Que penserait Saint Valentin ?

Encore une fête chrétienne devenue commerciale !

Une fois n'est pas coutume, après Toussaint, Noël et Pâques, la Saint Valentin, fête chrétienne à l'origine mais moins importante, est une fête bien commerciale depuis de nombreuses années. Étrangement, les défenseurs de la laïcité sont aux abonnés absents, alors que les consommateurs pourraient s'imprégner de culture religieuse ! Hé bien, justement non !

Bien que les commerçants profitent, entre autres, d'événements chrétiens afin de dynamiser leur activités, ce n'est pas pour autant que les consommateurs vont s'intéresser à l'origine religieuse, se rapprocher de la religion ou du moins garder un lien avec la religion !

Chaque année, on peut trouver facilement des dérapages de tout ordre. C'est certainement à la Saint Valentin qu'ils sont les plus nombreux. A Noël, on se réjouit que certains non-pratiquants placent la crèche dans leur salon, mais tout de même, patientons le 25 Décembre pour que Jésus y prenne place ! Sans parler des promotions commerciales qui sont affichées bien avant le premier dimanche de l'Avent.

A la Saint Valentin, c'est tout autre chose ! Vous méprisez les grands médias (télés, journaux, radios)  et affectionnez votre gazette Vexilla Galliae ? Vous faites bien ! Ces derniers jours, les supports publicitaires faisaient la promotion d'un film adaptant un livre à caractère sexuel (1) et d'articles de lingerie féminine. Les médias, quant à eux, donnaient leurs "savants conseils" pour passer une agréable journée... sous la couette ! Du sexe, que du sexe ! Et l'Amour ? Heureusement, Direct Matin expliquait la raison pour laquelle le 14 Février est la journée des amoureux. Sous l'empire romain, un moine célébrait des mariages chrétiens dans la clandestinité. Il fut exécuté un 14 Février et, un millénaire plus tard, le Vatican le déclara Saint Patron des Amoureux.

Cependant, cette glorification du sexe sans amour ajoutée à la dévalorisation du Mariage décontenancerait le Saint Patron des Amoureux.

Je ne voudrais pas vous désespérer, il reste encore des éléments lucides dans ce monde aveuglé par la libération sexuelle. Ainsi, 20 Minutes, qui avait pourtant préparé un livret pour conseiller les Amoureux en matière de sexe, laissa la parole à Juliette Dumas, conseillère en savoir-vivre. Celle-ci conseilla aux lecteurs d'éviter 4 erreurs le 14 Février. Je ne vous parlerai que deux d'entre elles : oublier de se parler avec amour et avoir le téléphone à table. Reconnaissons qu'éviter ces erreurs est une épreuve in-sur-mon-table pour de (trop) nombreux amoureux aujourd'hui. Hélas, pour les encourager à suivre ces notions de savoir-vivre qui aident à l'amour de son prochain, il faut bien y aller progressivement.

Charles de Pisany

(1) Et ce n'est pas une réaction de "coincé", ce livre se définit comme tel !

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement