[Point de vue] Faut-il autoriser le burkini ?

A l’heure où cet article paraîtra, vos vacances ne seront sans doute plus qu’un souvenir. Néanmoins les congés des Français ont été marqués par la polémique qui s’est instaurée à propos du port du burkini, ce vêtement de bain spécifiquement réservé aux femmes musulmanes.

Deux jeunes femmes ont été interviewées sur France 2, affirmant avec beaucoup d’assurance que personne ne les avaient forcées et qu’elles considéraient que le burkini répondait à deux objectifs : respecter les préceptes de leur religion et se faire plaisir en allant nager. Apparemment, c’est sans appel…

Voyons ce qu’en dit Saint Thomas d’Aquin : « « Avec les étrangers, le peuple peut entretenir deux sortes de rapports : dans la paix et dans la guerre. Pour régler les uns et les autres, la loi comportait las préceptes qu’il fallait. » (Saint Thomas d’Aquin, Somme théologique ; I-II, Q. 105, art. 3. Les éditions du CERF, Paris, 1984, pp. 710-711).

John Horvat en fait un commentaire : « Saint Thomas dit, donc, que tous les immigrants ne sont pas égaux parce que les relations avec les étrangers ne le sont pas non plus : certains sont pacifiques, d'autres belliqueux. Chaque nation a le droit de décider quel type d’immigration peut être considérée pacifique et donc bénéfique pour le bien commun ; et quel type, au contraire, est hostile et donc nuisible. Un État peut rejeter, comme une mesure de légitime défense, des éléments qu'il juge nuisibles pour le bien commun de la nation ».

S’il n’était question que du burkini, on pourrait s’interroger. Mais il y a de nombreux précédents : la question du port du voile dans les lieux publics, la revendication d’horaires séparés pour les femmes musulmanes dans les piscines, celle de la nourriture hallal dans les écoles, etc. Malgré la naïveté affichée de ces jeunes femmes, peut-être sincère, il est clair qu’il s’agit d’un plan organisé de conquête de la France, d’abord en imposant les propres règles de vie des mahométans sur des points précis, puis, quand le moment sera venu, en prenant le pouvoir et en instaurant partout la charia.

Caroline Artus, ancien chef d'entreprise, rappelle, dans une publication récente de Boulevard Voltaire, que, lors des discussions préalables à la création du Conseil Français du Culte Musulman, les représentants de l’Etat demandaient que la religion musulmane adhère « aux principes fondamentaux de la République française ». L’Union des organisations islamiques de France (UOIF) voulait bien l’accepter, à la condition d’ôter de ce texte une phrase stipulant… la liberté de changer de religion. Et le gouvernement a capitulé !

Voilà donc beaucoup d’arguments qui, dans un premier temps, m’ont poussé à soutenir ces maires qui ont signé un arrêté interdisant le port du burkini sur les plages. Mais, en réfléchissant, j’ai changé d’avis. Je propose donc un critère simple pour distinguer « le bon grain de l’ivraie ». On ne peut pas traiter de la même manière une revendication tendant à séparer les sexes dans les hôpitaux et dans les piscines et un choix vestimentaire. La première bouscule l’organisation de notre société, ce qui est inadmissible, tandis que le second ressort de la liberté individuelle et ne modifie en rien l’organisation sociale. Par contre – et c’est peut-être ce qui a motivé tel ou tel maire, s’il est du sexe masculin - c’est que l’on risque de moins voir les poitrines des belles femmes…

En clair – et c’est un aspect que nous ne devons pas occulter, quoi que l’on puisse penser de l’islam – le port du burkini nous interpelle au niveau de la vertu. Qui a raison : notre civilisation qui perd de plus en plus le sens de la dignité humaine, ou celle des mahométans qui jugent d’un œil sévère nos sociétés dépravées ?

En conclusion, je pense qu’il ne faut surtout pas légiférer en matière de tenue vestimentaire, à la seule condition que le visage soit découvert, ce qui est déjà inscrit dans une loi. Quant au fait que les mahométans choisissent le vêtement comme signe distinctif, à nous chrétiens de faire de même. Par exemple en demandant à nos curés de multiplier les processions dans la rue, ne serait-ce que pour faire le tour du pâté de maisons, en brandissant une pancarte sur laquelle il serait écrit : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14, 6).

Georges Tartaret

Commentaires  

#9 PELLIER Dominique 12-09-2016 08:15
NOUS VOULONS UN ROI A NOTRE TETE ? TRAVAILLONS-Y!! !! NE PERDONS PAS DE TEMPS!!!!!
Citer
#8 PELLIER Dominique 12-09-2016 08:06
Est-il même besoin de se poser tant de questions ? Qu'on se souvienne de la pensée des années du début du XXe siècle, où hommes et femmes étions couverts des mollets au cou pour aller prendre un bain de mer. Le burkini est-il différent sinon que par ce que dicté par la "philosophie", "l'éthique" musulmane. Rien de nouveau ni d'extraordinair e, notre pudeur d'il y a un siècle n'est pas différente.
Que la ripoublique cède, maintenant à ces exigences étrangères, à la loi française, est une autre chose. On les a chassé à Poitiers, il faut, ce me semble, tout recommencer, c'est tout. MAIS EVITONS LE SANG!!!!!
Citer
#7 BARBANZED Leon 11-09-2016 19:39
Pour les musulmans la Société Civile n'existe pas.
Le musulman rend uniquement à Dieu et ne connait pas Cesar et donc ne lui rend rien.
Je revendique le droit de me promener dans la rue en tenue de colonel nazi ou en tenue de général soviétique. Commençons par oser ces démonstrations et nous verrons ce qu'en pense le Conseil d'Etat.
Citer
#6 Nemausus 11-09-2016 10:33
Nous avons tort, à mon avis, de nous placer sur le terrain de la religion. En effet, tout le monde sait, mais ne veut pas l'admettre, préférant la politique de l'autruche, que l'Islam est une religion de conquête, par la force, l'histoire de son expansion le prouvant.

Si nous admettons que des pratiques dites religieuses, contraires à nos valeurs, soient autorisées sur notre territoire pour ceux qui les pratiquent, alors un jour prochain nous verrons cette religion prendre le pouvoir et imposer ses règles aussi à ceux qui ne la pratique pas ! Car si certains musulmans se revendiquent de la liberté pour pouvoir faire ce qu'ils veulent en Occident, une fois qu'ils auront pris le pouvoir, il n'y aura plus de liberté pour les non musulmans...il suffit de se souvenir de ce qu'il s'est passé en Iran après la chute du Shah ! voile intégral obligatoire pour TOUTES les femmes y compris non musulmanes !

Non, je pense qu'il faut se placer sur le thème de la dignité humaine : peut on accepter qu'une idéologie soit contraire au principe de l'égalité de l'homme et de la femme, défendu en Occident ? peut on accepter qu'au nom de cette idéologie, la femme soit considérée comme inférieure à l'homme, et qu'à travers une notion d'impureté, d'infériorité, d'indécence et autre machismes, le corps de la femme soit caché derrière un vêtement, quel qu'il soit, qui nie sa nature humaine ?
Il y a aussi une notion de civilisation : notre société occidentale a été construite selon un schéma qui ne correspond pas aux valeurs orientales. Doit on abâtardir notre civilisation pour accepter des pratiques que nous ne reconnaissons plus chez nous ? bref doit-on s'orientaliser pour complaire à l'immigration musulmane ?
On m'a toujours appris que lorsqu'on va chez un hôte, on se plie aux règles qu'il a chez lui et non l'inverse : c'est le même cas pour les immigrés. Ils doivent se plier à nos règles, notre façon de vivre, sinon il faut aussi accepter l'excision, la polygamie, le mariage des enfants, etc.....

Le problème c'est que nos dirigeants ne pensent qu'en terme de bulletins électoraux ....
Citer
#5 Sophie Drouin 11-09-2016 05:21
250 À 300 millions de mécréants? D'où tenez vous ses chiffres et qui vous fait croire qu'entre la conquête de Mahomet et les incursions des Mongols en Irak, et puis la peste et la choléra endémique (car voulu par Dieu, sans personne pour essayer d'y mettre un mur, les musulmans ou les mécréants furent avant notre siècle et l'avénement de la science occidentale aussi nombreux au Maghreb et au Moyen-Orient???

En vérité, le texte violent du Coran est PEU LU par la plupart des musulmans et INTERPRÉTÉ différemment de place en place. Les salafistes sont bien le pire du pire et l'argent du pétrole leur permet cette conquête des autres Islam. J'ai hâte que leur salauds extrémistes dévorent leurs richesses et ranènent leurs terroristes former partout dans le monde à crever en Arabie.
Citer
#4 Charles MERET ZOLVER 10-09-2016 18:21
La volonté de certains élus de légiférer en matière de tenue vestimentaire et surtout la surexposition médiatique de ces "affaires" sont très caractéristiques
de la veulerie dont font preuve nos "politiques"; en effet, le vrai noeud du problème n'est pas l'accoutrement ,un S.S même sans son uniforme reste un S.S,
mais l'idéologie, le système de croyances auquel se réfèrent certains allogènes. L'homme, l'être humain est
naturellement porté vers le mal, ainsi, dés lors qu'une idéologie, une religion, sous le prétexte de "faire le bien" légitime la violence, la haine de celui qui refuse de s'y soumettre, elles vont transformer leur adeptes en véritables fauves, ou tout du moins les amener à éprouver du mépris, du ressentiment, de la haine ou tout autre forme de poison spirituel; or, l'être humain, du point de vue psychique est encore plus sensible et influençable qu'un animal. Ainsi, ces pensées extrêmement négatives
générées par les allogènes vont être perçues de manière subconsciente par les "indigènes" qui à leur tour éprouveront de la haine contre ces "insatanisés mahométans" et ainsi de suite, jusqu'à ce que les pensées se transforment en actes...
L'Islam est, en quelque sorte l'antithèse du judéochristiani sme, la Chahada que récite chaque jour 1,3MM de mahométans est la négation implicite de la Très Sainte et Adorable Trinité, de fait, elle constitue une véritable hymne au démon ( revoir à ce sujet les écrits des extases mystique de Sainte Catherine de Sienne dans lequel Notre Seigneur lui révèle comment le démon suscite les fausses croyances et religions au premier rang desquels le mahométanisme)d e la sorte, l'on peut dire que l'Islamisme est intrinsèquement pervers. De, plus il est frappant de voir à quel point l'apostasie générale prive notre vieil occident de ses défenses immunitaires (le microcosme est à l'image du macrocosme, le matérialisme est un véritable sida mental..);nos gouvernants volent d'arrangements en concessions, de concessions en compromis, de compromis en compromissions et de compromissions en capitulations; à cela, s'ajoute la volonté de nos gouvernants, véritable professionnels de la politique(nos voisins hélvètes sont plus chanceux),de se "fabriquer" de l'électorat à vil prix...On ne combat pas une erreur par un autre erreur (l'Islam par la la laïcité (l'allahicité devrions nous dire!)) , le seul rempart efficace contre ce(s) péril(s), sera la conversion en masse de nos compatriotes à la vrai Foi Catholique (conversion du coeur, réception des sacrements, récitation quotidienne du chapelet, de l' angélus (relire Saint Pie X). "Les gens d'arme batailleront Dieu donnera la Victoire" ( Sainte Jeanne d'Arc). "La France va mordre la poussière" disait la stigmatisée Marthe Robin...
Le relèvement de la France se traduira par le retour à la Royauté très chrétienne, mais cette restauration ne sera possible qu'en faisant amande honorable et en reconnaissant Notre Seigneur Jésus-Christ( Vrai Roi de France) comme Divin Chef et Maître.
Citer
#3 Jean-Yves Pons 10-09-2016 18:15
Dans un article publié dans le blogue du CER le 27 août dernier et intitulé "Le rat et l’huître" , nous abordions ce sujet en commençant par cette citation de Jean de La Fontaine :

« Cette Fable contient plus d’un enseignement.
Nous y voyons premièrement :
Que ceux qui n’ont du monde aucune expérience
Sont aux moindres objets frappés d’étonnement :
Et puis nous y pouvons apprendre,
Que tel est pris qui croyait prendre.«

Dans sa fable » Le rat et l’huître « , il annonçait déjà que les apôtres républicains de la laïcité finiraient par mourir de leurs contradictions et de leur mauvaise foi. Nous en eûmes déjà maints exemples mais la farce du » burkini » est un sommet en la matière.

La polémique née autour de cette ânerie des dirigeants de notre pays doublée d’une provocation de leurs amis musulmans ne cesse de provoquer des déflagrations politiques, désormais jusqu’au sein du gouvernement et même de la plus haute juridiction de l’ordre administratif de France, le Conseil d’Etat.

En réalité, le gouvernement se trouve une fois de plus confronté à ses contradictions et ses divisions internes sur la question de la laïcité et sur celle de la place de l’islam en France. » Sur ces sujets, il n’y a pas une seule position possible, donc c’est forcément le bordel « , se désolait avec bon sens un haut dirigeant socialiste.

Fidèle à lui-même, François Hollande a tenté de contenter chacun sans prendre clairement position. En bon Raminagrobis, "Un saint homme de chat, bien fourré, gros et gras, Arbitre expert sur tous les cas." Encore Jean de La Fontaine !

Finalement, le vrai caillou dans l’espadrille des gouvernements successifs de la République n’est autre que…la présence pléthorique et ostentatoire d’une communauté musulmane de plus en plus revendicative de sa religion et de ses pratiques dont ils ne savent plus comment se dépêtrer.

Nous aurons nécessairement à y remettre bon ordre. Mais ça ne pourra pas être en douceur...
Citer
#2 AudeLys 10-09-2016 16:23
Bref, faut-il céder aux revendications de l'islam. J'ai souvent eu l'occasion de dire ici que l'islam n'est pas une religion. L'islam est un système, un idéologie politico-social e et qui présente un caractère religieux du seul fait qu'il invoque dieu (le leur). C'est une idéologie raciste, barbare et donc guerrière inventée par un chamelier malade mental et pédophile de surcroit. C'est écrit dans leurs textes (coran, sunna et autres recueils d'haddiths divers qui règles la vie des musulmans jusque dans les moindres détails.
Accepter des "accommodements raisonnables", car il ne s'agit pas d'autre chose, tels le port du burkini est avant tout une marque de faiblesse de notre part, et surtout, une bataille de gagnée pour eux.
Il ne faut rien laisser passer et j'irai même plus loin il faut en arriver à l'éradication de cette pseudo religion. Certes, cela ne se fera pas d'un coup de baguette magique. Mais commençons, comme je l'ai déjà dit par imposer un coran expurgé de tout ce qu'il a de mauvais. C'est vrai, il ressemblera plus à un dépliant touristique qu'à un livre de "prières" .... mais s'il faut en passer par là, faisons-le, ce sera ça ou rien.
Je vous soummets ci-après un texte on ne peut plus clair sur le sujet (même s'il en aborde d'autres). Je ne connais pas l'auteur, mais avouons qu'il n'a pas tort.

" Résister – Attaquer, ou laisser faire et mourir.
Nous savons que depuis 1400 ans, l’islam a déclaré une guerre religieuse au reste du monde civilisé pour le remplacer par une dictature musulmane sous l’égide de califes omnipotents. Son objectif intangible est celui de soumettre ou d’exterminer les non-musulmans, conformément aux versets du coran.
Nous savons que plus de 500 versets sanguinaires sont écrits dans ce « saint » livre incréé : « S’ils se détournent [d’Allah], emparez-vous d’eux et tuez-les où que vous les trouviez. » (S. 4, verset 89) « Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants [les non-musulmans]. Donc frappez-les au-dessus des cous [décapitations] et frappez-les sur tous les bouts des doigts [amputations] » (S. 8, verset 12) « Quand les mois sacrés ont expiré [ramadan], tuez-les [juifs et chrétiens] où que vous les trouviez. » (S. 9, verset 5)
Nous savons selon des historiens de renom qu’au cours de 14 siècles de batailles et de conquêtes, les islamistes ont massacrés de 250 à 300 millions de non- musulmans.
Nous savons que la multiplication des attentats musulmans en France devient exponentielle: Voitures projetées dans la foule, assassinats à la kalachnikov, bombes, égorgements, décapitations, avec un dosage calculé pour surenchérir inexorablement le concept de terreur planifiée.
Nous savons que depuis les attentats du 11. 09. 2001, les islamistes ont commis 27.304 attentats mortels sur les cinq continents. Autrement dit aucun pays ne leur échappe, aucune sécurité n’existe plus dans le monde. L’Oumma, immense secte du croissant in-fertile, avec sa puissance financière et ses poignards-cimet erres, peuvent assassiner qui que ce soit et n’importe où.
Nous savons que depuis 14 siècles, les musulmans testent les moyens, la stratégie et l’ampleur de leurs armées pour remporter d’autres « pieuses batailles » à la gloire de leur Dieu et d’un paradis posthume infantile.
Ainsi pouvons nous imaginer que durant des siècles de conquêtes incessantes (56 pays et plus d’un milliard 500 millions d’adeptes conditionnés au fatalisme de la soumission); leurs quartiers généraux, leurs manuels de guerres coraniques, haddhitiques, chariatiques, stratégiques; leurs cartes d’Etats Majors criblées de cercles rouges de territoires et peuples conquis ou en devenir; la puissance de leurs finances pétrolières, de leurs armes de guerres; leur détermination meurtrière par l’ampleur des populations asservies, recensées, composées de femmes, d’enfants, d’adultes, de vieillards torturés, massacrés, forment des rivières de sang innocent.  Ainsi pouvons-nous imaginer combien le pire est à venir… Ce qu’ils exercèrent au cours des siècles, méthodiquement, ne sont que préludes aux grandes barbaries prochaines qui s’abattront dans les pays occidentaux en particulier.
Selon Marc Trévidic: Nous allons assister à une intensification tous azimuts des attentats musulmans, aussi bien en nombre qu’en violence : « J’ai acquis la conviction que les hommes de Daech ont l’ambition et les moyens de nous atteindre beaucoup plus durement en organisant des actions d’ampleur, incomparables à celles menées jusqu’ici. Je le dis en tant que technicien : les jours les plus sombres sont devant nous ».
Ainsi pouvons-nous imaginer qu’en opérant un survol panoramique de la géopolitique actuelle, nous constatons que les russes sont déjà fortement implantés au Moyen-Orient. Ayant supplantés les USA, ils s’activent à réaliser une alliance tactique avec la revancharde Turquie (membre de l’Otan). Les russes disposant de bases militaires en Syrie et en Iran, rendront ultra-sensibles les rapports avec les israéliens de même qu’avec les iraniens, les contraignants de s’associer à eux pour le démantèlement territorial de la Syrie.
Ainsi pouvons-nous imaginer que dans le même temps, les USA, affaiblis par la politique pro-arabe désastreuse d’Obama, devront se replier dans leur continent forteresse. Fini pour eux de jouer aux « gendarmes du monde ». Quant à l’Europe funambulesque des 27, elle continuera de s’assourdir et de « laisser faire » jusqu’à ce qu’advienne son suicide politique. Affaiblie sous le joug des envahisseurs islamiques, nouveaux Troyens semi-clandestin s, sa capitulation suivie de sa dhimmitude est à la portée des poignards musulmans. Le peuple des socialo-compati ssants du « Pas d’amalgame » et « vivons ensemble » électoralement, seront les plus humiliés.
Quant à la droite républicaine, pataugeant dans son magma politicien, aucune étoile Churchilienne ne se lèvera de ses rangs.
Ainsi pouvons-nous imaginer le crépuscule du « printemps des petits blancs » dans une floraison d’attentats majeurs qui ne tarderont à mettre la France et les nations qui la suivent à genoux. La seule alternative citoyenne qui reste aux patriotes de coeur est celle de prendre les armes, de résister et de combattre tous ceux qui rôdent dans nos murs, armés de bombes et de poignards.
Manuel Valls n’a-t-il pas reconnu devant l’Assemblée nationale à propos de la prolongation de l’état d’urgence : « L’imagination macabre des donneurs d’ordre est sans limite : fusil d’assaut, décapitation, bombe humaine, armes blanches (…). Il ne faut aujourd’hui rien exclure. Je le dis bien sûr avec toutes les précautions qui s’imposent mais nous savons et nous l’avons à l’esprit, il peut y avoir aussi le risque d’armes chimiques ou bactériologique s ».
Ainsi pouvons-nous imaginer que les terroristes musulmans prépareraient une attaque au gaz mortel contre la France. L’atmosphère confinée des métros est une cible aisée pour une grande opération de terreur; de même que celui d’assassiner un puissant symbole occidental par la chute de la Tour Eiffel (ciblée par l’EI…)
Ainsi pouvons-nous imaginer de même, l’attaque d’une des 19 centrales nucléaires françaises, dans lesquelles se trouvent 58 réacteurs nucléaires en activité. Nos élites dirigeantes osent-elles envisager ce que l’État Islamique a annoncé : l’holocauste nucléaire de l’Occident, exterminant près de 500 millions de personnes (soit l’ensemble des populations européennes)… De même concernant l’attaque terroriste d’une de nos centrales nucléaire avec un avion de ligne détourné ?
L’Etat sait-il que celle-ci ne résisterait pas à un tel crash et provoquerait d’imparables fuites radioactives sur des pans entiers de l’hexagone, à la merci des vents…
Ainsi pouvons-nous imaginer que la troisième guerre mondiale s’ordonnance sous nos yeux. Elle est en parfaite corrélation avec la voix d’un prophète hébreu annonçant (depuis 2500 ans): « Or, voici de quelle plaie l’Eternel frappera tous les peuples : leur chair se décomposera, eux étant encore sur pied, leurs yeux s’useront dans leurs orbites, et leur langue pourrira dans leur bouche. En ce jour, règnera parmi eux une grande perturbation de par l’Eternel; l’un saisira la main de l’autre et la main de celui-ci élèvera contre la main de l’autre… Une plaie atteindra chevaux, mulets, chameaux et ânes , tout le bétail qui se trouvera dans ses camps -une plaie toute pareille à celle-là » (Za. 14: 12 et 15).
Comment pouvait-il imaginer en son temps les effets de la radio-activité ?
Pour clore cet article, saviez-vous avec qui vous seriez contraints de vous « soumettre » si vous capituliez devant l’Islam ? Ce système religieusement totalitaire n’est pas seulement une singularité historique accidentelle de changement de l’ordre du monde ? En allant plus avant dans le coeur métaphysique de l’islam, vous pourriez découvrir qu’il est un système d’enfermant mental qui produisit en 14 siècles, une réaction génétique « d’involution culturelle et raciale »… A savoir, les résultats désastreux de la consanguinité musulmane procédant des mariages entre cousins du 1er degré… Cette pratique, prohibée par la tradition juive et chrétienne depuis l’époque de Moïse, a été validée par Mahomet et a prospéré durant 50 générations ! Cette tradition de consanguinité massive dans la culture musulmane serait la cause de dommages irréversibles au socle génétique de ses fidèles : appauvrissement de leur QI, de leur défaillance évolutionniste sociétale par l’affaissement du bon sens de la vie et appétence pour la mort.
En tant que Pasteur judéo-chrétien , il m’apparaît que cette idéologie religieuse dévoyée relève d’un piège irénique de l’entité démoniaque Iblis, al shaytan. Néanmoins, je n’ignore pas que de rares et courageux musulmans tentent de l’apostasier pour s’en libérer. Or l’islam ne peut les quitter car ils sont le produit biologique de consanguinités douteuses. C’est une tare maléfique recommandée par Mahomet… Autrement dit, unie au sang de l’impétrant, cette religion fataliste explique l’atavisme des peuples subjugués par la gravitation de l’islam autour de la Kaaba. Cette involution garantit sa permanence dans les esprits soumis.
Peuples occidentaux, inconsidérément déchristianisés (à vos dépends actuels), souvenez-vous que même si vos âmes sont tétanisées et idéologiquement vendues à l’Islam, vous pouvez revenir à Dieu en lisant sa Parole évangélique. Il vous suffit de reconnaitre que seul Jésus peut vous libérer de votre enfermement intellectuel, vous affranchir de vos aliénations, vous offrir un esprit libre, une vie nouvelle. Appelez son secours et IL vous répondra. Cette réalité a été expérimentée par des millions de croyants dans la foi en l’Eternel, le Père de tous les hommes et non d’une religion !
François Celier, Pasteur iconoclaste.

Note additive: 396 versets coraniques haineux, belliqueux, esclavagistes, anti-chrétiens, anti-juifs, appellent à tuer les apostats et les infidèles ; 129 versets qui prônent la guerre et le djihad ; 41 versets qui associent la femme au mal et au diable. Ces versets hautement conflictuels doivent être effacés par les musulmans eux- mêmes, s’ils veulent être libérés de l’enfermement mental qui les égare…"
Citer
#1 Benoît Legendre 10-09-2016 12:17
Je suis d'accord pour dire que les mahométans "réagissent" face au laisser-aller et l'indignité de notre civilisation devenue irresponsable, je sais et je comprends que bien des aspects de notre vie à l'européenne choquent bon nombre de nos concitoyens mahométans...

Mais pour revenir au burkini, je suis favorable à son interdiction, car il s'agit d'un signe clairement provocateur voulu par ceux qui nous haïssent et qui nous font du mal ! Doit-on laisser les gens se promener en chemise brune avec un brassard nazi, sous prétexte de "droit" à ? Sous l'absurde prétexte que légiférer risquerait de provoquer d'autres incidents ? Et alors ? Sommes nous dans l'impossibilité d'édicter des limites, des interdits ? Car selon moi, c'est bien de cela qu'il s'agit : fixer des limites !

Les cinglés d'Allah repoussent les limites à chaque fois un peu plus loin, sachant que nous reculerons... Honte à ces crétins du Conseil d'Etat qui n'ont toujours pas compris qu'en face de nous, nous avons affaire à des gens sûrs d'eux, sans scrupules, qui sont décidés à nous détruire, et qui ont commencé à le faire ! L'artillerie du sultan bombarde nos murs pendant que nous discutons du sexe des anges...

L'Histoire prouve clairement que ce sont des dirigeants médiocres qui provoquent les catastrophes et les guerres, et qu'il faut attendre une "force d'âme" pour relever la maison ! Nos dirigeants actuels, de droite comme de gauche, et avec eux bon nombre d'évêques ou d'archevêques, ne sont que des gouapes qui ne pensent qu'à vendre la ferme et les chevaux... Nous n'avons pas fini de descendre les marches et souffrir...

Je prie pour que je puisse vivre assez longtemps pour voir la fortune de France relevée !
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 22 avril 2017
« Présidentielle : l'impossible choix »

02/05 | [Conférence à Paris] "Il y a quelque chose de pourri au royaume de France"
04/05 | [Conférence à Paris] "Les grands dîners qui ont fait l'Histoire de France"
26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan