Heather Barwick, élevée par deux femmes, dénonce les méfaits du mariage gay

Alors qu’Heather Barwick était encore une enfant, son histoire avait servi de scénario à un controversé et célèbre livre intitulé Heather a deux mamans (https://en.wikipedia.org/wiki/Heather_Has_Two_Mommies). Aujourd’hui, elle a 31 ans et quatre enfants. Le 17 mars dernier, la jeune femme sortait du silence et interpelait la communauté homosexuelle, par l’intermédiaire du journal américain The Federalist, pour dénoncer les méfaits du  mariage gay et plus particulièrement de l’homoparentalité.

Elle explique : « Aujourd’hui, je sors du placard : je ne supporte pas le mariage gay ! […] Le problème n’est pas que vous soyez gays. Le problème est lié à la nature de nos relations en fonction de chaque sexe.
Vers l’âge de 20 ans, je militais pour le mariage gay et ce n’est qu’avec le temps et la distance que je me suis sentie capable de réfléchir et de reconnaître les conséquences de l'homoparentalité sur moi. Et c’est seulement maintenant, lorsque je vois mes enfants aimer et être aimés par leur père que je reconnais la beauté et la sagesse du mariage traditionnel.
L’homoparentalité retire à l’enfant soit sa mère soit son père, tout en lui disant que ce ne est pas grave. Qu’un père ou une mère c’est la même chose. Mais cela n’est pas le cas. Beaucoup d'entre nous, beaucoup de vos enfants, vont mal. L'absence de père a créé un énorme vide en moi. J’ai adoré la partenaire de ma mère, mais une seconde maman ne pourra jamais remplacer un père.
J’ai grandi entourée de femmes qui m’ont dit qu'elles n’avaient pas besoin d’un homme. Pourtant, comme toutes les petites filles, je voulais désespérément un papa. C’est une chose étrange et déroutante que de se promener avec cette douleur profonde au sein d'une communauté qui dit que les hommes sont inutiles.
Nous savons qu'il y a énormément de façons de faire éclater une famille et de causer la souffrance d’un enfant : le divorce, l'abandon, l'infidélité, la violence, la mort... Mais dans l'ensemble, la meilleure des familles est celle où les enfants sont élevés par leur mère et leur père.
Le mariage gay ne redéfinit pas uniquement le mariage mais aussi la parentalité. Il encourage et normalise une structure familiale qui nie quelque chose de précieux et de fondamental. Il nous prive de quelque chose dont nous avons besoin et, dans le même temps, on nous dit que nous n’avons pas besoin de ce que nous aspirons naturellement. Que nous serons bien. Mais nous ne sommes pas bien. Nous sommes blessés.

Beaucoup d'entre nous ont trop peur de vous parler de notre souffrance, parce que, pour une raison quelconque, nous sentons que  vous ne nous écoutez pas. Que vous ne voulez pas entendre. Si nous disons que nous souffrons parce que nous avons été élevés par des parents de même sexe, nous sommes soit ignorés soit étiquetés comme des ennemis. »

Marc Auchenne

L'article original est disponible ici (http://thefederalist.com/2015/03/17/dear-gay-community-your-kids-are-hurting/)

Commentaires  

#2 PELLIER Dominique 30-03-2015 12:44
Il n'y a plus rien à dire sur cela et nous le savons. Comment deux femmes ou deux hommes peuvent-ils donner la vie à une autre homme ou une autre femme ? QU'on me l'explique. L'enfant n'aura qu'une vue féminine du monde ou une autre seulement masculine. C'est un déséquilibre monumental et on compred fort bien cette femme. Dieu a créé l'homme et voyant qu'il serait malheureux tout seul, Il lui a fait une compagne, la femme qui est SON ALLIEE, SON DOUBLE et tous deux unis, font l'humanité; un homme et une femme (dabadabada) qui font l'amour, jespère, mais qui font ENSEMBLE un enfant.
Citer
#1 Benoît Legendre 30-03-2015 07:13
Prions tous pour que de tels témoignages précieux parce qu'humains, puissent être plus souvent et plus largement diffusés...malg ré "Big Gay Brother" et tous ses séides lamentables, irresponsables et sans scrupules qui grouillent dans les hautes sphères politiques et dans les médias !
Vive la filiation naturelle, vive la Vraie Famille composée d'un père et d'une mère, vive le roi !
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 22 avril 2017
« Présidentielle : l'impossible choix »

02/05 | [Conférence à Paris] "Il y a quelque chose de pourri au royaume de France"
04/05 | [Conférence à Paris] "Les grands dîners qui ont fait l'Histoire de France"
26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan