Vers un nouveau scandale éducatif ?

Il y a quelques jours l'un de mes amis me faisait parvenir une reproduction d'une lettre que ses parents avait reçue peu de temps avant... 

Je vous livre cette reproduction.

Un petit texte explicatif s'impose, il s'agit d'une campagne de La ligue de l'enseignement[1], association fondée en 1866 par Jean Macé, dont l'objectif principal est la défense de la laïcité (phrase de Novelangue qui signifie : diffuser le laïcisme) et qui ajoute depuis quelques années la lutte contre les stéréotypes et les discriminations, notamment le racisme. Cette association compte deux millions de membres, aussi bien parents qu’enseignants...

Cette association a lancé depuis quelques années une campagne originale : elle fait écrire, dans le cadre de la semaine contre la racisme, à des enfants de l'école primaire, une carte, en dessous d'un visuel photographique. Cette carte est ensuite envoyée « au hasard », en cherchant dans l'annuaire, à des personnes du département. Le but[2] étant que ces personnes, interpellées, se déplacent pour conforter l'enfant dans la lutte contre les stéréotismes, les fanachismes et l'hégémonie du grand capital dans laquelle son enseignant l'a mobilisé d'office. L'exemple ci-dessus, reçu cette année, provient d'un enfant de CM1 du massif central.

Je vous laisse imaginer la surprise des parents de mon informateur en recevant ce tract (la Novelangue me fatiguant très vite, je prends les choses comme elles sont), surtout en sachant que ces personnes ont activement participé à la défense de la Famille l'année précédente. Si l'on se penche sur le dossier pédagogique, celui justifie la tonalité de défense du mariage dit « pour tous » que prennent ces cartes de 2014, en faisant un lien vaseux par le biais du concept de discrimination et de bouc émissaire, avec la lutte contre le racisme. Qu'on me pardonne mais je ne vois nullement de rapport entre le racisme et la défense de la Famille. Je n'ai jamais entendu nulle part que l'homosexualité était responsable de la crise ou du chômage par exemple, ce qui correspondrait pleinement à la théorie du bouc émissaire.

J'ai par contre entendu partout que l’État était le principal responsable d'une politique de longue haleine de déconstruction des valeurs morales, que La Ligue appelle dans ses textes « émancipation », ce qui s'oppose globalement à tout ce que nous apprend Tocqueville sur l'établissement d'une saine Démocratie. On a vu par contre, ce que la fureur émancipatrice des Lumières Révolutionnaire a donné.

L'activité de Lobbying de La Ligue est une belle preuve de la pieuvre qu'est l’éducation nationale, à la fois alliée et terreur du Parti Socialiste qui la flatte pour ses voix. Les cinquante propositions pour 2012 furent quasiment toutes reprises par le candidat Hollande ; au point de pouvoir servir de compendium à la doctrine socialiste de l'Etat, on s'y reportera avec intérêt[3] pour juger de la parfaite neutralité que la Ligue prône au cœur des services publics !

Elle profite pleinement de son influence dans le milieu scolaire pour promouvoir des institutions dont tout ou partie sont susceptibles de saper l'autorité parentale : son objectif est bien de faire entrer en conflit l'autorité du maître et celle des parents, pour parvenir à « l'émancipation » de l'enfant. Or celui-ci n'est qu'un enfant, il n'a d'opinion que celles qu'on lui apprend ou que sa compréhension d'enfant lui permet... Le respect intimerait que nombre de sujets touchant à la morale de chaque famille ne soit abordé que lorsque l'enfant est plus âgé, mais La Ligue est au-dessus du respect : elle est la Bonne Parole et se passe donc des autorisations !

L'entreprise de La Ligue entend faire l'inverse et, dans cette perspective, plus les enfants passeront de temps actif de leur semaine à l'école, plus on pourra leur permettre « l'émancipation », laissant le soin à leur parent d'être des cantines et des dortoirs. D'où le soutien de La Ligue aux nouveaux rythmes scolaires.

Mais où est donc le scandale ? Nous ne sommes là que devant une bien banale entreprise d'endoctrinement nationale, comme toutes les sociétés totalitaristes en ont édifié avant de s'afficher publiquement comme dictatures.

Le scandale est ici :

Selon le Projet de Loi de Finance de 2008, la Ligue percevaient 14 762 680 euros de subventions par l’État[4], ce qui la plaçait au 6ème rang des associations les plus subventionnées de France.

Selon nos calculs sur le Projet de Loi de Finance[5] de 2014, La Ligue perçoit désormais 23 900 118 euros de la part de l’État, soit une augmentation de 61,89% en 4 ans... vraisemblablement pour service rendu !

A combien estimiez-vous l'endoctrinement de vos enfants ?

Roman Ungern

Commentaires  

#2 Benoît LEGENDRE 22-04-2014 22:23
Le prix financier indiqué dans cet article n'est rien en comparaison du prix humain que notre jeunesse française n'a pas fini de payer... Comment remonter la pente, et d'abord, qui va oser nous dire qu'il faut stopper cette descente, se tourner vers le haut (j'entends avec un sens spirituel), et se remettre en route, même par des chemins difficiles ?
Vive le Roi !
Citer
#1 Pellier Dominique 17-04-2014 12:42
Tout est encore pour déstabiliser nos enfants en leur instillant des principes barbares comme la haine raciste, homophobe,contr e la spiritualité. Or, nous disons que tous les hommes ont été créés par Dieu et qu'il faut aimer le pécheur, homosexuel, en l'espèce et NON l'homosexualité , qu'il y a des petites filles et des petits garçons qui un jour se marieront pour fonder une famille en faisant des petites filles et des petits garçons. Que ces derniers ne sont pas supérieurs aux premiers et inversement.
Mais je trouve idiot de faire de la publicité à ces horreurs en leur accordant le crédit d'un article. Il faut dire la vérité à nos enfants et les y éduquer. Les "grands" disent des bêtises, assez souvent, en voici la preuve, il ne faut pas tout croire.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 22 avril 2017
« Présidentielle : l'impossible choix »

02/05 | [Conférence à Paris] "Il y a quelque chose de pourri au royaume de France"
04/05 | [Conférence à Paris] "Les grands dîners qui ont fait l'Histoire de France"
26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan