Le bon père de famille » vient d’être passé au broyeur

Les élus de ce gouvernement ne savent pas quoi faire pour continuer à détruire la société traditionnelle française. Et comme ils sont tout à fait incapables de gérer de gros dossiers,  ils perdent leur temps à chercher dans les moindres recoins comment continuer à TUER notre société pour leur bon plaisir.

Voici donc l’une de leurs dernières trouvailles, connues, car il en est certainement d’autres qui apparaîtront au grand jour plus tard. A l'initiative des écologistes, les députés viennent d’adopter un amendement visant à supprimer dans tous les textes en vigueur le standard du "bon père de famille", pour le remplacer par celui de gestion "raisonnable". Il parait que cette expression était désuète.

Pour mémoire, l'expression « bon père de famille » vient du latin "bonus pater familias", qu'on retrouve dans le droit romain. Cette expression se trouve dans le Code civil, le Code de la consommation et celui de l’Urbanisme. Juridiquement parlant, un bon père de famille est quelqu’un de "prudent et diligent, attentif, soucieux des biens et/ou des intérêts qui lui sont confiés comme s'il s'agissait des siens propres". Le dictionnaire Hachette précise "avec la sagesse, l'esprit d'économie qu'un père de famille est censé représenter".

Que restera-t-il de la famille en 2017 ? Pourra-t-on reconstruire sur du néant ? La famille est pourtant le lieu où on se ressource, le lieu où on partage, le lieu où on apprend à vivre en société, le lieu où l’amour doit permettre le pardon, la compréhension, la progression, le lieu où on apprend à vivre et à survivre…

Solange Strimon

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement