Scandaleuses primes de Noël aux ministères, et nos pauvres alors ?

Jean-Marc Ayrault accordera cette année une prime de 20 millions d'euros aux membres des différents ministères français. Plusieurs milliers d'euros de prime de fin d'année par fonctionnaires.

Plans sociaux dans les grandes entreprises mais aussi dans les petites entreprises, augmentation de la pauvreté, affluence toujours plus grande dans les foyers et les restos du cœur, autant de faits qui donnent à cette information, pourtant choquante à elle-seule, une perspective très amer. Cela laisse songeur.

               Source : 24heuresactu

Un foyer coûte plusieurs centaines de milliers d'euros à construire. Il existe de nombreux bâtiments capables d'être ré-employés par les municipalités.  Aujourd'hui une partie des coûts n'est pas prise en charge par l’État et l'Europe. Plutôt que de faire des salles de shoot ou des écocampus pour grandes entreprises,  de mobiliser à nos frais des fonctionnaires de police pour garder les locaux de Charlie Hebdo, de subventionner des associations communautaristes, de rembourser entièrement la pilule ou l'interruption volontaire de grossesse, si les autres échelons administratifs recevaient cet argent pour le consacrer à la construction ou à l'aménagement immédiat, de nouveaux foyers d'accueil des sans-abris, des jeunes mamans en détresse, cela soulagerait considérablement la peine de nos concitoyens les plus démunis. Il y a un danger qu'il faudra, à ce titre, éviter : le détournement des fonds. Spécialité de nos oligarques républicains. Il est détestable d'apprendre dans la presse ou dans des ouvrages comme Syndicats, corruption, dérives, trahisons, de Roger Lenglet et Jean-Luc Touly, quel pactole est détourné par nos élus.

Monsieur le Maire accorde une concession pour la construction de logement sociaux à une SCI qui appartient à...à...à Monsieur le Maire, enfin sous un nom de paille. On s'arrange entre nous, hein ?

On vit dans une détestable société, sataniste à ce titre comme dans d'autres, où les foyers du restos du cœur sont cambriolés, leurs subventions réduites et les premières inscriptions augmentées. Qui peut cambrioler ces endroits ? Mais qui ? Il faut n'avoir aucune vergogne. A propos, les restos du cœur proposent, depuis quelques temps maintenant, que les biens et denrées qui leur sont donnés soient déductibles des impôts. Mon billet que le gouvernement ne va pas financer cette défiscalisation avec la prime de fin d'année des ministères. Saviez-vous que la France est le plus mauvais élève européen en matière d'accueil des sans-abris ?

Détournons-nous de ces colporteurs dans la rue qui veulent nous faire souscrire à des dons pour aider des associations internationales. Aidons nos concitoyens d'abord et mobilisons-nous. Soyons fiers d'eux. Toutes les initiatives solidaires ont surtout besoins de bénévoles, pas forcément de dons. Pensez-y. Ma compagne et moi-même y songeons de plus en plus.

Le mal social est toujours présent, se renforce même et manifestement le gouvernement n'en a cure ! Ignoble ! Socialistes vous dites ? Nombrilistes plutôt ! Que le Roy revienne pour protéger les pauvres. Vive le Prince Louis ! Vive la Princesse Marie-Marguerite !

Jacques Jouan

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

11/05 | 3ème Pèlerinage légitimiste au Puy