De la Laïcité à l'Allahicité

Depuis quelques années, nos homme politiques, chefs d’État en tête ainsi que nos médias entrent en grande fébrilité à l'occasion du ramadan.

Chacun y va de ses félicitations. La grande distribution s'y est mise elle aussi en y voyant un marché des plus juteux.

Une grande enseigne commerciale n'a-t-elle pas ces jours-ci décoré l'un de ses magasins avec un mannequin, habillé comme une saoudienne ?

Je suis peut-être naïf, mais je croyais que nous vivions dans une république laïque, une et indivisible et que les religions étaient séparées de l’État.

Ce que je constate, c'est que les religions sont bien séparées de la république, sauf une : l'islam. Ce dernier a toutes les faveurs de notre régime et de ceux qui nous gouvernent.

Pourquoi une telle exception à la règle ? J'avoue que je n'en sais rien. Peut-être tout simplement parce que  nos dirigeants ont peur de cette religion guerrière qui ne peut s'imposer que par la force. Elle l'a toujours fait, elle continuera à le faire.

De plus, nos élites médiatico-politiques ont une haine farouche de nos racines chrétiennes et particulièrement du catholicisme qui a façonné notre pays. Pour eux, tout est bon pour l'affaiblir, voir l'anéantir en s'alliant même avec le diable. Car ne nous y trompons pas, la religion musulmane se fiche complètement des valeurs républicaines et occidentales en général. elle n'a qu'un but, s'étendre partout sur l'ensemble de la planète.

L'islam en effet n'est pas une religion comme une autre. Elle est une théocratie. Le politique et le religieux ne sont pas séparés. Tout ceci est dans le coran même. Le Calife est à la fois un roi et le pape, pour prendre une comparaison occidentale.

L'intégration à la française par le biais de l'école notamment, à échoué. La république pour subsister, ne peut qu'opposer les français les uns contre les autres, les français contre les étrangers, les riches contre les pauvres, etc...

Cela a fonctionné un temps, car nous avions encore quelques valeurs communes, mais aujourd'hui le communautarisme s'est peu à peu imposé. D'ailleurs nos hommes politiques, ne parlent-ils pas de « communauté musulmane » pour parler des musulmans , de la « communauté des gens du voyage », pour parler des « Roms », de la « communauté LGTB », pour parler des homosexuels,etc ?... La république, une et indivisible est un leurre. Elle n'a exister que dans les textes.

Seul un roi catholique, pourrait unir tous les français dans leurs diversités les plus légitimes et garantir la liberté de conscience...Justement par son catholicisme. Le roi n'étant pas issu d'un parti ou d'une faction quelconque et c'est à ce titre qu'il pourrait unir nos compatriotes. Les Belges en ont fait l'expérience, il y a peu. A l'heure actuelle, la Belgique n'existerait plus, si elle était en république. Notre pays se meurt à cause de particularismes, de lobbies de toutes sortes, qui vont finir par le désagréger, si nous n'y mettons pas un terme.

Le roi en France, n'aurait pas à plaire pour se maintenir. Il suffirait d'être ce pourquoi il est. : Celui qui représente la nation, son histoire et sa culture. Ce que ne peut pas faire la république qui est tributaire du clientélisme et de la démagogie. C'est le pourquoi de ses « courbettes » vis-à-vis de l'islam, notamment.

Alors, avant qu'il ne soit trop tard, il est impératif que nos concitoyens se réveillent et cessent de faire confiance dans ce régime qui les tuent à petit feu ; qu'il aient enfin le courage de renouer avec leur tradition et avec les princes qui la représentent.

Jean-François Martot

Commentaires  

#4 Jean-François Martot 20-08-2013 12:37
Mon cher Jacques,

Je ne répondrai pas à tous les points de votre commentaire.
Vous dites qu'il ne faut pas considérer l'islam comme un bloc monolithique. Je suis d'accord et pas d'accord avec vous.L'islam est tributaire de la culture dans laquelle il est né et où il s'est répandu. Néanmoins, pour avoir lu le coran, je peux vous dire qu'il n'existe pas de distinction entre le temporel et le spirituel et par conséquent, il n'est compatible avec notre culture. Un de mes amis me disait qu'"un bon musulman est un musulman qui ne pratique pas". J'en ai la preuve dans ma famille, puisque j'ai un cousin par alliance qui est berbère et qui ne pratique pas. Il est charmant.

Je suis d'accord avec vous sur le fait que nos politiques utilise l'islam à des fins électoralistes.

Quant au Livres Saints. Je vois une différence notable entre la Bible et le coran.Dans la Bible il y a l'ancien et le nouveau testament.L'anc ien ne noue concerne plus dans les matières juridiques. Dans le nouveau, le Christ n'a jamais prôné la guerre sainte, même si des chrétiens l'ont préconisée. Ce n'est pas dans les évangiles, contrairement au coran.

J'ai oublié sans doute de réagir à certaines parties de votre commentaire, mais je n'ai guère le temps en ce moment.

Amitiés.
Citer
#3 Jean-François Martot 20-08-2013 12:25
Citation en provenance du commentaire précédent de PELLIER Dominique :
On voit encore ici les méfaits de la république en permettant tout. Qu'elle soit laïque et qu'elle admette en son sein les autres cultes, c'est un fait, mais il faut que ceux-là soient tous sur un pied d'égalité. D'abord le respect des institutions et le respect mutuel les uns des autres. Tout protestant que je suis, je souhaite avec beaucoup que le Roi revienne nous gourverner. Un roi unifie son pays, rassemble ses sujets et tant mieux s'il est chrétien. Que Dieu bénisse justement le Roi!!!


Mon cher Dominique, c'est parce que le roi est chrétien qu'il peut garantir à tous, la liberté de culte et de conscience, comme l'a fait en son temps, le grand roi Henri IV. La république, en se voulant laïciste, ne peut le faire.
Oui que le roi, vienne vite afin de restaurer l'autorité, l'unité et la stabilité de l'Etat !
Citer
#2 PELLIER Dominique 08-08-2013 11:09
On voit encore ici les méfaits de la république en permettant tout. Qu'elle soit laïque et qu'elle admette en son sein les autres cultes, c'est un fait, mais il faut que ceux-là soient tous sur un pied d'égalité. D'abord le respect des institutions et le respect mutuel les uns des autres. Tout protestant que je suis, je souhaite avec beaucoup que le Roi revienne nous gourverner. Un roi unifie son pays, rassemble ses sujets et tant mieux s'il est chrétien. Que Dieu bénisse justement le Roi!!!
Citer
#1 Jacques Jouan 07-08-2013 10:17
Bonjour Jean-François,

Je suis en désaccord avec toi sur de nombreux points. J'ouvre la discussion.

Je suis d'accord avec toi, le ramadan est devenu une pêche électorale. Pour autant,les médias continuent d'amalgamer la religion Islam avec les projets politico-religi eux. Et ils oublient qu'il y a DES islams (sunnisme, chiite). Nos hommes politiques non plus ne le voient pas: ils font des amalgames.

A ce titre les médias et eux accusent d'amalgame et de racisme ceux qui tâchent de ne JAMAIS amalgamer, de toujours travailler sur la COMPLEXITE.

Je signalerai que personne autour de moi, et autour de vous, probablement ne fait le CAREME. Je ne dis pas de le faire pour être courtisés, mais les musulmans sont encore très pratiquants contrairement au peuple français d'éducation catholique.

La république laïque est d'abord anti-religieuse . Les politiques les courtisent mais les méprisent aussi: pour eux un français musulman est soit un individualiste consumériste et mondialiste pro-atlantiste, soit une racaille voir un terroriste en devenir. Pour les médias, c'est impossible d'être nationaliste français et musulman sinon Camel Bechikh de FILS DE FRANCE serait autant invité que l'imam C Chalgoumi pour commenter l'actualité. Pour eux un musulman doit forcément être pro-palestinien et pro-israelien. J'ai du mal à voir comment être dans les deux camps sauf à être américain (leu spécialité).

Tu te trompes de cible quand tu désignes l'islam "une religion pas comme les autres". Le Coran est comme la Bible, sujet à interprétation. Ceux qui dénonce les textes religieux parce qu'il peut s'interpréter comme ceci ou comme cela nous manipulent, nous mentent. Un texte religieux ne se lit pas au pied de la lettre. Par ailleurs, il faut aussi distinguer que le coran a deux types de versets qui expliquent parfois la tonalité de certains versets: les versets medinois et mecquois, qui se placent à des périodes très différentes de l'histoire de l'islam.

Je suis d'accord avec toi quand tu dis que le modèle républicain est une imposture et que ce sont les communautés qui dominent: il n'y a pas d'intégration car l'assimilation républicaine est une imposture. Néanmoins quand tu regardes les communautés juives et la communauté sino-vietnamien ne on comprend que l'intégration passe par l'économie, l'économie et l'économie. Que des représentants non élus de la communauté musulmane se permettent de quémander le respect est une perte de temps. Le respect se mérite, se gagne mais ne se quémande pas au nom du colonialisme ou des droits de l'homme (cheval de troie de la colonisation) ou de la lutte anti-raciste et de la liberté de consommer (le libéralisme est le cheval de troie du néo-colonialism e, de la françafrique de Sarkozy lors de son discours de Dakar disant que l'africain n'avait pas encore fait de bond dans l'histoire).

Sur les bienfaits de la monarchie: n'oublions pas tout de même que dans les esprits des gens, à juste titre, la royauté c'est les guerres de religions. Tous les rois n'ont pas été aussi tolérants qu'Henri IV.

En outre, tu dis que le Roy n'a pas à plaire. Courtiser et être légitime ce n'est pas pareil. Nous vivons une époque où on a convaincu le consommateur français qu'il avait un avis sur tout (comme dit coluche il a surtout un avis). Un avis, soit dit en passant, forgé par des élites manipulées et manipulantes et des médias soumis à une idéologie mondialiste. Donc si le Roy revenait au pouvoir il ne pourrait rompre brusquement avec des habitudes si durement ancrées. Il lui faudra plaire tout en ayant l'Autorité. Un défi difficile.

Enfin, n'oublions pas que le Roy a aussi fait du clientélisme à son époque: pour centralisé son pouvoir il a négligé la noblesse d'épées (à juste titre, encore que...) et a privilégié la noblesse de robes qui possédaient l'argent. Il a signé des lettres de maitrise pour garnir les caisses de l'Etat. C'est une forme de clientélisme. N'idéalisons pas trop la monarchie. Tout est à réinventer pour ne pas tomber dans les travers de la république et de l'ancienne monarchie.

D'où est-ce que je parle ? Je suis proche d'être islmamo-phile etg soralien aussi, je suis "-phile" parce qu'il y a des islams, je l'ai dit, parce qu'il faut honorer le concept de complexité, sinon on fait partie des piégés ou des piégeants. Je ne dis pas que je suis pro-islam ou islamophobe mais islamo-sceptiqu e et favorable à un dialogue entre catholique et musulman pour dénoncer, au nom d'un combat social commun, nos élites ignorantes et manipulatrices à la solde de l'argent et de ceux qui le détienne.

Amitiés
Jacques
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement