Droit du travail : offensive de la gauche

En ce mois de rentrée scolaire, l’actualité se charge d'annonces en matière de droit du travail.

La gauche syndicale, laïcarde et égalitariste est à l’origine de toutes ces annonces : l’interdiction faite à Sephora d’ouvrir ses portes après 21h par la Cour d’Appel de Paris, la proposition de l’observatoire de la laïcité de remplacer 2 fêtes chrétiennes par une fête juive et une fête musulmane ou encore la mise en place de la parité pour le congé parental*.

Ce 24 septembre, le magasin Sephora des Champs-Elysées devra fermer à 21h et non plus à minuit ou 1h du matin. Chez Vexilla Galliae, nous défendons un droit du travail catholique social. Mais, il se trouve que cette décision de justice fait suite à une démarche syndicale bien éloignée des besoins des travailleurs qui assuraient ces horaires sur la base du volontariat. On peut comprendre le faible taux de syndiqués en France et s'attendre à voir une nouvelle fois notre pays moqué et jugé inadapté au commerce des touristes étrangers...

Le même jour, on apprend dans Challenges, le magazine économique du groupe bobo du Nouvel Obs, qu’une membre de l’observatoire de la laïcité, nommée par le Premier Ministre,  estime que la France, « Etat laïque exemplaire », doit affirmer son attachement à la laïcité en faisant travailler deux jours fériés de fêtes chrétiennes, et en banalisant deux autres jours : un pour Yom Kippour et un pour l’Aïd (après le Ramadan). Cela nous rappelle certaines des heures les plus sombres de notre Histoire dans les années 1790 où un calendrier républicain avait été mis en place. Eva Joly, en 2012, avait tenté d’en représenter une version plus moderne. On laisse à Charles de Gaulle le fin mot de l’histoire : « La République est laïque, la France est chrétienne ».

En outre, à partir de juillet 2014, les deux parents s’ils sont salariés, devront se partager le congé parental, d’un an pour le premier enfant, de 3 ans dès le deuxième. Il faudra au minimum que l’autre parent, à savoir le père, féminisme belkacemien oblige, prenne 6 mois. Sur le terrain, les couples ont du mal à envisager les choses, comme le prouvent ces témoignages d’internautes recueillis par 20 minutes * . Réaction naturelle de l’une d’entre eux : « De quel droit l’Etat s’immisce-t-il ainsi dans nos foyers ? ».

Ces offensives vont de pair avec le souhait de Peillon d’instaurer progressivement une religion laïque, républicaine et socialiste avec la Théorie du Genre et la charte laïque. Pour une fois, le gouvernement socialiste met en place une politique cohérente, mais toujours au détriment de la France.

Maël Decan 

*http://www.20minutes.fr/societe/1225765-20130920-conge-parental-mon-conjoint-prendra-pas-parce-homme-parce-gagne-double-salaire

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement