Ivg : Marisol Touraine dans la plus grande illégalité !

A cause des nombreux congés, Marisol Touraine souhaite l'ouverture de permanences IVG pour donner accès à cette intervention plus facilement pendant les grandes vacances. La ministre de la santé a donc sensibilisé les Agences Régionales de santé pour qu'elles assurent une permanence d'été afin de pallier les services manquants dus aux vacances prises par les professionnels de santé.

" Un droit fondamental remboursé à 100% " précise Marisol Touraine. Mais de quel droit veut-elle parler ? La loi Veil de 1975 ne prétend pas légaliser l'avortement, encore moins le légitimer, mais seulement le dépénaliser. En effet, la loi déclare même le respect de l'être humain dès la conception.

UN DANGER POUR LES FEMMES

"Gagner la bataille de l'avortement sur le web, un droit à un avortement légal et sûr", précisaient en 2013 Najat Vallaud Belkacem et Marisol Touraine. Bien sûr l'enjeu est de taille quand on sait que 40% des femmes utilisent internet pour s'informer sur les questions de santé. Mais qu'elles sachent que ce site gouvernemental est un leurre, qu'un outil de propagande socialiste.

"C'est un homicide, la fin d'une vie humaine" clame à juste titre Christine Boutin, traitée naturellement d'intégriste lorsque l'on aborde le sujet de la naissance : "le corps de la femme est fécond et sa fécondité ne doit pas être entravée". C'est effectivement un acte infâme, c'est un assassinat.

Dans la religion catholique, le Vatican a toujours été contre la législation de l'avortement. Pape après Pape, le discours reste le même. Car selon eux l'avortement consisterait à tuer un enfant. Il ne se limiterait, ni plus ni moins, qu'à un meurtre commis dans la plus grande illégalité religieuse et morale.
 
Eric Muth

Commentaires  

#4 Benoît LEGENDRE 13-08-2014 13:33
L'avortement est une "peine de mort" déguisée sous les oripeaux de cette idéologie qui consiste à tuer de jeunes vies pour permettre à des "adultes" de vivoter égoïstement ! Je considère à part les cas difficiles de viol et de maladie grave de l'enfant ; et je regrette qu'aucun responsable politique n'aie pas encore eu la bonne idée de changer le terme de "droit à " l'avortement, en "autorisation exceptionnelle" d'avorter, compte-tenu de la gravité extrême de l'acte...
Vive le roi !
Citer
#3 A. de Lamberticourt 12-08-2014 16:50
MariSol Touraine, surnommée MST par les professionels de la santé excédés par son incompétence et aussi la comtesse de l'avenue de Ségur tant sa prétention agace...
Citer
#2 PELLIER Dominique 08-08-2014 10:24
Vous n'avez pas aimé l'histoire des ordonnances ?
Citer
#1 PELLIER Dominique 07-08-2014 10:58
Il n'y a pas à revenir en quoi que ce soit en matière d'avortement.C' est un crime qui est totalement réprouvé non seulement par l'Eglise et l'Eglise catholique, mais par toute la chrétienté, de quelque tendance qu'elle soit. La Sainte Bible dit, de la bouche-même de Dieu : "TU NE TUERAS POINT". Rien n'est moins clair et recouvre la guerre, les homicides, les suicides, l'AVORTEMENT et même la peine de mort!!!!
Qu'on se le dise !
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement