Marie Stuart : La Reine de France oubliée

En ce jour du référendum écossais pour son indépendance, nous ne pouvons,  nous,  Français  oublier  Marie Stuart : Reine de France (10 juillet 1559 au 5 décembre 1560).

Ce règne fugace  ne doit pas nous faire oublier non plus qu’elle était parallèlement Reine d’Ecosse et que, par son statut, les Français et les Ecossais bénéficiaient  de la double nationalité française et écossaise par ratification du parlement de Paris du 8 juillet 1558 et de l’Ecosse en réponse.  Ce statut, tombé en désuétude, semble n’avoir jamais été abrogé et pourrait parfaitement être réactivé.

Le 4 avril 1558 un blanc seing entre Marie Stuart et Henri II prévoyait que si elle venait à mourir sans descendance, les droits de Marie sur la couronne d’Angleterre seraient transférés à la France. On comprend donc mieux l’acharnement de la Reine Elisabeth 1ère : batarde d'Henri VIII contre Marie Stuart héritière naturelle par primogéniture simple, de la couronne d’Angleterre.

Et oui, le temps de vie de Marie Stuart fut une période clé de l’Histoire de France, d’Ecosse et d’Angleterre, elle scella en tous cas cet amour mutuel  que déjà les Français et les Ecossais avaient les uns pour les autres depuis plus d’un siècle et qui dure toujours encore de nos jours de façon naturelle.

Puisse notre Prince Dauphin Louis XX s’en souvenir et agir conséquemment.

Chantal de Thoury

A lire : pour plus d’informations le déroulement du règne de Marie Stuart Reine légitime d’Ecosse, de France et d’Angleterre :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Ire_d%27%C3%89cosse

Commentaires  

#6 Renaud Serv du Roi 22-09-2014 17:30
Chère Madame,
Je vous remercie de ce très intéressant article.
Mais c'est sur votre réponse à Dominique que je voudrais intervenir. Je réfute la nuance que vous introduisez sur le statut de Louis XX qui serait "Roi des Français" jusqu'à son sacre qui l'amènerait à devenir Roi de France. Cette nuance, teintée d'orléanisme, est fausse.

La royauté conférée par Dieu se s'accommode pas de petites marches à gravir jusqu'au Sacre, elle se reçoit toute entière par l'aîné de Famille à la mort du prédécesseur.

Louis de Bourbon est, par la Grâce de Dieu, Louis XX, Roi de France depuis l'instant de la mort de son père, notre feu Roi Alphonse II.

Le jour de son Sacre à Reims, plaise à Dieu que j'en sois témoin, sera la confirmation religieuse et institutionnell e que le Roi règne de nouveau sur la France et que le Royaume de France est rétabli.

Mais rien ne sera créé, car en ce mois de septembre 2014, la France a son Roi, il se nomme Louis XX, une Reine Marie-Marguerit e, un Dauphin Louis duc de Bourgogne, son cadet Alphonse duc de Berry et sa grande sœur la princesse Eugénie de France.

Bénissons Dieu de cet état et travaillons à rendre la France à son légitime souverain.

Pour Dieu, la France et le Roi !

Renaud, Serviteur du Roi
Citer
#5 Pascal63 22-09-2014 00:01
Citation en provenance du commentaire précédent de Dofiar :
Citation en provenance du commentaire précédent de PELLIER Dominique :
Louis XX n'est pas dauphin, il est roi, pas encore oint. Et qu'Il le sache, IL est déjà roi dans le coeur de beaucoup. Dieu bénisse la FRANCE et son Roi!


Tout à fait : le Dauphin devient Roi à la mort de son père. "Le Roi ne meurt pas en France" fait partie des lois fondamentales du Royaume, celle de la continuité, et c'est même enseigné dans toutes les facs de Droit, en Histoire des institutions publiques.
Où peut-on trouver ces documents ( quel titre , quel(s) auteur(s)) sur les Lois du Royaume ? Merci beaucoup !
Vive le Roi !
Citer
#4 AudeLys 21-09-2014 10:39
Je croyais que la double nationalité que vous évoquez était due à la "Auld Alliance" laquelle, rompue vers 1560, avait quand même laissé subsister cette particularité qui fut cependant révoquée par le gouvernement français au début des années 1900.
Citer
#3 Chantal de Thoury 19-09-2014 21:11
Cher Dominique, J'attendais cette réaction.
j'ai intentionnellem ent utilisé ces termes en imitation de Ste Jeanne d'arc qui n'appela jamais Charles VII autrement que "gentil dauphin' avant qu'il fut sacré . Après le Sacre elle n'utilisa plus ce terme.
Pour ma part je pense que cette imitation de Jeanne est judicieuse et permet de faire prendre conscience à nos compatriotes que par le Sacre le Roi passe du statut de roi des Français à celui de Roi de France, À nous d'expliquer que le Sacre multiplie les grâces de l'Esprit Saint sur le Roi et augmente considérablemen t ses dons de gouvernement.
Citer
#2 Dofiar 19-09-2014 20:19
Citation en provenance du commentaire précédent de PELLIER Dominique :
Louis XX n'est pas dauphin, il est roi, pas encore oint. Et qu'Il le sache, IL est déjà roi dans le coeur de beaucoup. Dieu bénisse la FRANCE et son Roi!


Tout à fait : le Dauphin devient Roi à la mort de son père. "Le Roi ne meurt pas en France" fait partie des lois fondamentales du Royaume, celle de la continuité, et c'est même enseigné dans toutes les facs de Droit, en Histoire des institutions publiques.

Vive le Roi !
Citer
#1 PELLIER Dominique 19-09-2014 08:34
Louis XX n'est pas dauphin, il est roi, pas encore oint. Et qu'Il le sache, IL est déjà roi dans le coeur de beaucoup. Dieu bénisse la FRANCE et son Roi!
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 22 avril 2017
« Présidentielle : l'impossible choix »

02/05 | [Conférence à Paris] "Il y a quelque chose de pourri au royaume de France"
04/05 | [Conférence à Paris] "Les grands dîners qui ont fait l'Histoire de France"
26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan