Croix à la mémoire du général Charette, héros vendéen, profanée à Nantes !

Cette croix commémore l'exécution du général Charette sur la place Viarmes, le 29 mars 1796, l'événement marquant la fin de la Grande Guerre de Vendée. Elle avait été érigée un siècle après, le 29 mars 1896, dans le jardin de M. Lizé, là où le « roi de la Vendée » était tombé sous les balles républicaines. 

Depuis, le monument a été déplacé pour se trouver aujourd'hui à l'angle de la rue Félibien et de la place Viarmes.

Dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 janvier 2017, des tags anarchistes ont été apposés, sur la croix de Charette à Nantes, et sur le mur situé derrière elle.

Cette croix s'élève à proximité de l'endroit où François Athanase de Charette de la Contrie, général de l'Armée Catholique et Royale, fut fusillé par les « Bleus » le 29 mars 1796. 

Le « A » cercle de l'anarchisme a été tagué sur le fût de la croix, le slogan « Ni Dieu Ni Charrette » et le « A » anarchiste sur le mur derrière. Chaque année, le 29 mars ou autour de cette date, des associations et le Cercle Charette, entretiennent le souvenir des combattants de Vendéens et Chouans, et se réunissent autour de cette croix et la fleurissent en mémoire de « Monsieur de Charrette ». Une plaque d'ailleurs le rappelle « Ici a été fusillé pour son Dieu et son Roi le général vendéen Charette de la Contrie – 29 mars 1796 ». 

Le Cercle Charette est une association loi 1901. Elle regroupe les membres de la famille Charette, organise des événements familiaux et tient à jour la généalogie. Elle œuvre pour la préservation des valeurs de la famille Charette et le souvenir de des héros.

 Le 19 mars 2016, la Chabotterie organisait une journée de commémoration pour le 220e anniversaire de la capture de François Athanase Charette de la Contrie dans les bois qui entourent le logis. Traqué par le général Travot, entouré seulement de quelques fidèles compagnons, Charette épuisé et blessé, tombe aux mains des républicains.

A son ennemi qui demande « où est Charrette » il répond « Le voici, foi de Charette ». C'était cela Charette : le courage, l'inventivité dans le combat et une fidélité sans faille à Dieu et à son Roi.                           

 Eric MUTH

Photo et source : L'Observatoire de la Christianophobie 

Commentaires  

#8 Patrick Mocaer 09-02-2017 19:10
Malheureux respect, bafoué par des irresponsables, cherchant à se rouler dans je ne sais quel cahot, piétinants l'honneur et le courage, dont il ne connaissent que le nom et encore, l'histoire n'a pas besoin de ces outrages, reprenons nos valeurs le Roi et dieu nous y aiderons !
Citer
#7 Benoît Legendre 08-02-2017 23:51
Vox populi, vox Dei ! Bien d'accord avec vous tous les amis ! et particulièremen t avec Jacqueline Vidal que je remercie pour la fière devise de Charrette ! Je m'empresse de la glisser dans "la gibecière de ma mémoire", comme disait Robert Merle dans "Fortune de France", merveilleux roman historique et humaniste dont je conseille la lecture à tous !

Vivent les Chouans, vive la mémoire des courageux sujets du roi, et vive le roi !
Citer
#6 Vidal Jacqueline 07-02-2017 19:52
Charrette, La Rochejacquelein , Stofflet, Cathelineau et tous ces hommes exceptionnels, qui furent des héros...! Leurs noms, que la Gueuse veut effacer, restent dans la mémoire des vrais français, n'en doutons pas ! "Mon âme est à Dieu, mon coeur est au Roi, mon corps est aux dames, mon honneur est à moi "! C'était la devise de Charrette, du grand Charrette et je la cite de temps à autre à des gens qui en restent...baba ! Qu'avons-nous à faire,nous, de ces anars, antifas et autres abrutis de l'idéologie gauchiste et républicaine jacobine ? Ces dégénérés resteront dans l'Histoire marqués du sceau de l'infamie des septembriseurs de 1792...et de leur propre bêtise ! Ils ne connaissent rien à l'Histoire de la France, ils auraient dû savoir que "en France, le Roi ne meurt jamais !" Vivat Rex in aeternum!
Citer
#5 Patrick Thouvenin 07-02-2017 19:41
Le combat du général CHARRETTE restera à jamais dans l'Histoire. En revanche, celui de ces écervelés immatures ne dépassera pas le caniveau. Le Roi et vite...
Citer
#4 Gwenn Balafenn 04-02-2017 20:37
Ces misérables anarchistes et autres "antifas", nervis de la mondialisation, manipulés par les grands groupes financiers, abonnés au RSA et autres allocations, incapables d'argumenter ni d'aligner deux phrases intelligentes. Tellement lâches qu'ils n'agissent que la nuit et cagoulés, je les méprise !
Vive Charrette
Vive le Roi !
Citer
#3 Ivannick 04-02-2017 15:20
L’héroïsme de Charette traversera le temps telle la geste de Roland de Roncevaux. Les olibrius qui profitent de la nuit tombée pour venir signer sournoisement leur méfait gisent déjà au fond de l'océan de l'oubli.
Citer
#2 Essayan 03-02-2017 20:53
Quand on voit ce que la République nous a laissé en eritage il est vrai que des hommes de cette trempent font rêver. Le temps de ses hommes étant passé il nous reste aujourd'hui M. Fillon, je vous quitte j'ai envie de gerber. Le roi est vivant vive le roi
Citer
#1 PELLIER Dominique 03-02-2017 08:01
PAUVRES GENS QUE CES ANARCHISTES !!!! Il s ignorent probablement l'histoire, les convictions de ceux qui, comme M. de Charette, mourut pour elles. L'anarchie, pourquoi pas, mais dans les respect des autres, au moins.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 22 avril 2017
« Présidentielle : l'impossible choix »

02/05 | [Conférence à Paris] "Il y a quelque chose de pourri au royaume de France"
04/05 | [Conférence à Paris] "Les grands dîners qui ont fait l'Histoire de France"
26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan