De la Laïcité à l'Allahicité

Depuis quelques années, nos homme politiques, chefs d’État en tête ainsi que nos médias entrent en grande fébrilité à l'occasion du ramadan.

Chacun y va de ses félicitations. La grande distribution s'y est mise elle aussi en y voyant un marché des plus juteux.

Une grande enseigne commerciale n'a-t-elle pas ces jours-ci décoré l'un de ses magasins avec un mannequin, habillé comme une saoudienne ?

Je suis peut-être naïf, mais je croyais que nous vivions dans une république laïque, une et indivisible et que les religions étaient séparées de l’État.

Ce que je constate, c'est que les religions sont bien séparées de la république, sauf une : l'islam. Ce dernier a toutes les faveurs de notre régime et de ceux qui nous gouvernent.

Pourquoi une telle exception à la règle ? J'avoue que je n'en sais rien. Peut-être tout simplement parce que  nos dirigeants ont peur de cette religion guerrière qui ne peut s'imposer que par la force. Elle l'a toujours fait, elle continuera à le faire.

De plus, nos élites médiatico-politiques ont une haine farouche de nos racines chrétiennes et particulièrement du catholicisme qui a façonné notre pays. Pour eux, tout est bon pour l'affaiblir, voir l'anéantir en s'alliant même avec le diable. Car ne nous y trompons pas, la religion musulmane se fiche complètement des valeurs républicaines et occidentales en général. elle n'a qu'un but, s'étendre partout sur l'ensemble de la planète.

L'islam en effet n'est pas une religion comme une autre. Elle est une théocratie. Le politique et le religieux ne sont pas séparés. Tout ceci est dans le coran même. Le Calife est à la fois un roi et le pape, pour prendre une comparaison occidentale.

L'intégration à la française par le biais de l'école notamment, à échoué. La république pour subsister, ne peut qu'opposer les français les uns contre les autres, les français contre les étrangers, les riches contre les pauvres, etc...

Cela a fonctionné un temps, car nous avions encore quelques valeurs communes, mais aujourd'hui le communautarisme s'est peu à peu imposé. D'ailleurs nos hommes politiques, ne parlent-ils pas de « communauté musulmane » pour parler des musulmans , de la « communauté des gens du voyage », pour parler des « Roms », de la « communauté LGTB », pour parler des homosexuels,etc ?... La république, une et indivisible est un leurre. Elle n'a exister que dans les textes.

Seul un roi catholique, pourrait unir tous les français dans leurs diversités les plus légitimes et garantir la liberté de conscience...Justement par son catholicisme. Le roi n'étant pas issu d'un parti ou d'une faction quelconque et c'est à ce titre qu'il pourrait unir nos compatriotes. Les Belges en ont fait l'expérience, il y a peu. A l'heure actuelle, la Belgique n'existerait plus, si elle était en république. Notre pays se meurt à cause de particularismes, de lobbies de toutes sortes, qui vont finir par le désagréger, si nous n'y mettons pas un terme.

Le roi en France, n'aurait pas à plaire pour se maintenir. Il suffirait d'être ce pourquoi il est. : Celui qui représente la nation, son histoire et sa culture. Ce que ne peut pas faire la république qui est tributaire du clientélisme et de la démagogie. C'est le pourquoi de ses « courbettes » vis-à-vis de l'islam, notamment.

Alors, avant qu'il ne soit trop tard, il est impératif que nos concitoyens se réveillent et cessent de faire confiance dans ce régime qui les tuent à petit feu ; qu'il aient enfin le courage de renouer avec leur tradition et avec les princes qui la représentent.

Jean-François Martot

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement