capuche des faubourgs de France, eux, ne s'encombrent pas de gêne.

A l'heure où la France est peuplée de 5 millions de chômeurs, François Hollande n'a rien trouvé de mieux que de suggérer la soustraction du mot « race » de la constitution, et nos grandes chances pour la France redoublent de haine pour le petit français ou la petite blanche.

Les « gaulois », les « babtous » donc, sont les cibles de toutes les humiliations. C'est le petit blanc qui doit baisser les yeux, qui est raillé, moqué, insulté, tabassé ou pire. Dans les banlieues, la couleur de peau conditionne la vie des habitants. Il suffit d'être un peu trop clair de peau pour perdre sa dignité. Et les utilisateurs de Twitter ne se donnent aucune limite dans la moquerie à l'égard des blancs : deux poids, deux mesures...

Il suffit d'effectuer une recherche sur internet pour découvrir les contenus ignominieux déposés par les vrais racistes à l'encontre des français de souche. Et on continue à tous baisser la tête, à la manière de soumis-contents que nous sommes, et que nous serons toujours jusqu'à ce que le sang de nos ancêtres s'en retourne enfin irriguer notre corps engourdi de la tête au cœur.

Julien Ferréol

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement