La guerre des sexes voulue par Najat Vallaud Belkacem

Elle convoitait la place depuis longtemps, la nouvelle ministre de l'Education Nationale, ou ce qu'il en reste, repart de plus belle à l'assaut pour un combat qu'elle juge " noble " aux yeux des Français. Dégrader la femme et l'homme par l'intermédiaire des enfants à l'école. 

Cette funeste théorie du genre est réfutée violemment par tous les experts scientifiques. Le principe de cette théorie est simple : l'homme et la femme sont des notions socialement construites, et ne sont pas réels. Les différences physiques sont admises par cette drôle de vision de l'homme. Pourtant l'on sait que les critères physiques d'un individu jouent un rôle essentiel dans la formation de son identité.

Les adeptes de la théorie du genre, en observant la nature, devraient se rendre compte que les mâles et les femelles de toutes les espèces adoptent bien des comportements différents. La femme et l'homme sont différents, l'altérité, c'est ce qui fait la richesse de l'être humain. La beauté et la féminité ne sont pas les priorités de Najat Vallaud Belkacem, complètement aveuglée par son idéologie égalitariste, elle voudrait nous l'ériger en morale. Bien sûr, à l'instar de Christiane Taubira, dénaturer fait partie de sa culture.

Cette guerre des sexes que nous prépare la ministre de l'Education socialiste est contraire au rôle fondamental de la nature, en inculquant aux enfants des mensonges, via des manuels scolaires, elle ne fait qu'accentuer une destruction de la Famille programmée. Ce totalitarisme n'est pas acceptable. L'école ne doit pas devenir un lieu de propagande et devenir caution à des déviations sexuelles.

Rendre esclave les enfants dés la maternelle, c'est assurément la vision diabolique de notre Education Nationale. Parents, protégez la cellule élémentaire qui protège vos enfants. D'après cette théorie du genre, un enfant ne nait ni homme ni femme. C'est une folie, un crime.

Eric Muth

Commentaires  

#3 LAURANCEAU 09-09-2014 13:25
La reproduction des mammifères est une reproduction sexuée . A priori, cela n'a rien d'obligatoire, mais c'est ce qui impose notre différence d'avec l'escargot et l'amibe . Dans les espèces sexuées, il y a des chromosomes spécifiques qui déterminent , non seulement le génotype mais également le phénotype, avec sécrétion d'hormones spécifiques pour chaque sexe. On peut ne pas connaître la génétique , mais celle-ci n'en demeure pas moins une science dont on ne peut pas dire n'importe quoi.
Tout le reste tient du propos de café de commerce !
Citer
#2 Pascal Cambon 08-09-2014 19:30
A propos de la soi-disant théorie, je conseille la lecture de ce billet de blog : http://fikmonskov.wordpress.com/2014/09/06/najat-vallaud-belkacem-a-raison-non-la-theorie-du-genre-nexiste-pas/
Citer
#1 PELLIER Dominique 08-09-2014 08:10
Non, Madame la ministre, vous ne nous couperez rien de nos anatomies féminines ou masculines pour servir une théorie somme-toute stupidissime ! Qui êtes-vous donc, après tout, une femme, un homme, une espèce bizarre assexuée ou bissexuée ? Porcurez-vous le sul livre valable, apprenez-le, la Bible et vous comrendrez.... peut-être votre bêtise!!!!!!!!! !!!!!
Citer

Ajouter un Commentaire

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

20/01 | Messe de Requiem pour la France et la famille royale
21/01 | Messe solennelle de requiem pour le roi Louis XVI
09/02 | Pèlerinage pour la France