Le pire est arrivé… à Sarcelles

Une vidéo de cinq minutes, tournée à Sarcelles avec des gamins de 12-15 ans, exploités par des adultes qui vont récupérer l’argent, et qui n’ont certainement pas demandé l’autorisation des parents ou des enseignants pour la diffusion de ce clip,  donne de façon incroyablement démoniaque, des incitations à l’utilisation d’armes, à la détention de billets de banque, à la débauche,  aux crimes en tous genres. Les plus effroyables slogans du rap sont utilisés dans cette vidéo, qui utilise des mots scandaleux et qui vous feront dresser les cheveux sur la tête.

C’est ça le résultat de la culture socialiste, permissive et mortifère ? 

C’est ça le résultat d’une ministre de l’Éducation nationale qui est plus que complètement dépassée par les événements, et qui ne comprend rien à son rôle ?

C’est ça le résultat de la ministre de la Culture, qui ne s’est pas encore élevée pour condamner ces propos si diffamatoires ?

C’est ça la Justice en la personne de sa ministre, qui laisse faire, se réjouissant certainement en son for intérieur en constatant que les enfants des banlieues se laissent manipuler et que la France est entrée dans un cercle noir de haine, d’injures et de démolition de la famille, de la femme et de la société.

Pour que vous soyez conscients de la gravité des faits, et même si cela me déchire le cœur, voici quelques extraits : "On te canarde, y'a pas de pitié, on vise pas les ieps (pieds), on vise la teuté (tête)" ; Ici, c'est sans pitié, on t'allume au mortier" ou au sexe ; "Dans le peura, je laisse des cetras, comme sur le cul à ta reuseu", formule qui signifie "Dans le rap, je laisse des traces, comme sur le cul à ta sœur". Les paroles font référence au trafic de drogue ("Sarcelles-lite, on fait le kiff, 9-5-2 on fait du biff, on fait des lletbi, on fait que des lletbi") et  à la violence ("Sors pas un taret, si t'as pas les couilles de tirer).

Inacceptable que le député-maire (PS) de Sarcelles, François Pupponi, n’ait pas immédiatement saisi le procureur pour qu'il y ait des sanctions pénales exemplaires, non seulement pour ces douze gamins (quel terme employer pour ces jeunes voyous, encouragés à s’exhiber ainsi) mais aussi et surtout pour les profiteurs qui palpent au passage beaucoup d’argent. À qui profite le crime ?

Avec ces élus socialistes, François Hollande et Manuel Valls en tête, qui sont complètement dépassés par la société, qui sont incapables d’autorité, mais surtout qui sont tellement retranchés dans leur sphère de confort absolu, déconnectés des réalités, nous poursuivons notre descente aux enfers. Et ce n’est qu’un début !

Dieu ait pitié de la France et des Français, prions, nous, qui avons conscience des effets mortels de leur politique de totale incompétence et de laxisme  …

Solange Strimon

Commentaires  

#12 Benoît Legendre 13-03-2015 16:53
Ah, j'oubliais... pour moi, à Sarcelles ou ailleurs, le pire sera arrivé lorsqu'un barbu enturbanné décrètera que dans sa cité ou son quartier, ce sera la charia qui sera appliquée... Si, comme je le crains, nos "responsables" se contentent des morigénations habituelles, là le pire sera arrivé... Et il faudra dire haut et fort : aux armes, citoyens !
Citer
#11 Benoît Legendre 13-03-2015 16:46
Euh... ce sont des pauvres petits malheureux-qui- sont-la-chance- pour-la-France. .. euh, non, c'est la liberté d'expression ! voilà, c'est ça, ce sont de pauvres "djeuns" victimes du racisme des français qui expriment leur colère ! Comment ça, j'ai rien compris ? Mais "Célatélé" qui l'a dit ! y a un monsieur qui donne des coups de menton, et une dame aussi, avec un regard furieux qui l'ont dit ! Vous savez la dame (faut faire gaffe à ce qu'on dit annuy) qui buvait de la soupe et qui avait froid à l'assemblée dite nationale...
Mon opinion n'a pas variée : tout est fait pour exacerber les passions et pousser les gens à voter FN, pour pouvoir d'abord embêter l'UMP, mais ensuite crier au scandale et accuser les français (et avec nous ceux qui aiment et remercient la France) de racisme. La bêtise, la démagogie, l'irresponsabil ité de la gauche, PS en tête, a quelque chose d'effrayant...
Vive le roi !
Citer
#10 PELLIER Dominique 09-03-2015 08:22
Ben oui, le respect de ses parents, de ses professeurs et de ses supérieurs, tout cela a malheureusement disparu. Pour moi qui, malgré mes 58 ans, étudie en université actuellement, certains de mes professeurs pourraient au moins être mes neveux et nièces, mais c'est Monsieur ou Madame et c'est tout. On a hélas supprimé le service militaire qui aurait fait grand bien à tous ces petits c.... Mais je persiste à prôner ces maisons de redressement à la tolérance zéro. La discipline, dure mais justement appliquée dans le respect naturel de chacun. Même les délinquants sont encore sensibles à l'équité, heureusement !
Citer
#9 Jean-Yves Pons 08-03-2015 21:36
A propos de la fessée et de l'avis du Conseil de l'Europe : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/03/04/bulletin-climatique-quotidien-4-mars-2015de-la-republique-francaise/
C'est une des nombreuses raisons qui doit imposer à la France de quitter cet absurde "machin" que l'on nomme l'Union européenne. Non seulement nus n'avons rien à y gagner mais nous avons surtout tout à y perdre.
Citer
#8 Ventrachoux 07-03-2015 11:48
Détrompez vous Monsieur PELLIER, je me suis sans doute mal exprimé, ce n'est pas mon opinion que d'être contre une bonne fessée méritée. Ce que je voulais démontrer, c'est que les mêmes qui prônent un soit-disant retour à la discipline la plus rigide, sont les mêmes qui avalisent les décisions qui empêchent l'autorité d'être établie par la Force strictement nécessaire. Nos poste soixante-huitar ds actuellement au pouvoir ont aboli la discipline dans les écoles, les prisons, l'armée etc.... et s'étonnent que les sauvageons dont les parents sont souvent venus au mépris des Lois s'installer sur notre sol, préfèrent trafiquer que d'entrer dans leur jeu "républicain". Entré à l'école des Mousses à l'âge de 15 ans, j'ai une vague idée de ce qu'est la discipline et la rigueur !
Citer
#7 VLR 07-03-2015 01:44
La seule solution proposée par le couple Valls-Hollande ? S'attaquer au Front National...
Citer
#6 AudeLys 06-03-2015 16:05
Qui est à la tête de l'"éducation" nationale ? Celle dont quelqu'un a dit que mettre NVB à ce poste, c'était comme mettre Nabilla à la tête de la NASA. Qui plus est musulmane et proche du roi Mohammed VI, tout un programme dont je doute qui puisse être utile à notre Royaume Catholique.
Quant aux "jeunes" que l'on n'ose nommer, il s'agit ni plus ni moins que des racailles. Qu'elles soient mineures où non et qu'il faut éradiquer, disons neutraliser définitivement.
Les neutraliser comment ? Je doute que les propositions de Gogolène soient bien utiles. D'abord, elles ne les a jamais concrétisées, ensuite, n'essaie-t-elle pas de se mettre en avant pour les primaires qui s'approchent. Bref, du bla-bla-bla politico-merdiatique.
Enfin, la zélite politique actuelle veut mettre en place le service civique de 3 mois. Muy bien ! Avec ça, on est sauvé. Non mais ! Vous voyez nos racailles aller s'occuper des personnes âgées dans les maisons de retraites alors qu'ils peuvent s'amuser à faire des dérapages avec leur BMW et sans permis.
Non ! Normalito 1er et gazolito le chimique n'ont que faire de la France et de ce qu'elle deviendra. Ce qui importe c'est le pouvoir pour pouvoir se gaver encore et toujours. Je ne pense pas qu'ils soient incompétents. Je pense que c'est consciemment qu'ils agissent, pour leurs intérêts.
Regardez ! On approche des élections départementales et que font-ils ? Ils proposent des solutions pour améliorer la gestion des intérêts locaux ? NON ! Ils parlent du Front National, du Front National et du Front National. Ils ont peur de perdre leur place.
Alors n'hésitons pas. Donnons-leur un coup de main (à dégager les lieux).
Citer
#5 PELLIER Dominique 06-03-2015 08:00
Triste réponse que la loi du talion, mais que faire devant ces petits imbéciles, M. ou Mme Ventrachoux ? Vous condamnez, comme beaucoup la fessée; lisez votre Bible et vous verrez que Dieu même recommande un châtiment comme système éducatif. Il y est dit, en substance : "corrige ton fils, il te rendra honneur plus tard". Il ne s'agit pas de "foutre une torgnole" à l'enfant récalcitrant, mais de le corriger, outre peut-être une punition éducative comme des travaux d'intérêt au moins "familial". Mais une bonne gifle, parfois .....
Citer
#4 Ventrachoux 05-03-2015 19:02
A ceux qui pensent comme Ségo qu'il faudrait rouvrir des maisons de correction basées sur la discipline et éventuellement des châtiments corporels, je rappelle que toute discipline n'est bonne que si elle est volontairement acceptée par le subordonné, et je rappelle pour les châtiments corporels, que la France a encore subi une condamnation du Conseil de l'Europe pour ne pas avoir légiféré contre la fessée !
A bon entendeur
Citer
#3 Pierre Guillemot 05-03-2015 17:25
A 12 ans, beaucoup de mômes de ce genre baignent déjà dans le trafic de cannabis. Ils font les choufs (guetteurs) et alertent dealers et clients de l'arrivée de la police. Ils se font environ 100€ par jour. Il y a bien longtemps que ce ne sont plus des victimes, mais des complices. Dans trois ou quatre ans, vous les croiserez peut-être dans la rue, mais là il faudra faire attention, il y a des chances pour qu'ils soient calibrés.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 22 avril 2017
« Présidentielle : l'impossible choix »

02/05 | [Conférence à Paris] "Il y a quelque chose de pourri au royaume de France"
04/05 | [Conférence à Paris] "Les grands dîners qui ont fait l'Histoire de France"
26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan