Ouvrons les yeux, oui l’islam se radicalise…

Oui, il ne faut plus que ceux qui nous gouvernent en France comme ailleurs, continuent à faire l'autruche ! L'Islam n'est pas la religion de paix et d'amour que nos gouvernants et nos journalistes nous décrivent à longueur d'antenne. L'a t-elle jamais été d'ailleurs depuis que Mahomet sabrait tout ceux qui ne voulaient pas écouter ses prêches ?

Supposons un instant que nos six ou huit millions de musulmans baignent tous dans l'amour du prochain comme les évangiles l'ont appris à tous les chrétiens. Pourquoi se manifestent-ils si peu lorsque la presse les informe des tueries sans nom dont leurs frères en la Foi semblent friands ? Il y a eu la timide mais heureuse déclaration du recteur Boubakeur, deux mois après les premières crucifixions. Timide et peu relayée dans les mosquées de France.

Pourquoi il y a 20 ans, les musulmans qui vivaient en France étaient-ils si discrets ? Pas de femmes voilées dans nos rues, pas d'hommes barbus comme ceux de l'abri de Cro Magnon. Quelques mosquées sans minaret. Aujourd'hui, une femme musulmane sur 12 est voilée, selon l'enquête menée en 2013 par Michèle Tribalat et la France compte plus de 2500 mosquées dont certaines sont monumentales comme celle de Strasbourg et bientôt celle de Bordeaux grâce à l'extrême attention que lui porte Alain Juppé. Il y a 20 ans, un musulman était forcément modéré dans la pratique de sa religion qui ne l'oblige nullement, comme le veut la religion catholique, à prier dans une mosquée. Un tapis de prière orienté vers La Mecque lui suffit pour faire ses dévotions à Allah.

Les prisons regorgent d'adeptes de cette religion dite pacifique. Les banlieues où la police de Cazeneuve comme celle de Sarkozy n'osent plus s'aventurer sont de véritables petits califats que fuient, quand ils le peuvent, les rares autochtones qui y vivent encore.

Les rares contrôles des prêches souvent prononcés en arabe ne sanctionnent que rarement les Imans qui entraînent leur auditoire à acclamer le djihad. Et à clamer leur cri de guerre d' Allahou Akbar. Il n'y a pas assez de fonctionnaires de police pour surveiller les 2500 mosquées. Alors, on laisse faire, et les Imans purs et durs s'en donnent à cœur joie. Pas tous, Dieu merci !

On l'a déjà lu dans Boulevard Voltaire : si 85% des musulmans étaient considérés comme des « modérés », cela signifie quand même que 900.000 pourraient applaudir ceux qui au Moyen Orient appliquent la charia avec le zèle dont on découvre tous les jours l'horreur.,. Et si seulement 10% de ces musulmans non modérés étaient des pratiquants, cela donne 90.000 fanatiques en devenir...

L'Islam n'admet pas la modération chez un musulman. On suit Mahomet, et on est un bon musulman, quitte à violer les lois des pays qui vous accueillent, ou on ne suit pas ses directives, et on est un musulman d'occasion. Les barbus et les voilées sont dans le premier cas et ignorent le plus souvent jusqu'où cela peut les entraîner.,. A décapiter l'infidèle. A l'égorger. 

Vous avez froid dans le dos ? Eh bien, ce sont les chiffres raisonnables que notre cher Président et ses ministres ne veulent admettre que dans le secret de leurs bureaux dorés. Et contre lesquels ils ne veulent surtout pas agir, pour ne pas déclencher les émeutes qui mettraient la France en grand danger. Car nous n'avons plus ni la police, ni l'Armée nécessaire à la répression d'émeutes généralisées.

Oui, l'Islam se radicalise par l'application d'un coran et d'Hadiths qui de plus en plus attirent nos jeunes et pas seulement ceux issus d'une immigration massive, par manque d'idéal et de volonté de nos politiques, de nos enseignants, de nos religieux qui semblent tous avoir abandonné l'idée de leur procurer une autre raison de vivre que celle du plaisir, de la drogue, de l'argent.

Je vous recommande fortement la lecture du blog du docteur Salem Ben Ammar*. Il est beaucoup plus sévère que mon propre jugement.

France, ressaisis-toi ! Il en est encore temps. Mais le temps passe vite.

Floris de Bonneville

*Blog du docteur Salem Ben Ammar : http://www.blog.sami-aldeeb.com/2013/10/13/un-musulman-modere-est-un-djihadiste-en-sommeil-qui-attend-son-heure-pour-passer-a-laction/

Commentaires  

#7 TRACY 16-09-2014 19:24
Très bon article. Clair, précis et percutant même. Merci Monsieur de Bonneville
Citer
#6 Benoît LEGENDRE 16-09-2014 18:21
Il est peut-être temps de réfléchir à la possibilité d'une alliance avec la Chine... Mais oui, j'ai bien dit la Chine. Rappelons nous que François 1er (de Valois!) avait passé une alliance avec le Sultan Ottoman afin de mieux combattre la redoutable monarchie habsbourgeoise au XVIe siècle...
Vive le roi !
Citer
#5 CC Fr Romain, CJA 16-09-2014 16:49
Non l'islam ne se radicalise pas: l'islam EST radical dans son essence même (le coran) et ce n'est que lorsqu'il est appliqué par des croyants ayant connu les charmes de l'Occident (voir le cas d'un repas abondant pris avec un collègue musulman qui a bien prié avant le repas... mais a vidé avec moi une bouteille de scotch pour accompagner le couscous...). Ce n'est pas commode à admettre mais force est de s'y résigner avant de se faire très mal.
Citer
#4 LAUGIER Sylvie 16-09-2014 09:46
Je suis absolument d'accord. L'Islam n'est pas une religion de paix. J'ai vu des passages du Coran et je peux vous dire que ça fait peur. Dans la sourate 4:89, il est dit : "Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur" Et il y a bien d'autres versets de ce style. La femme est un objet. Dans le Coran, il y a beaucoup de message de haine.
Citer
#3 PELLIER Dominique 16-09-2014 08:31
La France, terre de tolérance !!! Et quand elle se laisse baffouer, marcher sur les pieds avec un méprisant applomb ? Nos dirigeants, non, ils comptent les sous qu'ils nous prennent pour on ne sait d'ailleurs pas quoi. Mais l'islam, oH LALA SURTOUT NE RIEN DIRE, NE PAS FAIRE DE VAGUE !!!!! Quand il s'agirait de poser le poing sur la table et remettre tout cela au pas des institutions "républicaines" . La France, mes pauvres amis, ils n'en ont eux-même rien à faire!!! Peut-être faudrait-il que la FRANCE fasse quelque chose....
Citer
#2 AudeLys 16-09-2014 08:01
D'accord avec vous, mais avec une petite nuance qu'il me parait utile de souligner.
Ce n'est pas l'islam qui se radicalise car l'islam EST RADICAL. Tout y est : le jihad, la taqqyia, etc etc. Ce sont les musulmans qui en se rapprochant de leur "texte", se radicalisent.
Quant à "l'appel de Paris" de M. Boubakeur, je note qu'il n'a fait que dénoncer le martyre de nos frères Chrétiens. En aucun cas il ne l'a condamné, pour la bonne et simple raison que le condamner revenait à condamner le coran. Ce qui est inimaginable pour un muzz.
Donc, rien à attendre de ce côté là.
Citer
#1 Pascal Cambon 15-09-2014 23:06
"Pourquoi il y a 20 ans, les musulmans qui vivaient en France étaient-ils si discrets ?"

C'est assez simple, soit ils étaient nés et avaient été élevés dans l'Algérie française, qui quoi qu'on en pense avait réussi à pacifier plus ou moins la population, quelques irréductibles excités mis à part, souvent formés dans les universités de la métropole, déjà noyautées par le gauchisme. Soit il s'agissait de leurs enfants, élevés de la même façon. Nous en sommes à la troisième, voire à la quatrième génération. Les deux dernières ont grandi sur notre sol, sous des gouvernements qui ont eu la bonne idée d'abandonner la politique d'assimilation d'antan. En gros, on a expliqué à ces gens qu'ils pouvaient vivre chez nous comme ils le feraient s'ils étaient encore au bled. Si en plus on ajoute l'abaissement de l'autorité, y compris à l'école, et l'abandon de la moindre idée de rigueur et d'élitisme, on peut affirmer que la république a fabriqué les types qui veulent en découdre aujourd'hui, chez nous où au moyen orient.

Et non, l'islam ne se radicalise pas. Ce qu'on appelle islamisme n'est jamais rien d'autre que la mise en oeuvre de ce qui est écrit dans le Coran. Ce sont les soi-disant modérés qui sont de mauvais musulmans.
Citer

Ajouter un Commentaire

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

20/01 | Messe de Requiem pour la France et la famille royale
21/01 | Messe solennelle de requiem pour le roi Louis XVI
09/02 | Pèlerinage pour la France