Ouvrons les yeux, oui l’islam se radicalise…

Oui, il ne faut plus que ceux qui nous gouvernent en France comme ailleurs, continuent à faire l'autruche ! L'Islam n'est pas la religion de paix et d'amour que nos gouvernants et nos journalistes nous décrivent à longueur d'antenne. L'a t-elle jamais été d'ailleurs depuis que Mahomet sabrait tout ceux qui ne voulaient pas écouter ses prêches ?

Supposons un instant que nos six ou huit millions de musulmans baignent tous dans l'amour du prochain comme les évangiles l'ont appris à tous les chrétiens. Pourquoi se manifestent-ils si peu lorsque la presse les informe des tueries sans nom dont leurs frères en la Foi semblent friands ? Il y a eu la timide mais heureuse déclaration du recteur Boubakeur, deux mois après les premières crucifixions. Timide et peu relayée dans les mosquées de France.

Pourquoi il y a 20 ans, les musulmans qui vivaient en France étaient-ils si discrets ? Pas de femmes voilées dans nos rues, pas d'hommes barbus comme ceux de l'abri de Cro Magnon. Quelques mosquées sans minaret. Aujourd'hui, une femme musulmane sur 12 est voilée, selon l'enquête menée en 2013 par Michèle Tribalat et la France compte plus de 2500 mosquées dont certaines sont monumentales comme celle de Strasbourg et bientôt celle de Bordeaux grâce à l'extrême attention que lui porte Alain Juppé. Il y a 20 ans, un musulman était forcément modéré dans la pratique de sa religion qui ne l'oblige nullement, comme le veut la religion catholique, à prier dans une mosquée. Un tapis de prière orienté vers La Mecque lui suffit pour faire ses dévotions à Allah.

Les prisons regorgent d'adeptes de cette religion dite pacifique. Les banlieues où la police de Cazeneuve comme celle de Sarkozy n'osent plus s'aventurer sont de véritables petits califats que fuient, quand ils le peuvent, les rares autochtones qui y vivent encore.

Les rares contrôles des prêches souvent prononcés en arabe ne sanctionnent que rarement les Imans qui entraînent leur auditoire à acclamer le djihad. Et à clamer leur cri de guerre d' Allahou Akbar. Il n'y a pas assez de fonctionnaires de police pour surveiller les 2500 mosquées. Alors, on laisse faire, et les Imans purs et durs s'en donnent à cœur joie. Pas tous, Dieu merci !

On l'a déjà lu dans Boulevard Voltaire : si 85% des musulmans étaient considérés comme des « modérés », cela signifie quand même que 900.000 pourraient applaudir ceux qui au Moyen Orient appliquent la charia avec le zèle dont on découvre tous les jours l'horreur.,. Et si seulement 10% de ces musulmans non modérés étaient des pratiquants, cela donne 90.000 fanatiques en devenir...

L'Islam n'admet pas la modération chez un musulman. On suit Mahomet, et on est un bon musulman, quitte à violer les lois des pays qui vous accueillent, ou on ne suit pas ses directives, et on est un musulman d'occasion. Les barbus et les voilées sont dans le premier cas et ignorent le plus souvent jusqu'où cela peut les entraîner.,. A décapiter l'infidèle. A l'égorger. 

Vous avez froid dans le dos ? Eh bien, ce sont les chiffres raisonnables que notre cher Président et ses ministres ne veulent admettre que dans le secret de leurs bureaux dorés. Et contre lesquels ils ne veulent surtout pas agir, pour ne pas déclencher les émeutes qui mettraient la France en grand danger. Car nous n'avons plus ni la police, ni l'Armée nécessaire à la répression d'émeutes généralisées.

Oui, l'Islam se radicalise par l'application d'un coran et d'Hadiths qui de plus en plus attirent nos jeunes et pas seulement ceux issus d'une immigration massive, par manque d'idéal et de volonté de nos politiques, de nos enseignants, de nos religieux qui semblent tous avoir abandonné l'idée de leur procurer une autre raison de vivre que celle du plaisir, de la drogue, de l'argent.

Je vous recommande fortement la lecture du blog du docteur Salem Ben Ammar*. Il est beaucoup plus sévère que mon propre jugement.

France, ressaisis-toi ! Il en est encore temps. Mais le temps passe vite.

Floris de Bonneville

*Blog du docteur Salem Ben Ammar : http://www.blog.sami-aldeeb.com/2013/10/13/un-musulman-modere-est-un-djihadiste-en-sommeil-qui-attend-son-heure-pour-passer-a-laction/

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement