Louis XVI, un modèle

Les termes du testament de Louis XVI relativisent complètement tout ce que nous vivons. Lorsque le Roi a écrit dans celui-ci : « il est impossible de prévoir l'issue, à cause des passions des hommes, et dont on ne trouve aucun prétexte ni moyen dans aucune loi existante », comment ne pas penser au devenir du Mali et de celui de toute l’Afrique, voire de l’Europe, voire plus ?

L’heure est grave pour la France avec l’immense carte de conflits qui se présente à elle. Une phrase admirable de Louis XVI résume les recommandations que l’on pourrait donner à nos dirigeants, qui n’ont pas la mémoire royale de leurs pères coulant dans leurs veines. « Songer au bonheur des concitoyens, oublier toute haine et tout ressentiment, faire le bonheur des peuples en suivant les lois ». Comment être plus clair ?

Si de ce testament si parfaitement chrétien, au sens le plus noble du terme, il ne fallait retenir qu’une pensée, une seule, ce serait l’honnêteté la plus absolue à exiger d’une personne détenant le pouvoir de l’autorité, la mémoire des événements passés dans d’autres époques, l’intelligence du cœur et celle de l’esprit.  Notre Roi Louis XVI reste étonnamment d’actualité dans cette lettre écrite le 25 décembre 1792, alors qu’il est «  prêt à paraître devant Dieu, qu’il ne se reproche aucun des crimes qui sont avancés contre lui ».

 

Solange Strimon

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement