Nous sommes tous...des "Sans-dent" de quelqu'un

Tout le monde veut l’avoir lu. Tout le monde en parle.Tout le monde a son avis sur lui. Mais, pour ne rien vous cacher…on s’en fout du livre de Valérie Trierweiler !

Car ces ragots élyséens, ces déballages de faux-vrais sentiments entre gens de gauche, ces règlements de compte, ces rivalités d’alcôve et ces nuits sombres où les uns se perchent sur des scooters et les autres visitent les allées du Bois de Boulogne à la découverte, dans les deux cas, du plus vieux métier du monde…NE NOUS INTERESSENT PAS.

En revanche, ce qui nous importe c’est l’état dans lequel ces gens-là mettent et vont laisser la France : exsangue. 

Et, s’il nous faut retenir un mot et un seul de ces confidences, c’est celui qui collera désormais et pour toujours à la peau de François Hollande. Celui qui montre, à tous ceux qui ne le savaient pas encore, tout le mépris qu’il a de son prochain. Surtout lorsqu’il est faible et réduit à la misère par les mensonges et l’incompétence de celui qui se prétend le chef de l’Etat.

Oui, ce mot de "Sans-dent" résume à lui seul l’ouvrage dont nous parlons comme il résume le respect que François Hollande témoigne aux Français.

En cette année de commémoration du huit-centième anniversaire de la naissance du saint Roi Louis IX, nous ne pouvions espérer meilleure justification à notre combat contre la République. Prions pour que les Français nous entendent et pour le retour du Roi.

Jean-Yves Pons

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement