Des Royaumes méconnus – 2. Royaumes d’Afrique

Dans un article du 16 février dernier, nous annoncions la parution du premier tome des « Royaumes méconnus », de notre ami et contributeur Hervé Cheuzeville. Ce premier volume était consacré à six royaumes ou anciens royaumes d’Asie du Sud-Est et d’Asie du Sud (Laos, Cambodge, Thaïlande, Népal, Bhoutan et Brunei).

Le second tome est paru le 13 mai dernier, toujours chez Édilivre. Cette fois-ci, Hervé Cheuzeville nous emmène à la découverte de douze monarchies du continent africain, pour certaines sans doute encore plus méconnues du public français que ne l’étaient celles évoquées dans le premier tome. Qui, en effet, connaît les Royaumes du Bunyoro ou d’Ankole ? Peu de gens seraient capables de situer sur une carte les Royaumes du Lesotho et du Swaziland ; ces deux États sont pourtant des pays indépendants, ce sont même les deux seuls Royaumes indépendants d’Afrique subsaharienne. Qui se souvient du vieux roi Idriss Ier de Libye ? L’auteur nous montre que le petit neveu de ce dernier, le prince Muhammad, pourrait bien incarner l’avenir de ce pays déchiré par la guerre depuis la chute de son tyran. Même dans les pays qui furent jadis dominés par la France, il est des royaumes méconnus, voire oubliés. Le Sultanat du Ouaddaï, aux confins arides du Tchad et du Soudan, où l’auteur a vécu trois années, en est un exemple. Encore plus près de nous, la forte personnalité et le long « règne » d’Habib Bourguiba ont fait sombrer la monarchie husseinite dans un quasi oubli. Pourtant, cette dynastie a dominé la Tunisie durant deux siècles et demi, et elle a conduit le pays à l’indépendance à deux reprises. D’abord vis-à-vis de l’empire Ottoman, au XIXe siècle ; puis en 1956, à l’égard de la France.

Comme le premier tome, le second fourmille d’informations et d’évènements historiques, eux aussi souvent fort méconnus. Le grand mérite d’Hervé Cheuzeville est d’avoir sorti ces monarchies de l’oubli et de nous les faire mieux connaître. Tant le premier que le second tome contribuent à prouver au lecteur – s’il en était besoin – que la monarchie est un concept universel et encore actuel, même s’il peut prendre des formes très différentes d’un continent à l’autre.

« Des Royaumes méconnus », tome un et deux, constituent donc un ouvrage important que tout royaliste digne de ce nom devrait avoir dans sa bibliothèque. La rédaction de Vexilla Galliae souhaite donc le succès qu’ils méritent aux « Royaumes méconnus » d’Hervé Cheuzeville.

Vexilla Galliae

PS : le lecteur pourra commander le second tome des « Royaumes méconnus » en cliquant sur ce lien : http://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/764493/s/des-royaumes-meconnus-2-royaumes-d-afrique-254e1a90c8/#.VzbyBHrNP6Z Le premier tome est toujours disponible : http://www.edilivre.com/les-royaumes-meconnus-1-royaumes-d-asie-23232ec89d.html#.Vlgxfr9QCig

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement