Les garçons jouent avec des camions, les filles jouent avec des poupées: une nouvelle étude révèle que le genre est biologique

 

 

Selon une nouvelle étude, les différences entre les garçons et les filles sont biologiques et non fluides, comme le prétend la théorie transgenre.

La recherche publiée dans le Infant and Child Development Journal a conclu que les préférences de genre chez les enfants ne sont pas le résultat de leur environnement et de leur éducation mais qu'ils sont intrinsèques à l'enfant. Ces résultats contredisent la théorie dominante LGBTQQICAPF2K+ [1] selon laquelle le genre est à la fois une construction et fluide.

Seize études rassemblant 787 garçons et de 813 filles ont été menées. Les chercheurs ont constamment constaté que «les garçons jouaient plus avec des jouets dits de garçon que dits de fille, et les filles jouaient plus avec les jouets dits de fille que dits de garçon».

Cette découverte ne surprendra pas la plupart des parents, mais elle défie les théories transgenres dominantes selon lesquelles les différences entre les sexes ne sont qu'une construction sociale.

Les mêmes préférences de genre innées ont été observées dans divers contextes. Les données issues des études montrent que "la présence d'un adulte, le contexte de l'étude, la localisation géographique de l'étude, la date de publication, l'âge de l'enfant, ou l'inclusion de jouets neutres" n'ont "aucun effet significatif".

Les scientifiques ont conclu que les données de ces études indiquaient que les «différences entre les sexes» avaient une "forte probabilité d'origine biologique". Autrement dit, avant votre naissance, vous étiez un garçon ou une fille, et il n'y a pas de raison que ça change.

"La constance des résultats constatés au cours de la recherche de différences sexuées dans les préférences des enfants pour les jouets confirme la force de ce phénomène et la probabilité de son origine biologique", précise l'étude.

De même que ce que l'on voit dans une tache d'encre et qu'on l'associe instinctivement à un mot peut indiquer sa psychologie interne, le choix de jouet libre et autodirigé d'un enfant peut indiquer sa psychologie innée. Les chercheurs disent que de tels choix «semblent à la fois être innés et sociaux».

L'étude a également montré que chez les garçons, cette tendance s'accentue avec l'âge : «Les garçons plus âgés jouaient encore plus avec les jouets masculins que les garçons plus jeunes», mais «le même schéma n'a pas pu être constaté chez les filles». Les chercheurs ont supposé que cette observation pourrait s'expliquer par l'augmentation de la pression sociale qui pèse sur les filles pour sortir des schémas naturels.

Traduction de l'article de Fr. Mark Hodges de Life site

Lien pour consulter l'étude ICI

[1]L' acronyme LGBTQQICAPF2K + signifie «Lesbienne», «Gay», «Bisexuel», «Transgenre», «Queer», «Interrogatoire», «Intersexué», «Curieux», «Asexué», «Agenre», «Ally», «Pansexual», «Polysexual», «Amis et famille», «Two-spirit» et «Kink».

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement