LGBT: interdiction des logos familiaux

Non, les activistes lesbiennes-gays-bi-trans et autres ne veulent pas interdire les logos représentant un papa, une maman en jupe, une petite fille et un petit garçon. Ils l’interdisent au présent de l’indicatif car ils ont bien une influence sur le pouvoir, honteusement disproportionnée par rapport à leur nombre.

Il ne suffit pas de barioler la fondation Lejeune de peinture ou d’enlacer Sainte Jeanne d’Arc de papier hygiénique pour justifier d’un lobbying monstrueux à tous les niveaux : ministériel, social, entrepreneurial…

Le logo de La Manif Pour Tous est une représentation simple d’une famille traditionnelle. On le trouve sur énormément de publicités et autres communications publiques car c’est le modèle familial qui a fait notre civilisation, celui-ci et pas un autre.

Des pressions ont été exercées sur la Société Générale, le ministère de la Justice, la Mutuelle familiale, Lissac… Des manœuvres d’intimidation analogues aux contrôles fiscaux exercés sur une douzaine de responsables ou anciens responsables de La Manif Pour Tous. On attend la même chose de l’autre côté…

Les LGBT attaquent, alors cessons d’être sur la défensive : au lieu de défendre le droit d’utiliser une image, réclamons l’interdiction de leur propagande !

Nous savons que la nouvelle secrétaire nationale d’Europe Ecologie Les Verts, Emmanuelle Cosse, est une ancienne d’Act-Up. De beaux instants de dialogue en perspective…

Julien Ferréol

Commentaires  

#1 Jean-Yves Pons 11-12-2013 19:03
Commençons donc par ne pas "voter avec nos pieds" et moins encore "comme des pieds" et souvenons-nous qu'il y aura bientôt deux échéances électorales importantes. Ce pourrait être le début de la reconquête.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 14 mai 2017
« La République, ça s'hérite ! »

26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan