Musée des Civilisations de la Méditerranée : arnaque et propagande

Dans le cadre de la nomination de Marseille comme capitale européenne de la culture, le MUCEM (Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée) a été inauguré le 4 juin dernier par François Hollande. Le MUCEM a coûté 167 millions d'euros à l'Etat et aux collectivités locales, c'est-à-dire au contribuable.

Ce musée est d'abord une arnaque : associer ainsi les civilisations ayant existé sur le pourtour de la mer Méditerranée est absurde. Il n'y a pas plus de points communs entre la civilisation grecque et la civilisation berbère qu'entre la civilisation est-africaine et la civilisation hindou ! Faut-il alors parler de civilisations de l'Océan Indien ?

On peut rapprocher cette escroquerie d'une autre : le département des arts de l'Islam au sein de Musée du Louvre. L'islam est une religion commune qui a de nombreuses cultures et civilisations. Or, l'art de ces civilisations n'est pas forcément musulman. Il est donc aussi incohérent de parler d'art de l'Islam pour un tapis persan que d'art du Christianisme pour un fauteuil Louis XV !

De plus, ce musée est surtout un vaste centre de propagande. La première exposition temporaire s'appelle justement "Au bazar du genre". Eh oui, dès son ouverture, le musée des civilisations de la Méditerranée se consacre à l'idéologie du genre. Quelle coïncidence ! L'exposition traite aussi de la pseudo-libération de la femme, du "mariage" gay... J'ose espérer que cette exposition ne recevra pas de visite scolaire, en complément du programme traité en cours !

On peut craindre que cette œuvre de propagande ne s'arrête pas là : on peut imaginer d'autres expositions montrant les crimes des Européens chrétiens, durant les Croisades ou la colonisation. Heureusement, on en n'est pas encore là !

François Etendard

 

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement