L'apôtre : le film que vous ne verrez pas !

Et pourquoi ? Même pas dans les salles de film « art et essai » : il est jugé  trop dérangeant pour les musulmans ! Vous le savez bien, il faut ménager leur susceptibilité et ne prendre aucun risque avec les adeptes de cette religion qui deviennent des dictateurs. Exemple vécu : un pâtissier vend des babas au rhum, quoi de plus normal en France ? Quelques musulmans entrent et lui demandent d’enlever la notion à l’alcool. L’homme refuse. Il vend des babas au rhum, depuis qu’il est installé. Le lendemain, la vitrine est saccagée et bien entendu la presse n’en parle pas, cela ferait désordre. Et le média risquerait aussi quelque sanction. Elle est où la liberté d’expression ?

Ce film « L’APOTRE » peut se visionner grâce à des sites catholiques, qui en font la promotion.  De quoi s’agit-il ? De rien d’extravagant au pays des soi-disant droits de l’homme : deux frères musulmans, l'un doux, l'autre violent, pratiquent assidûment leur foi jusqu'au jour où, lors d'une cérémonie de baptême, le premier entrevoit la lumière du Christ et veut devenir chrétien. Comment est-ce possible ? Passer de musulman à chrétien, un scandale dans une famille musulmane,  et que dénonce Cheyenne Carron, laquelle a dû solliciter les dix plus grosses fortunes de France pour parvenir à monter son projet. Ce film est né en octobre 2014. Vous trouverez bien le moyen de le visionner. Je vous fais confiance. J’y suis bien parvenue, moi, dans cette ville quasi musulmane où je vis et où les femmes voilées sont légion.

Solange Strimon

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement